Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 18:07
Afin de faire "sien" plus encore les différentes réflexions de carême apportées par le blog, voici avant toute chose un bref résumé de la vie de Saint Dominique Savio.

Il naît le 2 avril 1842 au hameau de Giovani (Commune de Riva) dans le Piémont, en Italie. Il est baptisé ce même jour. Faute de travail sur place, la famille Savio doit quitter San Giovani et s'installe à Morialdo, dans la commune de Castelnuevo d'Asti.
Alors âgé de 5 ans, Dominique sert pour la première fois la messe à Morialdo, où il débutera ses études élémentaires.
Sa première communion avec le Seigneur, Dominique la fera en 1849, le jour de Pâques,  à Castelnuevo d'Asti, et prends par là même ses "premières résolutions".
En 1852, Il rentre en classe élémentaire chez Don Allora, à Castelnuevo d'Asti.
En 1853, la famille Savio s'établit dans la commune de Mondonio. Dominique va à l'école toute proche de Don Cugliero. La même année, il sera confirmée, à Castelnuevo. C'est alors la première fois que Dominique fait part à Don Cugliero de son désir de devenir prêtre, "pour sauver son âme et beaucoup d'autres avec".
En 1854, Dominique fait une rencontre cruciale: en effet, sa route se croise avec celle de Don Bosco, au hameau des Becchi. C'est alors qu'il rentre à l'Oratoire de Don Bosco à Turin, en septembre.
En 1855, Don Bosco prêche un sermont décisif, à la suite duquel Dominique "veut se faire saint".
En 1856, année de la constituion de la Compagnie de l'Immaculée Conception avec quelques uns de ses amis, Dominique est examiné par un médecin célèbre, en cette époque; résultat: Dominique est atteint de phtisie. La même année, il perd un de ses amis proche (Jean Massaglia), après avoir perdu l'année précédente un autre ami (Camille Gavio).
En 1857, la maladie le ronge. Dominique est obligé de quitter l'Oratoire le 1er mars, afin de retrouver sa famille à Mondiono, pour s'y reposer, mais aussi pour passer ses derniers instants en leur compagnie; car Dominique s'éteindra 9 jours plus tard.

En 1859, Don Bosco publie la première biographie de Dominique Savio. En 1914, le procès en béatification de Dominique Savio s'ouvre. En 1927, des malades affirment être guéris par l'intercession de Dominique Savio.
En 1954, Pie XII déclare "Saint" Dominique Savio, Place Saint Pierre, devant une foule constituée de milliers de jeunes du monde entier venus spécialement pour l'occasion.
Sa fête a été fixée au 6 mai.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Saints
commenter cet article

commentaires

senami 07/03/2014 09:55

Dominique Savio un exemple parfait pour les chrétiens à la base

dominique.o 10/11/2013 22:06

je mappelle aussi Dominique je voudrais prier que notre Saint la ou il se trouve intercede pour nous cest vrai que nous le prions pas tres souvent

Olivier C 02/05/2013 23:14


Dominique Savio... il était tellement radical dans son désir de Dieu qu'il me faisait presque peur étant petit, je lui préféreais alors Don Bosco que je trouvais plus coloré. Mais Dominique
mérite vraiment d'être découvert.

dominique.o 10/11/2013 22:09

le fait quil ne soit reconnu peu etre 1inconvenient mais aussi 1e qualite qui est lhumilite et la transparance

Olivier 20/05/2013 20:32



en effet, Dominiquemérite d'être davantage connu!