Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

4 juin 2005 6 04 /06 /juin /2005 17:00
Livre d'Osée 6,3-6.

Efforçons-nous de connaître le Seigneur ;sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore, elle sera bienfaisante pour nous comme l'ondée, comme les pluies de printemps qui arrosent la terre. »
Et Dieu répondit :«Que vais-je te faire, Éphraïm ?Que vais-je te faire, Juda ?Votre amour est fugitif comme la brume du matin, comme la rosée qui s'évapore à la première heure.
Voilà pourquoi je vous ai frappés par mes prophètes, je vous ai massacrés par les paroles de ma bouche.
Car c'est l'amour que je désire, et non les sacrifices, la connaissance de Dieu, plutôt que les holocaustes.»



Psaume 50,1.8.12-15.

Le Dieu des dieux, le Seigneur, parle et convoque la terre du soleil levant jusqu'au soleil couchant.
« Je ne t'accuse pas pour tes sacrifices ; tes holocaustes sont toujours devant moi.
« Si j'ai faim, irai-je te le dire ? Le monde et sa richesse m'appartiennent.
Vais-je manger la chair des taureaux et boire le sang des béliers ?
« Offre à Dieu le sacrifice d'action de grâce, accomplis tes voeux envers le Très-Haut.
Invoque-moi au jour de détresse : je te délivrerai, et tu me rendras gloire. »


Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 4,18-25.

Espérant contre toute espérance, il a cru, et ainsi il est devenu le père d'un grand nombre de peuples, selon la parole du Seigneur : Vois quelle descendance tu auras !
Il n'a pas faibli dans la foi : cet homme presque centenaire savait bien que Sara et lui étaient trop vieux pour avoir des enfants ;
mais, devant la promesse de Dieu, il ne tomba pas dans le doute et l'incrédulité : il trouva sa force dans la foi et rendit gloire à Dieu,
car il était pleinement convaincu que Dieu a la puissance d'accomplir ce qu'il a promis.
Et, comme le dit l'Écriture : En raison de sa foi, Dieu a estimé qu'il était juste.
En parlant ainsi de la foi d'Abraham, l'Écriture ne parle pas seulement de lui, mais aussi de nous ;
car Dieu nous estimera justes, puisque nous croyons en lui, qui a ressuscité d'entre les morts Jésus notre Seigneur,
livré pour nos fautes et ressuscité pour notre justification.


Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 9,9-13.

Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit.
Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
Voyant cela, les pharisiens disaient aux disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? »
Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades.
Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
28 mai 2005 6 28 /05 /mai /2005 17:00
Ce dimanche, nous fêtons le Saint Sacrement de notre Seigneur. Pour plus de renseignements, le site des jmj vous donne des pistes sur l'adoration eucharistique!


Livre du Deutéronome
8,2-3.14-16.


Souviens-toi de la longue marche que tu as faite pendant quarante années dans le désert ; le Seigneur ton Dieu te l'a imposée pour te faire connaître la pauvreté ; il voulait t'éprouver et savoir ce que tu as dans le coeur : est-ce que tu allais garder ses commandements, oui ou non ?
Il t'a fait connaître la pauvreté, il t'a fait sentir la faim, et il t'a donné à manger la manne - cette nourriture que ni toi ni tes pères n'aviez connue - pour te faire découvrir que l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de tout ce qui vient de la bouche du Seigneur.
n'en tire pas orgueil, et n'oublie pas le Seigneur ton Dieu qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison d'esclavage.
C'est lui qui t'a fait traverser ce désert, vaste et terrifiant, pays des serpents brûlants et des scorpions, pays de la sécheresse et de la soif.
C'est lui qui, pour toi, a fait jaillir l'eau de la roche la plus dure. C'est lui qui, dans le désert, t'a donné la manne - cette nourriture inconnue de tes pères - pour te faire connaître la pauvreté et pour t'éprouver avant de te rendre heureux.



Psaume 147,12-15.19-20.

Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Il a consolidé les barres de tes portes, dans tes murs il a béni tes enfants ;
il fait régner la paix à tes frontières, et d'un pain de froment te rassasie.
Il envoie sa parole sur la terre : rapide, son verbe la parcourt.
Il révèle sa parole à Jacob, ses volontés et ses lois à Israël.
Pas un peuple qu'il ait ainsi traité ; nul autre n'a connu ses volontés. Alléluia !


Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 10,16-17.

La coupe d'action de grâce que nous bénissons, n'est-elle pas communion au sang du Christ ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas communion au corps du Christ ?
Puisqu'il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps, car nous avons tous part à un seul pain.


Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 6,51-58.

Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. »
Les Juifs discutaient entre eux : « Comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger ? »
Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas la vie en vous.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui.
De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi.
Tel est le pain qui descend du ciel : il n'est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

L'Evangile au quotidien (c)  AELF (c)
Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
21 mai 2005 6 21 /05 /mai /2005 17:00
La Sainte trinité, c'est le mystère d'un seul Dieu en trois personnes: le Père (qui est le principe même, et  engendre son Fils qui lui est consubstantiel [Mot inconnu? Cliquez ici !]); le Fils, engendré par le Père, et ayant même nature ou substance; le Saint Esprit, qui procède du Père et du Fils. Ainsi, les trois personnes sont égales: elles ont même substance, même force, et ne se démarquent pas l'une de l'autre par rapport à leur l'âge.


Livre de l'Exode
34,4-6.8-9

Moïse tailla de nouveau deux tables de pierre. Il se leva de bon matin, et il gravit la montagne du Sinaï comme le Seigneur le lui avait ordonné. Il emportait les deux tables de pierre.
Le Seigneur descendit dans la nuée et vint se placer auprès de Moïse. Il proclama lui-même son nom ;
il passa devant Moïse et proclama : « YAHVÉ, LE SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d'amour et de fidélité,
Aussitôt Moïse se prosterna jusqu'à terre,
et il dit : « S'il est vrai, Seigneur, que j'ai trouvé grâce devant toi, daigne marcher au milieu de nous. Oui, c'est un peuple à la tête dure ; mais tu pardonneras nos fautes et nos péchés, et tu feras de nous un peuple qui t'appartienne. »

Dn 3,52-56.

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, A toi, louange et gloire éternellement !Béni soit ton nom de gloire et de sainteté, A toi, louange et gloire éternellement !
Béni sois-tu au temple saint de ta gloire, A toi, louange et gloire éternellement !
Béni sois-tu sur le trône de ton règne, A toi, louange et gloire éternellement !
Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes, A toi, louange et gloire éternellement !Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim, A toi, louange et gloire éternellement !
Béni sois-tu dans le ciel, au firmament, A toi, louange et gloire éternellement !

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 13,11-13.

En définitive, frères, soyez dans la joie, cherchez la perfection, encouragez-vous, soyez d'accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous.
Exprimez votre amitié en échangeant le baiser de paix. Tous les fidèles vous disent leur amitié.
Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l'amour de Dieu et la communion de l'Esprit Saint soient avec vous tous.


Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 3,16-18.

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
20 mai 2005 5 20 /05 /mai /2005 17:00
Livre de l'Ecclésiastique 17,1-15.    Psaume 103(102),13-18.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,13-16.

On présentait à Jésus des enfants pour les lui faire toucher ; mais les disciples les écartèrent vivement.
Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi. Ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.
Amen, je vous le dis : celui qui n'accueille pas le royaume de Dieu à la manière d'un enfant n'y entrera pas. »
Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
19 mai 2005 4 19 /05 /mai /2005 17:00
Livre de l'Ecclésiastique 6,5-17Psaume 119,12.16.18.27.34-35.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,1-12.

En partant de là, Jésus arrive en Judée et en Transjordanie. De nouveau, la foule s'assemble près de lui, et de nouveau, il les instruisait comme d'habitude.
Des pharisiens l'abordèrent et pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »
Jésus dit : « Que vous a prescrit Moïse ? »
Ils lui répondirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition d'établir un acte de répudiation. »
Jésus répliqua : « C'est en raison de votre endurcissement qu'il a formulé cette loi.
Mais, au commencement de la création, il les fit homme et femme.
A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère,
il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu'un.
Donc, ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas ! »
De retour à la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur cette question.
Il leur répond : « Celui qui renvoie sa femme pour en épouser une autre est coupable d'adultère envers elle.
Si une femme a renvoyé son mari et en épouse un autre, elle est coupable d'adultère. »

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
18 mai 2005 3 18 /05 /mai /2005 17:00
Livre de l'Ecclésiastique 5,1-8.   Psaume 1,1-4.6.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,41-50.

Et celui qui vous donnera un verre d'eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.
Celui qui entraînera la chute d'un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu'on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu'on le jette à la mer.
Et si ta main t'entraîne au péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer manchot dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux mains dans la géhenne, là où le feu ne s'éteint pas.

Si ton pied t'entraîne au péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer estropié dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne.

Si ton oeil t'entraîne au péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer borgne dans le royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne,
là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas.
Car tout homme sera salé au feu.
C'est une bonne chose que le sel ; mais si le sel cesse d'être du sel, avec quoi allez-vous lui rendre sa force ? Ayez du sel en vous-mêmes, et vivez en paix entre vous. »

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
17 mai 2005 2 17 /05 /mai /2005 17:00
Livre de l'Ecclésiastique 4,11-19.   Psaume 119,165.168.171-172.174-175.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,38-40.

Jean, l'un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu'un chasser des esprits mauvais en ton nom ; nous avons voulu l'en empêcher, car il n'est pas de ceux qui nous suivent. »
Jésus répondit : « Ne l'empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ;
celui qui n'est pas contre nous est pour nous.

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
16 mai 2005 1 16 /05 /mai /2005 17:00
Livre de l'Ecclésiastique 2,1-11.    Psaume 37(36),3-4.18-19.27-28.39-40.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,30-37.

En partant de là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu'on le sache.
Car il les instruisait en disant : « Le Fils de l'homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l'interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand.
S'étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d'eux, l'embrassa, et leur dit :
« Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille ne m'accueille pas moi, mais Celui qui m'a envoyé. »

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
15 mai 2005 7 15 /05 /mai /2005 17:00
Livre de l'Ecclésiastique 1,1-10.   Psaume 93(92),1-2.5.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,14-29.

En rejoignant les autres disciples, ils virent une grande foule qui les entourait, et des scribes qui discutaient avec eux.
Aussitôt qu'elle vit Jésus, toute la foule fut stupéfaite, et les gens accouraient pour le saluer.
Il leur demanda : « De quoi discutez-vous avec eux ? »
Un homme dans la foule lui répondit : « Maître, je t'ai amené mon fils, il est possédé par un esprit qui le rend muet ;
cet esprit s'empare de lui n'importe où, il le jette par terre, l'enfant écume, grince des dents et devient tout raide. J'ai demandé à tes disciples d'expulser cet esprit, mais ils n'ont pas réussi. »
Jésus leur dit : « Génération incroyante, combien de temps devrai-je rester auprès de vous ? Combien de temps devrai-je vous supporter ? Amenez-le auprès de moi. »
On l'amena auprès de lui. Dès qu'il vit Jésus, l'esprit secoua violemment l'enfant ; celui-ci tomba, il se roulait par terre en écumant.
Jésus interrogea le père : « Combien y a-t-il de temps que cela lui arrive ? » Il répondit : « Depuis sa petite enfance.
Et souvent il l'a même jeté dans le feu ou dans l'eau pour le faire périr. Mais si tu y peux quelque chose, viens à notre secours, par pitié pour nous ! »
Jésus reprit : « Pourquoi dire : 'Si tu peux'... ? Tout est possible en faveur de celui qui croit. »
Aussitôt le père de l'enfant s'écria : « Je crois ! Viens au secours de mon incroyance ! »
Jésus, voyant que la foule s'attroupait, interpella vivement l'esprit mauvais : « Esprit qui rends muet et sourd, je te l'ordonne, sors de cet enfant et n'y rentre plus jamais ! »
L'esprit poussa des cris, secoua violemment l'enfant et sortit. L'enfant devint comme un cadavre, de sorte que tout le monde disait : « Il est mort. »
Mais Jésus, lui saisissant la main, le releva, et il se mit debout.
Quand Jésus fut rentré à la maison, seul avec ses disciples, ils l'interrogeaient en particulier : « Pourquoi est-ce que nous, nous n'avons pas pu l'expulser ? »
Jésus leur répondit : « Rien ne peut faire sortir cette espèce-là, sauf la prière.

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article
14 mai 2005 6 14 /05 /mai /2005 17:00

Qu'est ce que la Pentecôte?

Aux origines, la Pentecôte est une fête juive. En effet, il s'agit au départ d'une fête agricole, le shavou'ot, 7 semaines après Paques. C'est aussi une fête religieuse juive commémorant le don de la Thorah au Peuple d'Israël, au mont Sinaï.

D'un point de vue chrétien, la Pentecôte est l'événement du don de l'Esprit Saint aux Apôtres, 50 jours après Paque (la résurrection du Christ), au Cénacle, sous forme de langues de feux, nous dit les 'Actes des Apôtres' (2, 1-13). On nous apprend qu'ils se mirent d'ailleurs à parler d'autres langues.

La Pentecôte chrétienne est un événement qui nous invite à nous rassembler, ainsi qu'à vivre par Dieu et en Dieu.

Livre des Actes des Apôtres 2,1-11.

Quand arriva la Pentecôte (le cinquantième jouraprès Pâques), ils se trouvaient réunis tousensemble.
Soudainil vint du ciel un bruit pareil à celui d'un violent coup devent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie.
Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux.
Alorsils furent tous remplis de l'Esprit Saint : ils se mirent àparler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don del'Esprit.
Or, il y avait, séjournant àJérusalem, des Juifs fervents, issus de toutes les nations quisont sous le ciel.
Lorsque les gens entendirent le bruit, ils serassemblèrent en foule. Ils étaient dans lastupéfaction parce que chacun d'eux les entendait parler sapropre langue.
Déconcertés, émerveillés,ils disaient : « Ces hommes qui parlent ne sont-ils pas tous desGaliléens ?
Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ?
Parthes,Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, dela Judée et de la Cappadoce, des bords de la mer Noire, de laprovince d'Asie,
de la Phrygie, de la Pamphylie, de l'Égypte et de la Libye proche de Cyrène, Romains résidant ici,
Juifsde naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous lesentendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu. »

Psaume 104,1.24.29-31.34.

Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Revêtu de magnificence,
Quelle profusion dans tes oeuvres, Seigneur ! Tout cela, ta sagesse l'a fait ; la terre s'emplit de tes biens.
Tucaches ton visage : ils s'épouvantent ; tu reprends leursouffle, ils expirent et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.
Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres !
Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur.


Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12,3-7.12-13.

C'est pourquoi je vous le rappelle : Si l'on parle sous l'action del'Esprit de Dieu, personne ne dit : « Jésus est un maudit» ; et personne n'est capable de dire : « Jésus estle Seigneur » sans l'action de l'Esprit Saint.
Les dons de la grâce sont variés, mais c'est toujours le même Esprit.
Les fonctions dans l'Église sont variées, mais c'est toujours le même Seigneur.
Les activités sont variées, mais c'est toujours le même Dieu qui agit en tous.
Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous.
Prenonsune comparaison : notre corps forme un tout, il a pourtant plusieursmembres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne formentqu'un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ.
Tous, Juifs oupaïens, esclaves ou hommes libres, nous avons étébaptisés dans l'unique Esprit pour former un seul corps. Tousnous avons été désaltérés parl'unique Esprit.


Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20,19-23.

Ce même soir, le premier jour de la semaine, les disciplesavaient verrouillé les portes du lieu où ilsétaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, etil était là au milieu d'eux. Il leur dit : « Lapaix soit avec vous ! »
Aprèscette parole, il leur montra ses mains et son côté. Lesdisciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
Jésusleur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De mêmeque le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint.
Touthomme à qui vous remettrez ses péchés, ils luiseront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez sespéchés, ils lui seront maintenus. »

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Parole de Dieu
commenter cet article