Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 21:08

De plus en plus, nous, chrétiens, faisons face à la dure réalité d'un principe que nous retrouvons dans les Ecritures. Si nous cherchions peut-être à le contourner parfois, il est de bon ton désormais de dire que nous n'avons pour seul optique que d'épouser ce principe, pour notre foi, pour la plus grande gloire de Dieu.

 

Ce principe est le suivant : être dans le monde, mais non pas du monde.

 

Vivre en ce monde. Mais ne pas en faire partie pleinement. Cotoyer nos contemporains, mais ne pas leur ressembler ni épouser leur "être en ce monde".

 

Pour quoi un tel article à ce sujet maintenant?

C'est la campagne présidentielle française qui m'y fait penser. Je ne parle pas politique sur le blog, mais je peux toutefois parler des effets des engagements politiques sur la vie de nos sociétés et sur l'impact au niveau de la vie des chrétiens au sein même de nos sociétés occidentales.

 

La France a un nouveau président. Mais déjà, l'on sent monter une crainte, une peur, de voir la société ouvrir la porte à des changements et mutations profondes qui la conduiraient à l'ultime perte de sens. L'on sent les catholiques observer avec minutie, les propos tenus par le nouveau président. Son programme est scrutté; les points faisant défauts sont relevés. Sans même que nous ne prenions la parole "à haute voix", les catholiques furent associés aux débats durant la campagne; d'un côté, l'on faisait des propositions; de l'autre, des contre propositions.

 

Nos sociétés perdent leurs repères. Les principes les plus élémentaires - la famille, la vie, le respect - fondent comme neige au soleil. En France, l'avortement, l'euthanasie, le mariage libre pour tous quelque soit le sexe, placent les caholiques devant un choix. Ce choix, nous devons le prendre, dès maintenant, le soutenir, le porter haut et fort, le défendre, en être fier, croire en sa capacité de porter du fruit, du bon fruit. Mais ce choix nous présente comme étant différents des autres membres de la société, qui commencent à nous regarder du coin de l'oeil.

 

De ce côté-ci de l'atlantique, au Québec, les accomodements raisonnables ont fait perdre (pour ne pas dire disparaître) les valeurs chrétiennes et les traditions qui y sont associées, comme par exemple : le sapin de noël. Exemple burlesque.  Mais il y en a d'autres, plus, beaucoup plus, déconcertants. Ou encore, le débat sur l'euthanasie. Une commission s'est déplacée, des milliers de personnes se sont exprimées. Propos retenus : ceux en faveur de l'euthanasie. Occultation des autres.

 

Nous entrons dans une phase, où nous nous devons, non seulement de sauvegarder ce que nous avons apporté à la société, mais en plus de cela, nous avons aussi un devoir (sacré?) de mettre en avant ce en quoi nous croyons. Notre foi en Jésus serait-elle moins forte que les opinions que la société tentent d'imposer, sous le principe du relativisme et du (faux) bon sens? Nous ne sommes pas - et ne serons jamais - des révolutionnaires. Nous ne le voulons pas. Mais notre silence peut se mouvoir en porte-voix à l'ensemble des oreilles de notre société.

 

Nos dirigeants prennent des décisions. En ne faisant rien, elles passeront. En agissant, l'on oppose une vision différente, plus juste, plus près de la défense de la vie, plus près de la défense des Hommes, créatures merveilleuses de Dieu, que nous ne pouvons bafouer.

 

N'ayons pas peur de le dire : nous devons faire face à une situation de combat, non physique, mais bien spirituel. Mais surtout, malgré les tourments, nous devons, dès maintenant, forger notre sentiment d'appartenance au peuple de Dieu. Jésus, par sa résurrection, nous sauve, nous pardonne nos péchés. Vivons de cette glorieuse et rayonnante nouvelle. Cela est si réconfortant, dans nos coeurs, de pouvoir compter sur le Seigneur! Mais lorsque viendront des temps plus tourmentés encore, ce n'est pas là que nous devrons chercher le Seigneur. Nous devons le chercher dès à présent, en faire notre roc, bâtir la maison de notre âme sur du solide, de l'inviolable. Lorsque les jours de tempêtes viendront, nous resterons égaux et silencieux, "comme un enfant contre sa mère", sûrs d'une chose : Dieu nous aime, et nous, nous l'aimons d'un amour que nous espérons toujours plus fort et sincère.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Repères
commenter cet article

commentaires

Issam 19/07/2015 22:38

Enfin, la vérité dévoilée :

Ne manquez pas de visiter mon blog.

Fini les mensonges, les discutions, les débats, les polémiques. Désormais voyez la vérité !
Il a été dit que la vérité est tellement simple que les gens préfèrent polémiquer que de l'accepter.

Dieu aime certes ceux suivent la vérité et se met en colère contre ceux qui s'en détourne.

http://transmettezlemessage.blogg.org/chretiens-p1050214

mehdi mountather 05/04/2015 16:23

Les séismes en augmentation dans le monde en islam c'est un signe de la fin du monde. Aux non musulmans de convertir a l'islam aujourd'hui pour éviter le jour de ce cataclysme la panique et l'enfer ALLAH dit ( Quiconque recherche en dehors de l'islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui , et dans l'autre monde, il sera du nombre des réprouvés.) 85 sourate Al-i'Imran gog et magog les extraterrestres la télé la bête de la fin du monde les dictateurs arabes Gia Qaida Daech Boko haram et les franc maçons directement a l'enfer avec pharaon merci

olivier de vergnies 09/03/2015 21:28

Merci pour cet article .

jul 28/08/2014 21:42

Bonjour,

Oui, Frère Elyôn est bien le premier et le dernier des Prophètes, ou Elie réincarné, en ces temps de la fin et j'en suis personnellement convaincu ! Car nul homme au monde ne peut apporter autant de Révélations surprenantes, mais toujours en corrélation avec les Saintes Écritures, si Frère Elyôn n'était pas L'Envoyé de la Sainte Trinité ! D'autant plus qu'Elie est annoncé, mais aussi Enock, par la venue des "deux Témoins" dans l'Apocalypse de Saint Jean. Prophétie également révélée par La Sainte Vierge Marie à Mélanie de la Salette. Aujourd'hui, c'est Elie seul qui se présente à nous et c'est une grande grâce pour nous autres Français, mais aussi pour les Européens : Dieu soit loué ! L'autre Témoin, d'après Frère Elyôn interviendra plus tard, lorsqu'il sera prêt. Frère Elyôn le connait, mais lui ignore encore sa Mission. Alors n'hésitons pas à aller sur le Site Sacré, voulu par Dieu, afin que nous recevions une grande Lumière, nous qui sommes dans les ténèbres depuis trop longtemps ! Nous qui croyons détenir une forme de vérité, et bien nous en sommes très loin de la pensée du Père éternel ! Voilà pourquoi, et pendant qu'il en est encore temps, parce que sous peu il sera trop tard, je vous invite cordialement à visiter le Site Sacré...

QUI FAIT QUOI ? ET OU VA-T'ON ?

UN SEUL SITE... LA VÉRITÉ ET LA VOLONTÉ DE DIEU, POUR SA SEULE GLOIRE ET LE SALUT DES ÂMES...

LE SITE EST SACRÉ, CAR IL EXISTE PAR LA GRÂCE DE LA SAINTE TRINITÉ. MERCI DE PRENDRE UN PEU DE TEMPS POUR LE LIRE ATTENTIVEMENT, PARCE QU'IL RÉPOND A TOUTES LES INTERROGATIONS QUE NOUS NOUS POSONS : SPIRITUELLES, POLITIQUES, SCIENTIFIQUES, ESCHATOLOGIQUES, AINSI QUE CONCERNANT LE GRAND MONARQUE ET LE SAINT PONTIFE ANNONCÉS DEPUIS PRES DE MILLE ANS ! ...

Alors le lire c'est bien, mais transmettre par le biais du Web et partager partout ce Site Sacré : c'est un Acte crucial de Charité chrétienne. Ce Devoir spirituel extrêmement important vaut toutes les prières, car en agissant ainsi, vous obéissez à la Volonté de Dieu et vous serez récompensés par votre Action sainte. Voyez-vous, on peut faire beaucoup, tout en restant chez soi. Merci de votre compréhension...

Que l'Esprit Saint vous éclaire dans cette lecture Divine et que Dieu vous garde de la Tourmente qui vient...

LE SITE SACRÉ : http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

E-mail : frere-elyon@prophete-du-sacre-coeur.com

fresh install of windows 27/08/2014 09:41

Why do we have to force ourselves to believe in something for the greater glory of God? He is already great and there is no point in saying that we believe in whatever which is said in the scriptures.