Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 15:04
Il serait difficile de dire que ce blog a la vie facile : depuis maintenant une bonne année, les articles ne se bousculent pas! Et pourtant, rares sont les jours où je ne m'y connecte pas. Le nombre des visites quotidiennes, en augmentation depuis plus de 6 mois, me montre toutefois que ce blog est entrain d'atteindre son objectif premier : celui de ressembler à une "bouteille à la mer", comme je le disais sur Radio Notre Dame il y a déjà deux ans, c'est à dire de venir à la rencontre des gens, en laissant faire le phénomène de Toile, caractéristique du web.


Cet article est le 200e du blog. Je ne savais même pas que j'en avais posté autant!


Pour "marquer le coup", j'aimerai faire un petit témoignage, très personnel pour une fois, et qui porte sur un événement que j'ai eu à vivre il y a quelques temps, au Québec.


Un ami moine, en France, apprenant la nouvelle de mon départ pour le Québec, m'avait alors conseillé vivement de vivre une expérience de foi unique, que l'on ne retrouve guère partout dans le monde. Cette expérience, c'est l'agapèthéraphie.


L'agapèthérapie (qui m'a été défini comme étant " l'amour guérissant du Seigneur "), est une sorte de session de 5 jours, durant laquelle vous êtes amenés à faire une relecture de vie, dans la prière. Paticularités : tout d'abord, il faut accepter que vous n'êtes pas seul à faire cette relecture (relecture qui n'est autre qu'une invitation à regarder de plus près l'origine de vos souffrances et de vos blessures): en effet, le Seigneur vous accompagne, et se fait lui-même médecin, c'est à dire qu'il vient lui même combler vos vides, réparer vos blessures, en d'autres mots : mettre du baume au coeur.
Autre particularité : un accompagnement personnalisé avec une personne qui connaît extrêmement bien la condition humaine, en général (terme un peu flou, vous m'en excuserez).

Cette agapèthérapie est arrivé au bon moment, en ce qui me concerne.
Cette semaine ne fut pas de tout repos : quelle personne serait assez folle pour remuer de vieilles plaies durant plusieurs jours?
Peut être moi (!) ainsi que les 40 autres sessionnistes, venus des différentes provinces du Canada, mais aussi de France, de Suisse...

Bon. Les résultats tiennent en un mot : Guérison.
Guérison de l'âme tout d'abord : il est difficile d'expliquer cela, surtout par écrit, mais il est véridique que le Seigneur vient vous combler de son amour... Je me suis senti aimé, soutenu. Le Seigneur m'a pris en compassion, et m'a aimé tendrement.... Telle une cruche vide que l'on remplirait jusqu'à en déborder, l'amour du Seigneur vous envahit, et vous anime d'un nouvau souffle de vie, comparable à une grande confiance et une grande espérance, qui vous relève, et qui vous tient la main pour vous aider à vivre.
Guérison physique, également, ou en tout cas, je note la disparition de douleurs.

Mais mon témoignage n'est rien, à côté de ce que d'autres sessionnistes ont vécus. Pour exemple, une femme, souffrant de douleurs chroniques dans tout le corps, depuis des années, a sans nul doute été touchée par la grâce : ses douleurs avaient disparu!

Je ne m'étendrais pas davantage sur ce témoignage.

Je souhaitais simplement profiter de ce témoignage, pour rappeler à quel point faire confiance en Dieu - même si cela est franchement difficile, à certains moments! -, et y placer toute son espérance, sont source de paix et de joie. Cette joie doit nous aider à vivre dans les pires difficultés, afin de les surmonter (avec le Seigneur).



Cher(e)s ami(e)s, soyons confiants, soyons plein d'espérance, ... soyons joyeux!


Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans De spiritu
commenter cet article

commentaires

jerusha 04/09/2009 01:53

http://jesusgeneration.revolublog.com/

landry 30/04/2008 18:40

merci marjolaine. beaucoup. je sais que ce ne sera pas facile mais j'essaierai de me sortir de ma confusion.

Olivier 01/05/2008 05:04


Bonjour Landry,

vous excuserez mon manque de fidélité quant à mon blog; Marjolaine a, selon moi, apporté une réponse de très grande qualité; je n'ajouterai pas de contenu supplémentaire.

Toutefois, soyez assurés que je prierai pour votre lors de la prochaine Eucharistie.



Marjolaine 29/04/2008 19:49

Sur l'homosexualité, quelques liens catho: http://scloutier.blogspot.com/ (dans les conférences)http://totus-tuus.over-blog.com/categorie-649532.html  (le 6e article sur la page)http://miettesdetheo.over-blog.com/article-10744854-6.html

Marjolaine 29/04/2008 19:25

Bonjour Landry,  j'ai eu à faire face à cette réalité aussi.  Mon frère a découvert qu'il était homosexuel il y a six ans.  Il y a une chose sur laquelle je m'appuie beaucoup dans ma relation avec mon frère: Dieu aime le pécheur mais n'aime pas le péché.  De fait, on peut trouver plusieurs références dans la bible qui peuvent nous éclairer:" Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme.  C'est une abomination." (Lév.18, 22) Le passage Rom(8,14-25) explique bien les tourments des personnes touchées par l'homosexualité.  Beaucoup de ces personnes subissent d'abord cette réalité et doivent commencer le chemin du mieux-être et de la guérison par l'acceptation... Parfois il faut beaucoup de temps pour un coeur de faire le passage de l'accecptation à la guérison parce qu'elle implique la grâce du pardon.  De par mon expérience, Dieu nous apelle à exhorter ceux qui nous entourent à suivre sa Parole, mais il nous invite aussi à faire preuve de patience et de bonté face à ces personnes qui souffrent dans la nuit et qui sont persuadés de bien vivre....Je te laisse d'autres passages qui peuvent t'éclairer: Rom(14,1);Tite(3,1-7); Rom(8,14-25);2Cor(7,8-13);1Cor(3;9-10,13);Col (3,12-15).....Et un dernier passage de consolation: Rom (15)   Je suis persuadée que Dieu nous demande d'aimer le pécheur comme il l'aime.  Dieu condamne le péché, mais aime le pécheur jusqu'à prendre sa place sur la croix!  Voilà, espérant que les passages qui m'ont soutenus alors pourront t'éclairer!!!       

landry 24/04/2008 20:48

bonjour, je suis un catholique qui croie en l'amour du Christ et partant de cela je suis face à un dilemme. mon frère est croyant et homosexuel, depuis que je le sais je ne sais plus quoi faire. il n'a pas changé, il est resté le même mais dois je ne plus l'aimer parce qu'il est homosexuel? si oui essayer de me donner des raisons de le faire.