Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

4 août 2006 5 04 /08 /août /2006 09:07
Ce jour, nous fêtons Saint Jean-Marie Vianney.

Je n'essaie même pas d'en faire une biographie; le site du Sanctuaire d'Ars s'en occupe très bien, et d'une manière bien plus éclairée!

Voici une prière de
Saint Jean-Marie Vianney publiée sur le blog, voici plus d'un an.


"Il y a toujours dans les familles un enfant qui a moins d’esprit que les autres. Chez nous, mes frères et sœurs avaient assez d’esprit. C’est moi qui étais le plus nigaud. "

"Il y en a qui ont l’habitude de toujours mal parler des prêtres, qui ont pour eux du mépris. Faites attention, mes enfants. Comme ils sont les représentants de Dieu, tout ce que vous dites retombe sur Dieu lui-même. "

Saint Curé d'Ars

(vu sur cef.fr)
Repost 0
Published by Olivier - dans Saints
commenter cet article
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 07:33
"Le scoutisme est un jeu plein d'entrain" Lord Robert Baden-Powell, fondateur du scoutisme.

    1. Une définition du scoutisme

Le scoutisme est une méthode d'éducation chrétienne et civique des jeunes par le respect de la Loi Scoute , l'emploi  du système des patrouilles, et la pratique du jeu et de la vie dans la nature.
Le scoutisme croit au destin personnel et surnaturel de chaque homme et à sa vocation communautaire.
La Loi Scoute comprend un série de précèptes positifs.
Le système des patrouilles met en oeuvre le principe de l'éducation active du garçon par le garçon. Le jeu et la vie dans la nature sont essentiels au scoutisme.
Les principes et méthodes du scoutisme tendent vers 5 buts, définis par les fondateurs: santé, caractère, sens du concret, sens du prochain, sens de Dieu.
Le scoutisme comprend trois branches: Louvetaux (Jeannettes/Louvettes pour les filles), Eclaireurs (Guides), Routiers (Guides Ainées). Cette articulation, imaginée par Baden-Powell, correspond à trois étapes naturelles de l'évolution du garçon, aussi bien sur le plan physiologique que sur le plan psychologique: l'enfance (6-11 ans), l'adolescence (12-17 ans), l'apprentissage de l'âge adulte (17-25 ans).

Le scoutisme est une méthode éducative qui vise à l'épanouissement de chaque jeune selon ses capacités propres pour l'aider à réaliser sa vocation particulière de chrétien. Méthode complète car elle prend le jeune tout entier, corps, intelligence, et âme; complémentaire du premier lieu d'éducation qu'est la famille.

    2. Les cinq buts

Ces cinq buts sont souvent appelés les "cinq buts du scoutisme"; cinq piliers autour desquels s'articule toute la vie du scout.

       La santé: par la pratique de la vie équilibrée du camp et de l'effort physique. Il s'agit de savoir vivre en pleine nature et d'en profiter pleinement tout en respectant les règles de base de salubrité, de propreté, de santé et de bien-être.

       Le caractère: par l'exercice de la responsabilité et de la vie de groupe. Faisant l'apprentissage de la prise de responsabilité au sein de sa patrouille, chaque scout est invité à s'affirmer. De la même manière grâce aux badges, chaque scout  a loisir d'approfondir sa connaissance d'un domaine particulier.

       Le sens du concret: par un large éventail de techniques attirantes. La vie au camp exige de savoir s'adapter au terrain et au temps pour vivre le plus confortablement et le plus proprement possible. Avoir le sens du concret, c'est agir à la mesure de ses propres capacités. "On fait avec ce qu'on a, avec les outils dont on dispose."

       Le sens du prochain: Par la solidarité dans la troupe et le service. Par l'apprentissage de la vie en communauté, chaque scout fait l'expérience de l'utilité de l'écoute, du partage, du pardon... Chaque scout est invité à tenir sa place dans sa propre patrouille pour la faire gagner. Le scoutisme doit permettre à chaque scout de s'ouvrir à son prochain. De lui être attentif.

       Le sens de Dieu: par la rencontre personnelle avec Jésus-Christ. Le camp est un formidable lieu d'épanouissement de la foi. Il ne s'agit pas de faire du catéchisme, mais bien de vivre sa foi au jour le jour, de la nourrir. L'enjeu est une rencontre intime et personnelle avec le Christ. En ce sens, le témoignage de foi du Chef est primordial, de même que la présence de l'aumônier.


A ces cinq buts, l'on pourrait y ajouter cinq moteurs qui permettent d'atteindre ces différents piliers: l'intérêt, l'action, la responsabilité, le système des patrouilles ( s'organiser, combiner, discuter, entreprendre... en petit groupe), la Cours d'Honneur et le Conseil des Chefs (réunions de discussions ayant pour but, pour la Cours d'Honneur, de faire un bilan de progression de chaque jeune; et pour le Conseil des Chefs, de faire le bilan d'une journée d'activité, de camp... et de sensibiliser les jeunes Chefs de patrouille sur le rôle de moteur avec leurs frères scouts).
Repost 0
Published by Olivier - dans Repères
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
Chapitre 1


1 Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d'Abraham.

2 Abraham engendra Isaac; Isaac engendra Jacob; Jacob engendra Juda et ses frères;
3 Juda, de Thamar, engendra Pharès et Zara; Phares engendra Esrom; Esrom engendra Aram;
4 Aram engendra Aminadab; Aminadab engendra Naasson; Naasson engendra Salmon;
5 Salmon, de Rahab, engendra Booz; Booz, de Ruth, engendra Obed; Obed engendra Jessé;
6 Jessé engendra le roi David. David engendra Salomon de la femme d'Urie;
7 Salomon engendra Roboam; Roboam engendra Abia; Abia engendra Asa;
8 Asa engendra Josaphat; Josaphat engendra Joram; Joram engendra Ozias;
9 Ozias engendra Joatham; Joatham engendra Achaz; Achaz engendra Ezéchias;
10 Ezéchias engendra Manassé; Manassé engendra Amon; Amon engendra Josias;
11 Josias engendra Jéchonias et ses frères, au temps de la déportation à Babylone.

12 Après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel; Salatheil engendra Zorobabel;
13 Zorobabel engendra Abioud; Abioud engendra Eliacim; Eliacim engendra Azor;
14 Azor engendra Sadoc; Sadoc engendra Achim; Achim engendra Elioud;
15 Elioud engendra Eléazar; Eléazar engendra Matthan; Matthan engendra Jacob;
16 Jacob engendra Joseph l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qu'on appelle Christ.

17 Il y a donc en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone, quatorze générations depuis la déportation à Babylone jusqu'au Christ.

18 Or la naissance de Jésus-Christ arriva ainsi. Maire, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, il se trouva, avant qu'il eussent habité ensemble, qu'elle avait conçu par la vertu du Saint-Esprit.
19 Joseph, son mari, qui était juste et ne voulait pas la diffamer, se proposa de la répudier secrètement.
20 Comme il était dans cette pensée, voici qu'un ange du Seigneur lui apparut en songe, et lui dit :
" Joseph, fils de David, ne craint point de prendre chez toi Marie ton épouse, car ce qui est conçu en elle est du Saint-Esprit.
21 Et elle enfantera un fils, et tu lui donneras pour nom Jésus, car il sauvera son peuple de ses péchés. "

22 Or tout cela arriva afin que fût accompli ce qu'avait dit le Seigneur par le prophète :
23 Voici que la Vierge sera enceinte et enfantera un fils; et on lui donnera pour nom Emmanuel, ce qui se traduit : Dieu avec nous.

24 Réveillé de son sommeil, Joseph fit ce que l'ange du Seigneur lui avait commandé : il prit chez lui son épouse.
25 Et il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle enfantât son fils, et il lui donna pour nom Jésus.


1 Jésus étant né à Bethléem de Judée, aux jours du roi Hérode, voici que des mages d'Orient
arrivèrent à Jérusalem,
2 disant : " Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile à l'orient et
nous sommes venus l'adorer. "
3 Ce que le roi Hérode ayant appris, il fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.
4 Il assembla tous les grands prêtres et les scribes du peuple, et il s'enquit auprès d'eux où
devait naître le Christ. Ils lui dirent :
5 " A Bethléem de Judée, car ainsi a-t-il été écrit par le prophète :
6 Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n'es pas la moindre parmi les principales villes de Juda,
car de toi sortira un chef qui paîtra Israël, mon peuple. "

7 Alors Hérode, ayant fait venir secrètement les mages, s'enquit avec soin auprès d'eux du
temps où l'étoile était apparue.
8 Et il les envoya à Bethléem en disant : " Allez, informez-vous exactement au sujet de l'enfant,
et lorsque vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que moi aussi j'aille l'adorer. "
9 Ayant entendu les paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue à l'orient allait devant eux, jusqu'à ce que, venant au-dessus du lieu où était l'enfant, elle s'arrêta.
10 A la vue de l'étoile, ils eurent une très grande joie.
11 Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils
l'adorèrent; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'or, de l'encens et de la
myrrhe.
12 Et ayant été avertis en songe de ne point retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays
par un autre chemin.

13 Après leur départ, voici qu'un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph et lui dit : " Lève
toi, prends l'enfant et sa mère, fuis en Egypte et restes-y jusqu'à ce que je t'avertisse; car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. "
14 Et lui se leva, prit l'enfant et sa mère de nuit et se retira en Egypte.
15 Et il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplît ce qu'avait dit le Seigneur par le
prophète : J'ai rappelé mon fils d'Egypte.

16 Alors Hérode, voyant que les mages s'étaient joués de lui, entra dans une grande colère, et
il envoya tuer tous les enfants qui étaient à Bethléem et dans tout son territoire, depuis l'âge de
deux ans et au-dessous, d'après le temps qu'il connaissait exactement par les mages.
17 Alors fut accompli l'oracle du prophète Jérémie disant :
18 Une voix a été entendue en Rama, des plaintes et des cris lamentables : Rachel pleure ses
enfants; et elle n'a pas voulu être consolée, parce qu'ils ne sont plus.

19 Hérode étant mort, voici qu'un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph en Egypte,
20 et lui dit : " Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et va dans la terre d'Israël, car ceux qui en
voulaient à la vie de l'enfant sont morts. "
21 Et lui, s'étant levé, prit l'enfant et sa mère, et il vint dans la terre d'Israël.
22 Mais, apprenant qu'Archélaüs régnait en Judée à la place d'Hérode, son père, il eut peur d'y
aller, et, ayant été averti en songe, il gagna la région de la Galilée
23 et vint habiter dans une ville nommée Nazareth, afin que s'accomplît ce qu'avaient dit les
prophètes : Il sera appelé Nazaréen.

Chapitres suivants

Retour Index

Chapitre 3


1 En ces jours-là parut Jean le Baptiste, prêchant dans le désert de Judée, et disant :
2 " Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. "
3 C'est lui en effet dont a parlé le prophète Isaïe, disant : Voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers.
4 Et lui, Jean, avait un vêtement de poil de chameau, et autour de ses reins une ceinture de
cuir, et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.
5 Alors venaient à lui Jérusalem, et toute la Judée, et toute la région du Jourdain.
6 Et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain.

7 Voyant un grand nombre de Pharisiens et de Sadducéens venir à son baptême, il leur dit :
" Race de vipères, qui vous a appris à fuir la colère qui vient?
8 Faites donc de dignes fruits de repentir.
9 Et ne vous avisez pas de dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père; car je vous
dis que de ces pierres mêmes Dieu peut faire naître des enfants à Abraham.
10 Déjà la cognée est à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne porte pas de bon fruit sera
coupé et jeté au feu.
11 Moi, je vous baptise dans l'eau pour le repentir; mais celui qui vient après moi est plus
puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses sandales; lui, il vous baptisera dans
l'Esprit-Saint et le feu.
12 Dans sa main est le van : il nettoiera son aire, il amassera son froment dans le grenier, et il
brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point. "

13 Alors parut Jésus, venant de Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.
14 Jean s'en défendait en disant : " C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par vous, et vous
venez à moi! "
15 Jésus lui répondit : " Laisse faire maintenant, car il convient que nous accomplissions ainsi
toute justice. " Alors Jean le laissa faire.
16 Jésus ayant été baptisé sortit aussitôt de l'eau, et voilà que les cieux s'ouvrirent pour lui, et il
vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17 Et voilà que ces cieux une voix disait : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis mes
complaisances. "

Chapitres suivants

Retour Index

Chapitre 4


1 Alors Jésus fut conduit par l'Esprit dans le désert pour être tenté par le diable.
2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
3 Et le tentateur, s'approchant, lui dit : " Si vous êtes fils de Dieu, dites que ces pierres
deviennent des pains. "
4 Il lui répondit : " Il est écrit : L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui
sort de la bouche de Dieu. "
5 Alors le diable l'emmena dans la ville sainte, et, l'ayant posé sur le pinacle du temple,
6 il lui dit : " Si vous êtes fils de Dieu, jetez-vous en bas; car il est écrit : Il donnera pour vous
des ordres à ses anges, et ils vous prendront sur leurs mains, de peur que votre pied ne heurte
contre une pierre. "
7 Jésus lui dit : " Il est écrit aussi : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. "
8 Le diable, de nouveau, l'emmena sur une montagne très élevée, et lui montrant tous les
royaumes du monde, avec leur gloire,
9 il lui dit : " Je vous donnerai tout cela, si, tombant à mes pieds, vous vous prosternez devant
moi.
10 Alors Jésus lui dit : " Retire-toi, Satan; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et
tu ne serviras que lui seul. "
11 Alors le diable le laissa, et voilà que des anges s'approchèrent pour le servir.

12 Quand Jésus eut appris que Jean avait été livré, il se retira en Galilée.
13 Et quittant Nazareth, il vint demeurer à Capharnaüm, sur les bords de la mer, aux confins de
Zabulon et de Nephtali,
14 afin que s'accomplît cette parole du prophète Isaïe :
15 Terre de Zabulon et terre de Nephtali, vers la mer, pays au delà du Jourdain, Galilée des Gentils !
16 Le peuple qui était assis dans les ténèbres a vu une grande lumière; et pour ceux qui étaient assis dans la région de l'ombre de la mort, une lumière s'est levée !
17 Dès lors Jésus commença à prêcher, en disant : " Repentez-vous, car le royaume des cieux
est proche. "

18 Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, dit Pierre, et André
son frère, qui jetaient le filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs.
19 Et il leur dit : " Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. "
20 Eux aussitôt, laissant leurs filets, le suivirent.
21 S'avançant plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, dans une barque, avec leur père Zébédée, réparant leurs filets, et il les appela.
22 Eux, laissant à l'heure même leur barque et leur père, le suivirent.

23 Et Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.
24 Sa renommée se répandit par toute la Syrie, et on lui amenait tous les malades atteints d'infirmités et de souffrances diverses, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques, et il les guérissait.
25 Et des foules nombreuses le suivirent de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée et d'au delà du Jourdain.

Chapitres suivants

Retour Index

Chapitre 5


1 Voyant les foules, il monta sur la montagne, et lorsqu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui.
2 Alors, prenant la parole, il se mit à les enseigner, en disant :
3 " Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!
4 Heureux ceux qui sont affligés, car ils seront consolés!
5 Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre!
6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!
7 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde!
8 Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!
9 Heureux les pacifiques, car ils seront appelés enfants de Dieu!
10 Heureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!

11 Heureux serez-vous, lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense est grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'ils ont persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

13 Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel s'affadit, avec quoi le salera-t-on? Il n'est plus bon à rien qu'à être jeté dehors pour être foulé aux pieds par les hommes.
14 Vous êtes la lumière du monde : une ville, située au sommet d'une montagne, ne peut être
cachée.
15 Et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle
éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
16 Qu'ainsi votre lumière brille devant les hommes, afin que, voyant vos bonnes œuvres, ils
glorifient votre Père qui est dans les cieux.

17 Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes; je ne suis pas venu abolir, mais parfaire.
18 Car, je vous le dis en vérité, jusqu'à ce que passent le ciel et la terre, un seul iota ou un seul trait de la Loi ne passera pas, que tout ne soit accompli.
19 Celui donc qui aura violé un de ces moindres commandements, et appris aux hommes à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le royaume des cieux; mais celui qui les aura pratiqués et enseignés, sera tenu pour grand dans le royaume des cieux.
20 Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.

21 Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point; mais qui tuera sera justiciable du tribunal.
22 Et moi, je vous dis : Quiconque se met en colère contre son frère [à la légère] sera justiciable du tribunal; et qui dira à son frère : Raca! sera justiciable du Sanhédrin; et qui lui dira : Fou! sera justiciable pour la géhenne du feu.
23 Si donc tu viens présenter ton offrande à l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
24 laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; et alors viens
présenter ton offrande.

25 Accorde-toi au plus tôt avec ton adversaire, tant que tu es en chemin avec lui, de peur que
l'adversaire ne te livre au juge, que le juge (ne te livre) à l'appariteur, et que tu ne sois jeté en prison.
26 En vérité, je te le dis, tu n'en sortiras pas que tu n'aies payé le dernier sou.

27 Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras point d'adultère.
28 Et moi, je vous dis : Quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà commis l'adultère avec elle, dans son cœur.
29 Si donc ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car
mieux vaut pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier n'aille pas dans la géhenne.

31 Il a été dit aussi : Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui donne un acte de répudiation.
32 Et moi, je vous dis : Quiconque répudie sa femme, hors le cas d'impudicité, fait qu'on sera
adultère avec elle; et celui qui épouse une répudiée commet l'adultère.

33 Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de tes serments.
34 Et moi, je vous dis de ne faire aucune sorte de serments : ni par le ciel, parce qu'il est le trône de Dieu;
35 ni par la terre, parce qu'elle est l'escabeau de ses pieds; ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand Roi.
36 Ne jure pas non plus par ta tête, parce que tu ne peux rendre blanc ou noir un seul de tes cheveux.
37 Mais que votre parole soit : Oui, oui; non, non. Ce qui est en plus de cela vient du Malin.

38 Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.
39 Et moi, je vous dis de ne pas tenir tête au méchant; mais si quelqu'un te frappe sur la joue
droite, tends-lui encore l'autre.
40 Et à celui qui veut t'appeler en justice pour avoir ta tunique, abandonne encore ton manteau.
41 Et si quelqu'un te réquisitionne pour un mille, fais-en deux avec lui.
42 Donne à qui te demande, et ne te détourne pas de qui veut te faire un emprunt.

43 Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton proche, et tu haïras ton ennemi.
44 Et moi je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent,
45 afin que vous deveniez enfants de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et descendre la pluie sur les justes et sur les injustes.
46 Si en effet vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant?
47 Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens eux-mêmes
n'en font-ils pas autant?
48 Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.


1 Gardez-vous de pratiquer votre justice aux regards des hommes pour être vus d'eux; autrement, vous n'avez pas de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.

2 Quand donc tu fais l'aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme font les
hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes; en vérité,
je vous le dis, ils ont reçu leur récompense.
3 Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite,
4 afin que ton aumône soit dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

5 Et lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les
synagogues et au coin des rues, afin d'être vus des hommes; en vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense.
6 Pour toi, quand tu veux prier, entre dans ta chambre et, ayant fermé ta porte, prie ton Père qui
est présent dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
7 Dans vos prières, ne multipliez pas les paroles, comme font les païens, qui s'imaginent devoir
être exaucés à force de paroles.
8 Ne leur ressemblez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous ne le lui demandiez. Vous prierez donc ainsi :

9 Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié;
10 que votre règne arrive; que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11 Donnez-nous aujourd'hui le pain nécessaire à notre subsistance;
12 et remettez-nous nos dettes, comme nous-mêmes remettons à ceux qui nous doivent;
13 et ne nous induisez point en tentation, mais délivrez-nous du Malin.

14 Car si vous remettez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous remettra aussi (les vôtres).
15 Mais si vous ne remettez pas (les leurs) aux hommes, votre Père ne pardonnera pas non plus vos offenses.

16 Et lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air sombre, comme les hypocrites, qui exténuent leur visage, pour faire paraître aux hommes qu'ils jeûnent; en vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense.
17 Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,
18 afin qu'il ne paraisse pas aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est présent dans le
secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

19 Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où les voleurs percent les murs et dérobent.
20 Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où ni la teigne ni les vers ne consument, et où
les voleurs ne percent pas les murs ni ne dérobent.
21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.

22 La lampe du corps, c'est l'œil. Si donc ton œil est sain, tout ton corps sera éclairé; mais si
ton œil est gâté, tout ton corps sera dans les ténèbres.
23 Mais si la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres!

24 Nul ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un
et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et la Richesse.
25 C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre âme de ce que vous mangerez
ou de ce que vous boirez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. L'âme n'est-elle pas plus
que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?
26 Regardez les oiseaux du ciel, qui ne sèment ni ne moissonnent et n'amassent rien dans des
greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux?
27 Qui de vous, à force de soucis, pourrait ajouter une seule coudée à la longueur de sa vie?
28 Et pourquoi vous inquiétez-vous pour le vêtement? Observez les lis des champs, comment
ils croissent : il ne peinent ni ne filent.
29 Or je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'était pas vêtu comme l'un d'eux.
30 Si donc Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui est aujourd'hui et demain sera jetée au four,
ne (le fera-t-il) pas bien plus pour vous, gens de peu de foi?
31 Ne vous mettez donc point en peine, disant : Que mangerons-nous ou que boirons-nous, ou
de quoi nous vêtirons-nous?
32 — c'est de tout cela en effet que les païens sont en quête, — car votre Père céleste sait que
vous avez besoin de tout cela.
33 Cherchez premièrement le royaume [de Dieu] et sa justice, et tout cela vous sera donné en plus.
34 N'ayez donc point de souci du lendemain, car le lendemain aura souci de lui-même : à
chaque jour suffit sa peine.

Chapitres suivants

Retour Index

Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
CHAPITRE 19


1.Alors Pilate prit Jésus et le fit flageller.
2.Et les soldats ayant tressé une couronne d'épines, la mirent sur sa tête, et le revêtirent d'un manteau de pourpre;
3.Puis s'approchant de lui, ils disaient: "Salut, roi des Juifs!" et ils le souffletaient.
4.Pilate sortit encore une fois et dit aux Juifs: "Voici que je vous l'amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun crime."
5.Jésus sortit donc, portant la couronne d'épines et le manteau d'écarlate, et Pilate leur dit: "Voici
l'homme."
6.Lorsque les Princes des prêtres et les satellites le virent, ils s'écrièrent: "Crucifie-le, crucifie-le!" Pilate leur dit: "Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le; car pour moi, je ne trouve aucun crime en lui."
7.Les Juifs lui répondirent: "Nous avons une loi, et d'après notre loi, il doit mourir, parce qu'il s'est fait Fils de Dieu"
8.Ayant entendu ces paroles, Pilate fut encore plus effrayé.
9.Et rentrant dans le prétoire, il dit à Jésus: "D'où es-tu?" Mais Jésus ne lui fit aucune réponse.
10.Pilate lui dit: "C'est à moi que tu ne parles pas? Ignores-tu que j'ai le pouvoir de te délivrer et le pouvoir de te crucifier?"
11.Jésus répondit: "Tu n'aurais sur moi aucun pouvoir, s'il ne t'avait pas été donné d'en haut. C'est pourquoi celui qui m'a livré à toi a un plus grand péché."
12.Dès ce moment, Pilate cherchait à le délivrer. Mais les Juifs criaient, disant: "Si tu le délivres, tu n'es point ami de César; quiconque se fait roi, se déclare contre César."
13.Pilate, ayant entendu ces paroles, fit conduire Jésus dehors, et il s'assit sur son tribunal, au lieu appelé Lithostrotos, et en hébreu Gabbatha.
14.C'était la Préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs: "Voici votre roi."
15.Mais ils se mirent à crier: "Qu'il meure! Qu'il meure! Crucifie-le." Pilate leur dit: "Crucifierai-je votre roi?" les Princes des prêtres répondirent : "Nous n'avons de roi que César."
16.Alors il le leur livra pour être crucifié.
17.Et ils prirent Jésus et l'emmenèrent. Jésus, portant sa croix, arriva hors de la ville au lieu nommé
Calvaire, en Hébreu Golgotha;
18.C'est là qu'ils le crucifièrent, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.
19.Pilate fit aussi une inscription, et la fit mettre au haut de la croix; Elle portait ces mots: "Jésus de
Nazareth, le roi des Juifs."
20.Beaucoup de Juifs lurent cet écriteau, car le lieu où Jésus avait été crucifié était près de la ville, et
l'inscription était en hébreu, en grec et en latin.
21.Or les princes des prêtres des Juifs dirent à Pilate: "Ne mets pas: Le roi des Juifs, mais que lui-même a dit: Je suis le roi des Juifs."
22.Pilate répondit: "Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit."
23.Les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une pour
chacun d'eux. Ils prirent aussi sa tunique: c'était une tunique sans couture, d'un seul tissu depuis le haut jusqu'en bas.
24.Ils se dirent donc entre eux: "Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera."; afin que
s'accomplît cette parole de l'Écriture: "Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré ma robe au sort." C'est ce que firent les soldats.
25.Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et
Marie-Madeleine.
26.Jésus ayant vu sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: "Femme, voilà votre fils."
27.Ensuite il dit au disciple: "Voilà votre mère." Et depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui.
28.Après cela, Jésus sachant que tout était maintenant consommé, afin que l'Écriture s'accomplît, dit: "J'ai soif."
29.Il y avait là un vase plein de vinaigre; les soldats en remplirent une éponge, et l'ayant fixée au bout d'une tige d'hysope, ils l'approchèrent de sa bouche.
30.Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: "Tout est consommé", et baissant la tête il rendit l'esprit.
31.Or, comme c'était la Préparation, de peur que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, car le jour de ce sabbat était très solennel, les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés et qu'on les détachât.
32.Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes du premier, puis de l'autre qui avait été crucifié avec lui.
33.Mais quand ils vinrent à Jésus, le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes.
34.Mais un des soldats lui transperça le côté avec sa lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau.
35.Et celui qui l'a vu en rend témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu'il dit vrai, afin que vous aussi vous croyiez.
36.Car ces choses sont arrivées afin que l'Écriture fut accomplie: "Aucun de ses os ne sera rompu."
37.Et il est encore écrit ailleurs: "Ils regarderont celui qu'ils ont transpercé."
38.Après cela, Joseph d'Arimathie, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate d'enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Il vint donc, et prit le corps de Jésus.
39.Nicodème, qui était venu la première fois trouver Jésus de nuit, vint aussi, apportant un mélange de myrrhe et d'aloès, d'environ cent livres.
40.Ils prirent donc le corps de Jésus, et l'enveloppèrent dans des linges, avec les aromates, selon la manière d'ensevelir en usage chez les Juifs.
41.Or, au lieu où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne n'avait encore été mis.
42.C'est là, à cause de la Préparation des Juifs, qu'ils déposèrent Jésus, parce que le sépulcre était proche.


CHAPITRE 20

1.Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rendit au sépulcre, dès le matin, avant que les ténèbres
fussent dissipées, et elle vit la pierre enlevée du sépulcre.
2.Elle courut donc, et vint trouver Simon-Pierre et l'autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: 'Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l'ont mis."
3.Pierre sortit avec l'autre disciple, et ils allèrent au sépulcre.
4.Ils couraient tous deux ensemble, mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva au sépulcre.
5.Et, s'étant penché, il vit les linceuls posés à terre; mais il n'entra pas.
6.Simon-Pierre qui le suivait, arriva à son tour et entra dans le sépulcre.
7.Il vit les linges posés à terre, et le suaire qui couvrait la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé dans un autre endroit.
8.Alors, l'autre disciple qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut.
9.Car ils ne comprenaient pas encore l'Écriture, d'après laquelle il devait ressusciter d'entre les morts.
10.Les disciples s'en retournèrent donc chez eux.
11.Cependant Marie se tenait près du sépulcre, en dehors, versant des larmes; et, en pleurant, elle se pencha vers le sépulcre;
12.Et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été mis le corps de Jésus, l'un à la tête, l'autre aux pieds.
13.Et ceux-ci lui dirent: "Femme, pourquoi pleurez-vous?" Elle leur dit: "Parce qu'ils ont enlevé mon
Seigneur, et je ne sais où ils l'ont mis."
14.Ayant dit ces mots, elle se retourna et vit Jésus debout; et elle ne savait pas que c'était Jésus.
15.Jésus lui dit: "Femme, pourquoi pleurez-vous ? Qui cherchez-vous ?" Elle, pensant que c'était le jardinier, lui dit: "Seigneur, si c'est vous qui l'avez emporté, dites-moi où vous l'avez mis, et j'irai le prendre."
16.Jésus lui dit: "Marie!" Elle se retourna et lui dit en hébreu: "Rabboni!" c'est à dire "Maître!"
17.Jésus lui dit: "Ne me touchez point, car je ne suis pas encore remonté vers mon Père. Mais allez à mes frères, et dites-leur: Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu, et votre Dieu."
18.Marie-Madeleine alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur, et qu'il lui avait dit ces choses.
19.Le soir de ce même jour, le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, parce qu'ils craignaient les Juifs, Jésus vint, et se présentant au milieu d'eux, il leur dit: "Paix avec vous!"
20.Ayant ainsi parlé, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
21.Il leur dit une seconde fois: "Paix avec vous !" Comme mon Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie."
22.Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit: "Recevez l'Esprit-Saint."
23."Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus."
24.Mais Thomas, l'un des douze, celui qu'on appelle Didyme, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint.
25.Les autres disciples lui dirent donc: "Nous avons vu le Seigneur." Mais il leur dit: "Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt à la place des clous et ma main dans son côté, je ne croirai point."
26.Huit jours après, les disciples étant encore dans le même lieu, et Thomas avec eux, Jésus vint, les portes étant fermées, et se tenant au milieu d'eux, il leur dit: "Paix avec vous!"
27.Puis il dit à Thomas: "Mets ici ton doigt, et regarde mes mains; approche aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois plus incrédule, mais croyant."
28.Thomas lui répondit: "Mon Seigneur, et mon Dieu!"
29.Jésus lui dit: "Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru."
30.Jésus a fait encore en présence de ses disciples beaucoup d'autres miracles qui ne sont pas écrits dans ce livre.
31.Mais ceux-ci ont été écrits, afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom.


Chapitres précédents

 

CHAPITRE 21


1.Après cela, Jésus se montra de nouveau à ses disciples sur les bords de la mer de Tibériade: et il se montra ainsi:
2.Simon-Pierre, Thomas appelé Didyme, Nathanaël, qui était de Cana en Galilée, les fils de Zébédée et deux autres de ses disciples étaient ensemble.
3.Simon-Pierre leur dit: "Je vais pêcher." Ils lui dirent: "Nous y allons, nous aussi, avec toi." Ils sortirent donc et montèrent dans la barque; mais ils ne prirent rien cette nuit-là.
4.Le matin venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c'était Jésus.
5.Et Jésus leur dit: "Enfants, n'avez-vous rien à manger?" Non, répondirent-ils.
6.Il leur dit: "Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez." Ils le jetèrent, et ils ne pouvaient plus le tirer à cause de la grande quantité de poissons.
7.Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: "C'est le Seigneur!" Simon-Pierre, ayant entendu que c'était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer.
8.Les autres disciples vinrent avec la barque (car ils n'étaient éloignés de la terre que d'environ deux cents coudées), en tirant le filet plein de poissons.
9.Quand ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson mis dessus, et du pain.
10.Jésus leur dit: "Apportez de ces poissons que vous venez de prendre."
11.Simon-Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet qui était plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu'il y en eût un si grand nombre, le filet ne se rompit point.
12.Jésus leur dit: "Venez et mangez." Et aucun des disciples n'osait lui demander: "Qui êtes-vous?" parce qu'ils savaient qu'il était le Seigneur.
13.Jésus s'approcha, et prenant le pain, il leur en donna; il fit de même du poisson.
14.C'était déjà la troisième fois que Jésus apparaissait à ses disciples, depuis qu'il avait ressuscité des morts.
15.Lorsqu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre: " Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci?" Il lui répondit: "Oui, Seigneur, vous savez que je vous aime." Jésus lui dit: "Pais mes agneaux."
16.Il lui dit une seconde fois: "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu?" Pierre lui répondit: " Oui, Seigneur, vous savez bien que je vous aime." Jésus lui dit: "Pais mes agneaux."
17.Il lui dit pour la troisième fois: "M'aimes-tu?" et il lui répondit: "Seigneur, vous connaissez toutes choses,
vous savez bien que je vous aime." Jésus lui dit: "Pais mes brebis."
18."En vérité, en vérité je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais;
mais quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas."
19.Il dit cela, indiquant par quelle mort Pierre devait glorifier Dieu. Et après avoir ainsi parlé, il ajouta: "Suis-moi".
20.Pierre, s'étant retourné, vit venir derrière lui, le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant la cène, s'était penché sur son sein, et lui avait dit: "Seigneur, qui est celui qui vous trahit?"
21.Pierre donc, l'ayant vu, dit à Jésus: "Seigneur, et celui-ci que deviendra-t-il?"
22.Jésus lui dit: " Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe? Toi, suis-moi!"
23.Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Pourtant Jésus ne lui avait pas dit qu'il ne mourrait pas, mais "Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe?"
24.C'est ce même disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites; et nous savons que son témoignage est vrai.
25.Jésus a fait encore beaucoup d'autres choses; si on les rapportait en détail, je ne pense pas que le monde entier pût contenir les livres qu'il faudrait écrire.


Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
CHAPITRE 13


1.Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde à son Père, après avoir aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'à la fin.
2.Pendant le souper, lorsque déjà le diable avait mis dans le cœur de Judas, fils de Simon Iscariote, le dessein de le livrer,
3.Jésus, qui savait que son Père avait remis toutes choses entre ses mains, et qu'il était sorti de Dieu et s'en allait à Dieu,
4.Se leva de table, posa son manteau, et ayant pris un linge, il s'en ceignit.
5.Puis il versa de l'eau dans le bassin et se mit à laver les pieds de ses disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.
6.Il vint donc à Simon-Pierre; et Pierre lui dit: "Quoi, vous Seigneur, vous me lavez les pieds!"
7.Jésus lui répondit: "Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt."
8.Pierre lui dit: "Non, jamais vous ne me laverez les pieds." Jésus lui répondit: "Si je ne te lave, tu n'auras point de part avec moi."
9.Simon-Pierre lui dit: "Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête!"
10.Jésus lui dit: "Celui qui a pris un bain n'a besoin que de laver ses pieds; il est pur tout entier. Et vous aussi, vous êtes purs, mais non pas tous."
11.Car il savait quel était celui qui allait le livrer; c'est pourquoi il dit: "Vous n'êtes pas tous purs."
12.Après qu'il leur eut lavé les pieds, et repris son manteau, il se remit à table et leur dit: "Comprenez-vous ce que je vous ai fait?
13.Vous m'appelez le Maître et le Seigneur: et vous dites bien, car je le suis.
14.Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres.
15.Car je vous ai donné l'exemple, afin que, comme je vous ai fait, vous fassiez aussi vous-mêmes.
16.En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son maître, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé.
17.Si vous savez ces choses vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.
18.Je ne dis pas cela de vous tous; je connais ceux que j'ai élus; mais il faut que  l'Écriture s'accomplisse: "Celui qui mange le pain avec moi, a levé le talon contre moi."
19.Je vous le dis dès maintenant, avant que la chose arrive, afin que, lorsqu'elle sera arrivée, vous reconnaissiez qui je suis.
20.En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé."
21.Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit; et il affirma expressément: "En vérité, en vérité, je vous le dis, un de vous me livrera."
22.Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait.
23.Or, l'un d'eux était couché sur le sein de Jésus; c'était celui que Jésus aimait.
24.Simon-Pierre lui fit donc signe pour lui dire: "Qui est celui dont il parle?"
25.Le disciple, s'étant penché sur le sein de Jésus, lui dit: "Seigneur, qui est-ce?"
26.Jésus répondit: "C'est celui à qui je présenterai le morceau trempé." Et, ayant trempé du pain, il le donna à Judas Iscariote, fils de Simon.
27.Aussitôt que Judas l'eut pris, Satan entra en lui; et Jésus lui dit: "Ce que tu fais, fais-le vite."
28.Aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela.
29.Quelques-uns pensaient que, Judas ayant la bourse, Jésus voulait lui dire: "Achète ce qu'il faut pour la fête," ou: "Donne quelque chose aux pauvres."
30.Judas, ayant pris le morceau de pain, se hâta de sortir. Il était nuit.
31.Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit; "Maintenant le Fils de l'homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui.
32.Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt.
33.Mes petits enfants, je ne suis plus avec vous que pour un peu de temps. Vous me chercherez et comme j'ai dit aux Juifs qu'ils ne pouvaient venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant.
34.Je vous donne un commandement nouveau: que vous vous aimiez les uns les autres; que comme je vous ai aimés, vous vous aimiez aussi les uns les autres.
35.C'est à cela que tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres."
36.Simon-Pierre lui dit: "Seigneur, où allez-vous?" Jésus répondit: "Où je vais, tu ne peux me suivre à présent; mais tu me suivras plus tard."
37."Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je vous suivre à présent? Je donnerai ma vie pour vous."
38.Jésus lui répondit: "Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois."
 

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

CHAPITRE 14

1."Que votre cœur ne se trouble point. Vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
2.Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père; s'il en était autrement, je vous l'aurais dit, car je vais vous y préparer une place.
3.Et lorsque je m'en serai allé et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi;
4.Et là où je vais, vous en savez le chemin."
5.Thomas lui dit: "Seigneur, nous ne savons où vous allez; comment donc en saurions-nous le chemin?"
6.Jésus lui dit: "Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul ne vient au Père que par moi.
7.Si vous m'aviez connu, vous auriez aussi connu mon Père…Dès à présent, vous le connaissez et vous l'avez vu."
8.Philippe lui dit: "Seigneur, montrez-nous le Père, et cela nous suffit."
9.Jésus lui répondit: "Il y a longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu? Philippe, celui qui m'a vu, a vu aussi le Père. Comment peux-tu dire: Montrez-nous le Père!
10.Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même: le Père qui demeure en moi fait lui-même ces œuvres.
11.Croyez sur ma parole que je suis dans le Père, et que le Père est en moi.
12.Croyez-le du moins à cause de ces œuvres. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes,
13.Parce que je m'en vais au Père, et que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
14.Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.
15.Si vous m'aimez, gardez mes commandements.
16.Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, pour qu'il demeure toujours avec vous;
17.C'est l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point: mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure au milieu de vous; et il sera en vous.
18.Je ne vous laisserai point orphelins; je viendrai à vous.
19.Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, parce que je vis, et que vous vivez.
20.En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous.
21.Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui-là qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père; et moi je l'aimerai et je me manifesterai à lui."
22.Judas, non pas l'Iscariote, lui dit: "Seigneur, comment se fait-il que vous vouliez vous manifester à nous, et non au monde?"
23.Jésus lui répondit: "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure.
24.Celui qui ne m'aime pas, ne gardera pas mes paroles. Et la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.
25.Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous.
26.Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint, que mon Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
27.Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix; je ne la donne pas comme la donne le monde. Que votre cœur ne se trouble point et ne s'effraye point.
28.Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m'en vais, et je reviens à vous. Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père, car mon Père est plus grand que moi.
29.Et maintenant, je vous ai dit ces choses avant qu'elles n'arrivent, afin que, quand elles seront arrivées, vous croyiez.
30.Je ne m'entretiendrai plus guère avec vous, car le Prince de ce monde vient et il n'a rien en moi.
31.Mais afin que le monde sache que j'aime mon Père, et que j'agis selon le commandement que mon Père m'a donné, levez-vous, partons d'ici."
 

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Chapitre 15

1."Je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
2.Tout sarment qui, en moi, ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il
l'émonde, afin qu'il en porte davantage.
3.Déjà, vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.
4.Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne
demeure uni à la vigne, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
5.Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruits: car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire.
6.Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse ces sarments, on les jette au feu et ils brûlent.
7.Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
8.C'est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruits, et que vous soyez mes disciples.
9.Comme mon Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés: demeurez dans mon amour.
10.Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi-même j'ai gardé les commandements de mon Père, et comme je demeure dans son amour.
11.Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.
12.Ceci est mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés.
13.Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
14.Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.
15.Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que tout ce que j'ai entendu de mon Père, je vous l'ai fait connaître.
16.Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis, pour que vous alliez et que vous portiez du fruit, que votre fruit demeure, et que le Père vous accorde ce que vous lui demanderez en mon nom.
17.Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.
18.Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï le premier.
19.Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui lui appartiendrait en propre. Mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela, le monde vous hait.
20.Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite; Le serviteur n'est pas plus grand que le maître. S'ils m'ont
persécuté, ils vous persécuteront, vous aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.
21.Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.
22.Si je n'étais pas venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils seraient sans péché; mais maintenant leur péché est sans excuse.
23.Celui qui me hait, hait aussi mon Père.
24.Si je n'avais pas fait au milieu d'eux des œuvres que nul autre n'a faites, ils seraient sans péché; mais maintenant ils ont vu, et ils me haïssent moi et mon Père.
25.Mais cela est arrivé afin que s'accomplît la parole qui est écrite dans leur Loi: ils m'ont haï sans sujet.
26.Lorsque le Consolateur que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, il rendra témoignage de moi. Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement."

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Chapitre 16


1.Je vous ai dit ces choses, afin que vous ne soyez pas scandalisés;
2.Ils vous chasseront des synagogues; et même l'heure vient où quiconque vous fera mourir, croira faire à Dieu un sacrifice agréable.
3.Et ils agiront ainsi, parce qu'ils n'ont connu ni mon Père, ni moi.
4.Mais je vous l'ai dit afin que, lorsque l'heure sera venue, vous vous souveniez que je vous l'ai annoncé.
5.Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j'étais avec vous. Et maintenant que je m'en vais à celui qui m'a envoyé, aucun de vous ne me demande "Où allez-vous?"
6.Mais parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur.
7.Cependant je vous dis la vérité: il vous est bon que je m'en aille; car, si je ne m'en vais pas, le
Consolateur ne viendra pas en vous; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai.
8.Et quand il sera venu, il convaincra le monde au sujet du péché, de la justice et du jugement:
9.Au sujet du péché, parce qu'ils n'ont pas cru en moi;
10.Au sujet de la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;
11.Au sujet du jugement, parce que le Prince de ce monde est déjà jugé.
12.J'ai encore beaucoup de choses à vous dire; mais vous ne pouvez les porter à présent.
13.Quand le Consolateur, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous guidera dans toute la vérité. Car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.
14.Celui-ci me glorifiera, parce qu'il recevra de ce qui est à moi, et il vous l'annoncera.
15.Tout ce que le Père a, est à moi. C'est pourquoi j'ai dit qu'il recevra ce qui est à moi, et qu'il vous
l'annoncera.
16.Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais à mon Père."
17.Sur quoi, quelques-uns de ses disciples se dirent entre eux: "Que signifie ce qu'il nous dit: Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais à mon Père?"
18.Ils disaient donc: " Que signifie cet "encore un peu de temps"? Nous ne savons ce qu'il veut dire."
19.Jésus connut qu'ils voulaient l'interroger et leur dit: " Vous vous questionnez entre vous sur ce que j'ai dit: Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus; et encore un peu de temps, et vous me verrez.
20.En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, tandis que le monde se
réjouira; vous serez affligés, mais votre affliction se changera en joie.
21.La femme, lorsqu'elle enfante, est dans la souffrance parce que son heure est venue. Mais lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de ses douleurs, dans la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde.
22.Vous donc, aussi, vous êtes maintenant dans l'affliction; mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie.
23.En ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père, il vous le donnera en mon nom.
24.Jusqu'à présent vous n'avez rien demandé en mon nom: demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.
25.Je vous ai dit ces choses en paraboles. L'heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais je vous parlerai ouvertement du Père.
26.En ce jour-là, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis point que je prierai le Père pour vous.
27.Car le Père lui-même vous aime, parce que vous m'avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti du Père.
28.Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde; maintenant je quitte le monde et je vais au Père."
29.Ses disciples lui dirent; "Voilà que vous parlez ouvertement et sans vous servir d'aucune figure.
30.Maintenant nous voyons que vous savez toutes choses, et que vous n'avez pas besoin que personne vous interroge; c'est pourquoi nous croyons que vous êtes sorti de Dieu."
31.Jésus leur répondit: "Vous croyez à présent…"
32.Voici que l'heure vient, et déjà elle est venue, où vous serez dispersés, chacun de son côté, et vous me laisserez seul; pourtant je ne suis pas seul, parce que le Père est avec moi.
33.Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous avez des tribulations dans le monde, mais prenez confiance, j'ai vaincu le monde.
 

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

CHAPITRE 17

1.Ayant ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel et dit: "Père, l'heure est venue, glorifiez votre Fils, afin que votre Fils vous glorifie,
2.Puisque vous lui avez donné autorité sur toute chair, afin qu'à tous ceux que vous lui avez donnés, il donne la vie éternelle.
3.Or, la vie éternelle, c'est qu'ils vous connaissent, vous, le seul vrai Dieu, et celui que vous avez envoyé, Jésus-Christ.
4.Je vous ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'œuvre que vous m'avez donnée à faire.
5.Et maintenant à vous, Père, glorifiez-moi auprès de vous, de la gloire que j'avais auprès de vous, avant que le monde fût.
6.J'ai manifesté votre nom aux hommes que vous m'avez donnés du milieu du monde. Ils étaient à vous, et vous me les avez donnés: et ils ont gardé votre parole.
7.Ils savent à présent que tout ce que vous m'avez donné vient de vous;
8.Car les paroles que vous m'avez données, je les leur ai données. Et ils les ont reçues, et ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de vous, et ils ont cru que c'est vous qui m'avez envoyé.
9.C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que vous m'avez donnés; parce qu'ils sont à vous.
10.Car tout ce qui est à moi est à vous, et tout ce qui est à vous est à moi, et que je suis glorifié en eux.
11.Je ne suis plus dans le monde. Pour eux, ils sont dans le monde, et moi, je vais à vous. Père saint, gardez dans votre nom ceux que vous m'avez donnés, afin qu'ils ne fassent qu'un, comme nous.
12.Lorsque j'étais avec eux, je les conservais dans votre nom. J'ai gardé ceux que vous m'avez donnés, et pas un d'eux ne s'est perdu, hormis le fils de perdition, afin que l'Ecriture fût accomplie.
13.Maintenant je vais à vous, et je fais cette prière pendant que je suis dans le monde, afin qu'ils aient en eux la plénitude de ma joie.
14.Je leur ai donné votre parole, et le monde les a haïs, parce qu'ils ne sont pas du monde, comme
moi-même je ne suis pas du monde.
15.Je ne vous demande pas de les ôter du monde, mais de les garder du mal.
16.Ils ne sont pas du monde, comme moi-même je ne suis pas du monde.
17.Sanctifiez-les dans la vérité.
18.Comme vous m'avez envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
19.Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés en vérité.
20.Je ne prie pas pour eux seulement, mais aussi pour ceux qui, par leur prédication, croiront en moi,
21.Pour que tous ils soient un, comme vous, mon Père, vous êtes en moi, et moi en vous, pour que, eux aussi, ils soient un en nous, afin que le monde croie que vous m'avez envoyé.
22.Et je leur ai donné la gloire que vous m'avez donnée, afin qu'ils soient un, comme nous sommes un, moi en eux, et vous en moi,
23.Afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que vous m'avez envoyé, et que vous les avez aimés comme vous m'avez aimé.
24.Père, ceux que vous m'avez donnés, je veux que là où je suis, ils y soient avec moi, afin qu'ils voient la gloire que vous m'avez donnée, parce que vous m'avez aimé avant la création du monde.
25.Père juste, le monde ne vous a pas connu, mais moi, je vous ai connu, et ceux-ci ont connu que c'est vous qui m'avez envoyé.
26.Et je leur ai fait connaître votre nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont vous m'avez aimé soit en eux, et que je sois moi aussi en eux."
 

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

CHAPITRE 18


1.Après avoir ainsi parlé, Jésus se rendit, accompagné de ses disciples, au-delà du torrent de Cédron, où il y avait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples.
2.Judas, qui le trahissait, connaissait aussi ce lieu, parce que Jésus y était souvent allé avec ses disciples.
3.Ayant donc pris la cohorte et des satellites fournis par les Pontifes et les Pharisiens, Judas y vint avec des lanternes, des torches et des armes.
4.Alors Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s'avança et leur dit: "Qui cherchez-vous?"
5.Ils lui répondirent: "Jésus de Nazareth." Il leur dit: "Jésus de Nazareth, c'est moi." Or, Judas, qui le trahissait, était là avec eux.
6.Lors donc que Jésus leur eut dit: "C'est moi," ils reculèrent et tombèrent par terre.
7.Il leur demanda encore une fois: "Qui cherchez-vous?" Et ils dirent: "Jésus de Nazareth."
8.Jésus répondit: "Je vous l'ai dit, c'est moi. Si donc c'est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci."
9.Il dit cela afin que fût accomplie la parole qu'il avait dite: "Je n'ai perdu aucun de ceux que vous m'avez donnés."
10.Alors, Simon-Pierre, qui avait une épée, la tira, et, frappant le serviteur du grand prêtre, il lui coupa l'oreille droite: ce serviteur s'appelait Malchus.
11.Mais Jésus dit à Pierre: "Remets ton épée dans le fourreau. Ne boirai-je donc pas le calice que mon Père m'a donné?"
12.Alors la cohorte, le tribun et les satellites des Juifs se saisirent de Jésus et le lièrent.
13.Ils l'emmenèrent d'abord chez Anne parce qu'il était beau-père de Caïphe, lequel était grand-prêtre cette année-là.
14.Or, Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs: "Il est avantageux qu'un seul homme meure pour le peuple."
15.Cependant Simon-Pierre suivait Jésus avec un autre disciple. Ce disciple, étant connu du grand-prêtre, entra avec Jésus dans la cour du grand-prêtre,
16.Mais Pierre était resté près de la porte, en dehors. L'autre disciple, qui était connu du grand-prêtre sortit donc, parla à la portière, et fit entrer Pierre.
17.Cette servante, qui gardait la porte, dit à Pierre: "N'es-tu pas, toi aussi, des disciples de cet homme?" Il dit: "Je n'en suis point."
18.Les serviteurs et les satellites étaient rangés autour d'un brasier, parce qu'il faisait froid, et ils se chauffaient. Pierre se tenait aussi avec eux, et se chauffait.
19.Le grand-prêtre interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.
20.Jésus lui répondit: "J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.
21.Pourquoi m'interroges-tu? Demande à ceux qui m'ont entendu, ce que je leur ai dit; eux ils savent ce que j'ai enseigné."
22.A ces mots, un des satellites qui se trouvait là, donna un soufflet à Jésus, en disant: "Est-ce ainsi que tu réponds au grand-prêtre?"
23.Jésus lui répondit: "Si j'ai mal parlé, fais voir ce que j'ai dit de mal; mais si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?"
24.Anne avait envoyé Jésus lié à Caïphe, le grand-prêtre.
25.Or, Simon-Pierre était là, se chauffant. Ils lui dirent: "N'es-tu pas, toi aussi, de ses disciples?"
26.Un des serviteurs du grand-prêtre, parent de celui à qui Pierre avait coupé l'oreille, lui dit: "Ne t'ai-je pas vu avec lui dans le jardin?"
27.Pierre nia de nouveau et aussitôt le coq chanta.
28.Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire: c'était le matin. Mais ils n'entrèrent pas eux-mêmes dans le prétoire, pour ne pas se souiller et afin de pouvoir manger la Pâque.
29.Pilate sortit donc vers eux, et dit: "Quelle accusation portez-vous contre cet homme?"
30.Ils lui répondirent: "Si ce n'était pas un malfaiteur, nous ne te l'aurions pas livré."
31.Pilate leur dit: "Prenez-le vous-mêmes, et jugez-le selon votre loi." Les Juifs lui répondirent: "Il ne nous est pas permis de mettre personne à mort.":
32.Afin que s'accomplît la parole que Jésus avait dite, lorsqu'il avait indiqué de quelle mort il devait mourir.
33.Pilate donc, étant rentré dans le prétoire, appela Jésus, et lui dit: "Es-tu le roi des Juifs?"
34.Jésus répondit: "Dis-tu cela de toi-même, ou d'autres te l'ont-ils dit de moi?"
35.Pilate répondit: "Est-ce que je suis Juif? Ta nation et les chefs des prêtres t'ont livré à moi: qu'as-tu fait?"
36.Jésus répondit: "Mon royaume n'est pas de ce monde; si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne fusse pas livré aux Juifs, mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas."
37.Pilate lui dit: "Tu es donc roi?" Jésus répondit: "Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité: quiconque est de la vérité écoute ma voix."
38.Pilate lui dit: "Qu'est-ce que la vérité?" Ayant dit cela, il sortit de nouveau pour aller vers les Juifs, et il leur dit:
39."Pour moi, je ne trouve aucun crime en lui. Mais c'est la coutume qu'à la fête de Pâque je vous délivre quelqu'un. Voulez-vous que je vous délivre le roi des Juifs?"
40.Alors tous crièrent de nouveau: "Non, pas lui, mais Barabbas." Or, Barabbas était un brigand.


Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index


Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
Chapitre 7


1.Après cela, Jésus parcourut la Galilée, ne voulant pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir.
2.Or, la fête des Juifs, celle des Tabernacles, était proche.
3.Ses frères lui dirent donc: "Partez d'ici, et allez en Judée, afin que vos disciples aussi voient les œuvres que vous faites;
4.Car personne ne fait une chose en secret, lorsqu'il désire qu'elle paraisse. Si vous faites ces choses,
montrez-vous au monde."
5.Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui.
6.Jésus leur dit: "Mon temps n'est pas encore venu; mais votre temps à vous est toujours prêt.
7.Le monde ne saurait vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui ce témoignage, que ses œuvres sont mauvaises.
8.Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n'y vais point, parce que mon temps n'est pas encore venu."
9.Après avoir dit cela, il resta en Galilée.
10.Mais lorsque ses frères furent partis, lui-même monta aussi à la fête, non publiquement, mais en secret.
11.Les Juifs donc le cherchaient durant la fête, et disaient "Où est-il?."
12.Et il y avait dans la foule une grande rumeur à son sujet. Les uns disaient "C'est un homme de bien; Non, disaient les autres, il trompe le peuple."
13.Cependant personne ne s'exprimait librement sur son compte, par crainte des Juifs.
14.On était déjà au milieu de la fête, lorsque Jésus monta au temple, et il se mit à enseigner.
15.Les Juifs étonnés disaient: "Comment connaît-il les Ecritures, lui qui n'a point fréquenté les écoles?"
16.Jésus leur répondit: "Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé.
17.Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il saura si ma doctrine est de Dieu ou si je parle de
moi-même.
18.Celui qui parle de soi-même, cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, est véridique, et il n'y a point en lui d'imposture.
19.Est-ce que Moïse ne vous a point donné la Loi? Et nul de vous n'accomplit la loi.
20.Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir?" La foule répondit: "Vous êtes possédé du démon; qui est-ce qui cherche à vous faire mourir?"
21.Jésus leur dit: "J'ai fait une seule œuvre, et vous voilà tous hors de vous-mêmes?
22.Moïse vous a donné la circoncision (non qu'elle vienne de Moïse, mais des Patriarches),
23.Et vous la pratiquez le jour du sabbat. Que si, pour ne pas violer la loi de Moïse, on circoncit le jour du sabbat, comment vous indignez-vous contre moi, parce que, le jour du sabbat, j'ai guérit un homme dans tout son corps?
24.Ne jugez point sur l'apparence, mais jugez selon la justice."
25.Alors quelques habitants de Jérusalem dirent: "N'est-ce pas celui qu'ils cherchent à faire mourir?
26.Et le voilà qui parle publiquement sans qu'on lui dise rien. Est-ce que vraiment les chefs du peuple auraient reconnu qu'il est le Christ?
27.Celui-ci, néanmoins, nous savons d'où il est; mais quand le Christ viendra, personne ne saura d'où il est."
28.Jésus, enseignant dans le temple, dit donc à haute voix: "Vous me connaissez et vous savez d'où je suis!…et pourtant ce n'est pas de moi-même que je suis venu: mais celui qui m'a envoyé est vrai: vous ne le connaissez point.
29.Moi, je le connais, parce que je suis de lui, et c'est lui qui m'a envoyé."
30.Ils cherchèrent donc à le saisir; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue.
31.Mais beaucoup, parmi le peuple, crurent en lui et ils disaient: "Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en a fait celui-ci?"
32.Les Pharisiens entendirent la foule murmurant ces choses au sujet de Jésus; alors les Princes des prêtres et les Pharisiens envoyèrent des satellites pour l'arrêter.
33.Jésus dit: "Je suis encore avec vous un peu de temps, puis je m'en vais à celui qui m'a envoyé.
34.Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point, et où je suis vous ne pouvez venir."
35.Sur quoi les Juifs se dirent entre eux: "Où donc ira-t-il, que nous ne le trouverons point? Ira-t-il vers ceux qui sont dispersés parmi les Gentils, et ira-t-il les instruire?
36.Que signifie cette parole qu'il a dite: Vous me chercherez et vous ne me trouverez point, et où je suis, vous ne pouvez venir?"
37.Le dernier jour de la fête, qui en est le jour le plus solennel, Jésus, debout, dit à haute voix: "Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive.
38.Celui qui croit en moi, de son sein, comme dit l'Ecriture, couleront des fleuves d'eau vive."
39.Il disait cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui; car l'Esprit n'était pas encore
donné, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié.
40.Parmi la foule, quelques-uns, qui avaient entendu ces paroles, disaient: "C'est vraiment le prophète."
41.D'autres: "C'est le Christ." "Mais, disaient les autres, est-ce de la Galilée que doit venir le Christ?
42.L'Écriture ne dit-elle pas que c'est de la race de David, et du bourg de Bethléem, où était David, que le Christ doit venir?"
43.C'est ainsi que le peuple était partagé à son sujet.
44.Quelques-uns voulaient l'arrêter; mais personne ne mit la main sur lui.
45.Les satellites étant donc revenus vers les Pontifes et les Pharisiens, ceux-ci leur dirent: "Pourquoi ne l'avez-vous pas amené?"
46.Les satellites répondirent: " Jamais homme n'a parlé comme cet homme."
47.Les Pharisiens leur répliquèrent: "Vous aussi, vous êtes-vous laissés séduire?
48.Y a-t-il quelqu'un parmi les Princes du peuple qui ait cru en lui? Y en a-t-il parmi les Pharisiens?
49.Mais cette populace qui ne connaît pas la Loi, ce sont des maudits."
50.Nicodème, l'un d'eux, celui qui était venu de nuit à Jésus, leur dit:
51."Notre loi condamne-t-elle un homme sans qu'on l'ait d'abord entendu, et sans qu'on sache ce qu'il a fait?"
52.Ils lui répondirent: "Toi aussi es-tu Galiléen? Examine avec soin les Écritures, et tu verras qu'il ne sort point de prophète de la Galilée."
53.Et ils s'en retournèrent chacun dans sa maison.

 

Chapitre 8


1.Jésus s'en alla sur la montagne des Oliviers;
2.Mais, dès le point du jour, il retourna dans le temple, et tout le peuple vint à lui. Et s'étant assis, il les enseignait.
3.Alors les Scribes et les Pharisiens lui amenèrent une femme surprise en adultère, et l'ayant fait avancer, ils dirent à Jésus:
4."Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère."
5.Or Moïse, dans la Loi, nous a ordonné de lapider de telles personnes. Vous, donc, que dites-vous.
6.C'était pour l'éprouver qu'ils l'interrogeaient ainsi, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait sur la terre avec le doigt.
7.Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit:" Que celui de vous qui est sans péché lui jette la première pierre."
8.Et s'étant baissé de nouveau, il écrivait sur la terre.
9.Ayant entendu cette parole, et se sentant repris par leur conscience, ils se retirèrent les uns après les autres, les plus âgés d'abord, puis tous les autres, de sorte que Jésus resta seul avec la femme qui était au milieu.
10.Alors Jésus s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, lui dit: "Femme, où sont ceux qui vous
accusent? Est-ce que personne ne vous a condamnée?
11.Elle répondit: "Personne, Seigneur"; Jésus lui dit "Je ne vous condamne pas non plus. Allez, et ne péchez plus."
12.Jésus leur parla de nouveau, disant: "Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie."
13.Sur quoi les Pharisiens lui dirent: "Vous rendez témoignage de vous-même; votre témoignage n'est pas digne de foi."
14.Jésus leur répondit: "Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est véridique, parce que je sais d'où je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez d'où je viens ni ou je vais.
15.Vous jugez selon la chair; moi je ne juge personne.
16.Et si je juge, mon jugement est véridique, car je ne suis pas seul, mais moi, et le Père qui m'a envoyé.
17.Il est écrit dans votre Loi, que le témoignage de deux hommes est digne de foi.
18.Or, je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m'a envoyé rend aussi témoignage de moi."
19.Ils lui dirent donc: "Où est votre Père?" Jésus répondit: "Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père: si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père."
20.Jésus parla de la sorte dans le parvis du Trésor, lorsqu'il enseignait dans le temple; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue.
21.Jésus leur dit encore: "Je m'en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Où je vais, vous ne pouvez venir."
22.Les Juifs disaient donc: "Est-ce qu'il va se tuer lui-même, puisqu'il dit: Où je vais vous ne pouvez venir?"
23.Et il leur dit: "Vous, vous êtes d'en bas, et moi, je suis d'en haut; vous êtes de ce monde, moi, je ne suis pas de ce monde.
24.C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans votre péché; car si vous ne croyez pas que je suis le Messie, vous mourrez dans votre péché."
25."Qui êtes-vous?" lui dirent-ils. Jésus leur répondit: "Absolument ce que je vous déclare.
26.J'ai beaucoup de choses à dire de vous et à condamner en vous, mais celui qui m'a envoyé est véridique, et ce que j'ai entendu de lui, je le dis au monde."
27.Ils ne comprirent point qu'il leur parlait du Père.
28.Jésus donc leur dit: " Lorsque vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous connaîtrez qui je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis ce que mon Père m'a enseigné.
29.Et celui qui m'a envoyé est avec moi, et il ne m'a pas laissé tout seul, parce que je fais toujours ce qui lui plaît."
30.Comme il disait ces choses, beaucoup crurent en lui.
31.Jésus dit donc aux Juifs qui avaient cru en lui: "Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;
32.Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres."
33.Il lui répondirent: "Nous sommes la race d'Abraham, et nous n'avons jamais été esclaves de personne; comment dites-vous: Vous deviendrez libres?
34.Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque se livre au péché est esclave du péché.
35.Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; mais le fils y demeure toujours.
36.Si donc le Fils vous affranchit, vous serez vraiment libres.
37.Je sais que vous êtes enfants d'Abraham; mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne pénètre pas en vous.
38.Moi je vous dis ce que j'ai vu chez mon Père; et vous, vous faites ce que vous avez vu chez votre père."
39.Ils lui répondirent: "Notre père, c'est Abraham." Jésus leur dit: "Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres d'Abraham.
40.Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Ce n'est point ce qu'a fait Abraham. Vous faites les œuvres de votre père."
41.Ils lui dirent: "Nous ne sommes pas des enfants de fornication; nous avons un seul Père, qui est Dieu."
42.Jésus leur dit: "Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; et je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé
43.Pourquoi ne reconnaissez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez entendre ma parole.
44.Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et n'est point demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a point de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge.
45.Et moi, parce que je vous dis la vérité, vous ne me croyez pas.
46.Qui de vous me convaincra de péché? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas?
47.Celui qui est de Dieu entend la parole de Dieu; c'est parce que vous n'êtes pas de Dieu que vous ne l'entendez pas."
48.Les Juifs lui répondirent: "N'avons-nous pas raison de dire que vous êtes un Samaritain et que vous êtes possédé du démon?"
49.Jésus répondit: "Il n'y a point en moi de démon; mais j'honore mon Père, et vous, vous m'outragez.
50.Pour moi, je n'ai point souci de ma gloire: il est quelqu'un qui en prend soin et qui fera justice.
51.En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort."
52.Les juifs lui dirent: "Nous voyons maintenant qu'un démon est en vous. Abraham est mort, les prophètes aussi, et vous, vous dites: Si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.
53.Etes-vous plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les Prophètes aussi sont morts; qui
prétendez-vous être?"
54.Jésus répondit: "Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien; c'est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites qu'il est votre Dieu;
55.Et pourtant vous ne le connaissez pas; mais moi, je le connais; et si je disais que je ne le connais pas, je serais menteur comme vous. Mais je le connais et je garde sa parole.
56.Abraham votre père, a tressailli de joie de ce qu'il devait voir mon jour; il l'a vu, et il s'est réjoui."
57.Les Juifs lui dirent: "Vous n'avez pas encore cinquante ans, et vous avez vu Abraham?"
58.Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fut, je suis."
59.Alors ils prirent des pierres pour les lui jeter; mais Jésus se cacha, et sortit du temple.


 

Chapitre 9


1.Jésus vit, en passant, un aveugle de naissance.
2."Maître, lui demandèrent ses disciples, est-ce que cet homme a péché, ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle?"
3.Jésus répondit: "Ni lui, ni ses parents n'ont péché, mais c'est afin que les œuvres de Dieu soient
manifestées en lui.
4.Il faut, tandis qu'il est jour, que je fasse les œuvres de celui qui m'a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler.
5.Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde."
6.Ayant ainsi parlé, il cracha à terre, fit de la boue avec sa salive, puis il l'étendit sur les yeux de l'aveugle, et lui dit:
7."Va, lave-toi dans la piscine de Siloé (mot qui se traduit: Envoyé)." Il partit, se lava, et s'en retourna, voyant clair.
8.Les voisins, et ceux qui l'avaient vu auparavant demander l'aumône, disaient: "N'est-ce pas là celui qui était assis et mendiait?"
9.Les uns répondaient: "C'est lui"; d'autres: "Non, mais il lui ressemble." Mais lui disait: "C'est moi."
10.Ils lui dirent donc: "Comment tes yeux ont-ils été ouverts?"
11.Il répondit: "Un homme, celui qu'on appelle Jésus, a fait de la boue, il l'a étendue sur mes yeux, et m'a dit: Va à la piscine de Siloé et lave-toi. J'y ai été, et, m'étant lavé, j'ai recouvré la vue."
12."Où est cet homme?" lui dirent-ils. Il répondit: "Je ne sais pas."
13.Ils menèrent aux Pharisiens celui qui avait été aveugle.
14.Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait ainsi fait de la boue et ouvert les yeux de l'aveugle.
15.A leur tour, les Pharisiens lui demandèrent comment il avait recouvré la vue, et il leur dit: "Il m'a mis sur les yeux de la boue, je me suis lavé, et je vois."
16.Sur cela quelques-uns des Pharisiens disaient: "Cet homme n'est pas envoyé de Dieu, puisqu'il n'observe pas le sabbat." D'autres disaient: "Comment un pécheur peut-il faire de tels prodiges?" Et la division était entre eux.
17.Ils dirent donc de nouveau à l'aveugle: "Et toi, que dis-tu de lui, de ce qu'il t'a ouvert les yeux?" Il
répondit: "C'est un prophète."
18.Les Juifs ne voulurent donc pas croire que cet homme eut été aveugle et qu'il eût recouvré la vue, jusqu'à ce qu'ils eussent fait venir les parents de celui qui avait recouvré la vue.
19.Ils leur demandèrent: "Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle? Comment donc voit-il
maintenant?"
20.Les parents répondirent: " Nous savons que c'est bien là notre fils, et qu'il est né aveugle;
21.Mais comment il voit maintenant, nous l'ignorons, et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas. Interrogez-le lui-même; il a de l'âge, lui-même parlera de ce qui le concerne."
22.Ses parents parlèrent ainsi, parce qu'ils craignaient les Juifs. Car déjà les Juifs étaient convenus que quiconque reconnaîtrait Jésus pour le Christ serait exclu de la synagogue.
23.C'est pourquoi ses parents dirent " Il a de l'âge, interrogez-le."
24.Les Pharisiens firent venir une seconde fois l'homme qui avait été aveugle, et lui dirent: "Rends gloire à Dieu. Nous savons que cet homme est un pécheur."
25.Celui-ci répondit: " S'il est un pécheur, je l'ignore; je sais seulement que j'étais aveugle, et qu'à présent je vois."
26.Ils lui dirent: "Qu'est-ce qu'il t'a fait? Comment t'a-t-il ouvert les yeux?"
27.Il leur répondit: "Je vous l'ai déjà dit et vous ne l'avez pas écouté: pourquoi voulez-vous l'entendre encore? Est-ce que vous aussi vous voulez devenir ses disciples?"
28.Ils le chargèrent alors d'injures, et dirent: "C'est toi qui es son disciple; nous, nous sommes les disciples de Moïse.
29.Nous savons que Dieu a parlé à Moïse; mais celui-ci nous ne savons d'où il est."
30.Cet homme répondit: "Il est étonnant que vous ne sachiez d'où il est, et cependant il m'a ouvert les yeux.
31.Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs; mais si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui-là qu'il exauce.
32.Jamais on n'a ouï dire que quelqu'un ait ouvert les yeux d'un aveugle-né.
33.Si cet homme n'était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire."
34.Ils lui répondirent: "Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous fais la leçon?" Et ils le chassèrent.
35.Jésus apprit qu'ils l'avaient ainsi chassé, et l'ayant rencontré, il lui dit:
36."Crois-tu au Fils de l'homme?" Il répondit: "Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui?"
37.Jésus lui dit: "Tu l'as vu; et celui qui te parle, c'est lui-même."
38."Je crois, Seigneur" dit-il, et se jetant à ses pieds, il l'adora.
39.Alors Jésus dit: "Je suis venu dans ce monde pour un jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles."
40.Quelques Pharisiens qui étaient avec lui, lui dirent: "Sommes-nous, nous aussi des aveugles?"
41.Jésus leur répondit: "Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez point de péché; mais maintenant vous dites: Nous voyons; votre péché demeure."

 

 

Chapitre 10


1."En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre point par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand.
2.Mais celui qui entre par la porte est le pasteur des brebis.
3.C'est à lui que le portier ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom ses brebis, et il les mène aux pâturages.
4.Quand il a fait sortir toutes ses brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent, parce qu'elles
connaissent sa voix.
5.Elles ne suivront point un étranger, mais elle le fuiront, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers."
6.Jésus leur dit cette allégorie; mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait.
7.Jésus donc leur dit encore: "En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.
8.Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés.
9.Je suis la porte: si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera, et il sortira, et il trouvera des
pâturages.
10.Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance.
11.Je suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis.
12.Mais le mercenaire, qui n'est pas le pasteur, et à qui les brebis n'appartiennent pas, voit venir le loup, laisse là les brebis et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse.
13.Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire et qu'il n'a nul souci des brebis.
14.Je suis le bon pasteur; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent,
15.Comme mon Père me connaît, et que je connais mon Père, et je donne ma vie pour mes brebis.
16.J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie; il faut aussi que je les amène, et elles
entendront ma voix et il y aura une seule bergerie et un seul pasteur.
17.C'est pour cela que mon Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre.
18.Personne ne me la ravit, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père."
19.Il s'éleva de nouveau une division parmi les Juifs à l'occasion de ce discours.
20.Plusieurs d'entre eux disaient: "Il est possédé d'un démon, il a perdu le sens: Pourquoi l'écoutez-vous?"
21.D'autres disaient: " Ce ne sont pas là les paroles d'un possédé; est-ce qu'un démon peut ouvrir les yeux des aveugles?"
22.On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace; c'était l'hiver;
23.Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon.
24.Les Juifs l'entourèrent donc et lui dirent: "Jusques à quand tiendrez-vous notre esprit en suspens? Si vous êtes le Christ dites-le nous franchement."
25.Jésus leur répondit: "Je vous l'ai dit, et vous ne me croyez pas: les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi;
26.Mais vous ne me croyez point, parce que vous n'êtes pas de mes brebis.
27.Mes brebis entendent ma voix. Je les connais et elles me suivent.
28.Et je leur donne une vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main.
29.Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous, et nul ne peut les ravir de la main de mon Père.

30.Mon père et moi nous sommes un."
31.Les Juifs ramassèrent de nouveau des pierres pour le lapider.
32.Jésus leur dit: "J'ai fait devant vous beaucoup d'œuvres bonnes qui venaient de mon Père: pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous?"
33.Les Juifs lui répondirent: "Ce n'est pas pour une bonne œuvre que nous vous lapidons, mais pour un blasphème, et parce que, étant homme, vous vous faites Dieu;
34.Jésus leur répondit: "N'est-il pas écrit dans votre Loi: J'ai dit: vous êtes des dieux?
35.Si la Loi appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie,
36.comment dites-vous à celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde: Vous blasphémez, parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu?
37.Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas.
38.Mais si je les fais, lors même que vous ne voudriez pas me croire, croyez à mes œuvres: afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi, et que je suis dans le Père."
39.Là-dessus, ils cherchèrent de nouveau à se saisir de lui, mais il s'échappa de leurs mains.
40.Il s'en retourna au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait commencé à baptiser; et il y demeura.
41.Et beaucoup venaient à lui, disant: "Jean n'a fait aucun miracle; mais tout ce qu'il a dit de celui-ci était vrai."
42.Et il y en eut là beaucoup qui crurent en lui.
 


Chapitre 11


1.Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur.
2.Marie est celle qui oignit de parfum le Seigneur, et lui essuya les pieds avec ses cheveux; et c'était son frère Lazare qui était malade.
3.Les sœurs envoyèrent dire à Jésus: "Seigneur, celui que vous aimez est malade."
4.Ce qu'ayant entendu, Jésus dit: "Cette maladie ne va pas à la mort, mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle."
5.Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur Marie, et Lazare.
6.Ayant donc appris qu'il était malade, il resta deux jours encore au lieu où il était.
7.Il dit ensuite à ses disciples: "Retournons en Judée."
8.Les disciples lui dirent: "Maître, tout à l'heure les Juifs voulaient vous lapider, et vous retournez là?"
9.Jésus répondit: "N'y a-t-il pas douze heures dans le jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne se heurte point, parce qu'il voit la lumière du monde.
10.Mais s'il marche pendant la nuit, il se heurte parce qu'il manque de lumière."
11.Il parla ainsi, et ajouta: "Notre ami Lazare dort, mais je me mets en route pour le réveiller."
12.Ses disciples lui dirent: "S'il dort, il guérira."
13.Mais Jésus avait parlé de sa mort, et ils pensaient que c'était du repos du sommeil.
14.Alors Jésus leur dit clairement: "Lazare est mort;
15.et je me réjouis à cause de vous de n'avoir pas été là, afin que vous croyiez; mais allons vers lui."
16.Et Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples: "Allons-y, nous aussi, afin de mourir avec lui."
17.Jésus vint donc et trouva Lazare depuis quatre jours dans le sépulcre.
18.Or, Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ.
19.Beaucoup de Juifs étaient venus près de Marthe et de Marie pour les consoler au sujet de leur frère.
20.Dès que Marthe eut appris que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison.
21.Marthe dit donc à Jésus: "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort.
22.Mais maintenant encore, je sais que tout ce que vous demanderez à Dieu, Dieu vous l'accordera."
23.Jésus lui dit: "Votre frère ressuscitera."
24."Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera lors de la résurrection, au dernier jour;
25.Jésus lui dit: "Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra;
26.Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra point pour toujours. Le croyez-vous?"
27."Oui, Seigneur", lui dit-elle, "je crois que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir en ce monde."
28.Lorsqu'elle eut ainsi parlé, elle s'en alla, et appela en secret Marie, sa sœur, disant: "Le Maître est là, et il t'appelle."
29.Dès que celle-ci l'eut entendu, elle se leva promptement et alla vers lui.
30.Car Jésus n'était pas encore entré dans le village; il n'avait pas quitté le lieu où Marthe l'avait rencontré.
31.Les Juifs qui étaient avec Marie, et la consolaient, l'ayant vue se lever en hâte et sortir, la suivirent en pensant: "Elle va au sépulcre pour y pleurer."
32.Lorsque Marie fut arrivée au lieu où était Jésus, le voyant, elle tomba à ses pieds, et lui dit: "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort."
33.Jésus la voyant pleurer, elle et les Juifs qui l'accompagnaient, frémit en son esprit, et se laissa aller à l'émotion.
34.Et il dit: "Où l'avez-vous mis?" "Seigneur, lui répondirent-ils, venez et voyez."
35.Et Jésus pleura.
36.Les Juifs dirent: "Voyez comme il l'aimait."
37.Mais quelques-uns d'entre eux dirent: " Ne pouvait-il pas, lui qui a ouvert les yeux d'un aveugle-né, faire aussi que cet homme ne mourût point?"
38.Jésus donc, frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre: c'était un caveau, et une pierre était posée dessus.
39."Otez la pierre", dit Jésus. Marthe, la sœur de celui qui était mort, lui dit: "Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là."
40.Jésus lui dit: "Ne vous ai-je pas dit que si vous croyez, vous verrez la gloire de Dieu?"
41.Ils ôtèrent donc la pierre; et Jésus leva les yeux en haut et dit: "Père, je vous rends grâces de ce que vous m'avez exaucé.
42.Pour moi je savais que vous m'exaucez toujours; mais j'ai dit cela à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est vous qui m'avez envoyé."
43.Ayant parlé ainsi, il cria d'une voix forte:
44."Lazare, sors!" Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et le visage enveloppé d'un suaire. Jésus leur dit: "Déliez-le, et laissez-le aller."
45.Beaucoup d'entre les Juifs qui étaient venus près de Marie et de Marthe, et qui avaient vu ce qu'avait fait Jésus, crurent en lui.
46.Mais quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les Pharisiens, et leur racontèrent ce que Jésus avait fait.
47.Les Pontifes et les Pharisiens assemblèrent donc le Sanhédrin et dirent: "Que ferons-nous? Car cet homme opère beaucoup de miracles.
48.Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire notre ville et notre
nation."
49.L'un d'eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit:
50."Vous n'y entendez rien; vous ne réfléchissez pas qu'il est de votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse pas."
51.Il ne dit pas cela de lui-même; mais étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation;
52.Et non seulement pour la nation, mais aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu qui sont dispersés.
53.Depuis ce jour, ils délibérèrent sur les moyens de le faire mourir.
54.C'est pourquoi Jésus ne se montrait plus en public parmi les Juifs; mais il se retira dans la contrée
voisine du désert, dans une ville nommée Ephrem, et il y séjourna avec ses disciples.
55.Cependant la Pâque des Juifs était proche, et beaucoup montèrent à Jérusalem, avant la Pâque, pour se purifier.
56.Ils cherchaient Jésus et ils se disaient les uns aux autres, se tenant dans le temple: "Que vous en semble?
Pensez-vous qu'il ne viendra pas à la fête?" Or, les Pontifes et les Pharisiens avaient donné l'ordre que, si quelqu'un savait où il était, il le déclarât, afin qu'ils le fissent prendre.
 

Chapitre 12

1.Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare, le mort qu'il avait ressuscité.
2.Là, on lui fit un souper, et Marthe servait. Or, Lazare était de ceux qui se trouvaient à table avec lui.
3.Marie, ayant pris une livre d'un parfum de nard très pur, très précieux, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux. Et la maison fut remplie de l'odeur du parfum.
4.Alors, un de ses disciples, Judas Iscariote, celui qui devait le trahir, dit:
5."Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres?"
6.Il dit cela, non qu'il se souciât des pauvres, mais parce qu'il était voleur, et qu'ayant la bourse, il dérobait ce qu'on y mettait.
7.Jésus lui dit donc: "Laisse-la; elle a gardé ce parfum pour le jour de ma sépulture.
8.Car vous aurez toujours des pauvres avec vous; mais moi, vous ne m'aurez pas toujours!"
9.Un grand nombre de Juifs surent que Jésus était à Béthanie, et ils vinrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu'il avait ressuscité des morts.
10.Mais les Princes des prêtres délibérèrent de faire mourir aussi Lazare,
11.Parce que beaucoup de Juifs se retiraient à cause de lui, et croyaient en Jésus.
12.Le lendemain, une multitude de gens qui étaient venus pour la fête, ayant appris que Jésus se rendait à Jérusalem, prirent des rameaux de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant:
13."Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le Roi d'Israël!"
14.Jésus ayant trouvé un ânon, monta dessus, selon ce qu'il est écrit:
15."Ne crains point, fille de Sion, voici ton Roi qui vient, assis sur le petit d'une ânesse."
16.Ses disciples ne comprirent pas d'abord ces choses; mais lorsque Jésus fut glorifié, ils se souvinrent qu'elles avaient été écrites de lui, et qu'il les avait accomplies en ce qui le regarde.
17.La foule donc, qui était avec lui lorsqu'il appela Lazare du tombeau et le ressuscita des morts, lui rendait témoignage;
18.Et c'est aussi parce qu'elle avait appris qu'il avait fait ce miracle, que la multitude s'était portée à sa rencontre.
19.Les Pharisiens se dirent donc entre eux: "Vous voyez bien que vous ne gagnez rien: voilà que tout le monde court après lui."
20.Or, il y avait quelques Gentils parmi ceux qui étaient montés pour adorer, lors de la fête.
21.Ils s'approchèrent de Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande: "Seigneur, nous voudrions bien voir Jésus."
22.Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus.
23.Jésus leur répondit: "L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié.
24.En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul;
25.Mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie, la perdra; et celui qui hait sa vie en ce monde, la conservera pour la vie éternelle.
26.Si quelqu'un veut être mon serviteur, qu'il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera.
27.Maintenant mon âme est troublée; et que dirai-je?…Père, délivrez-moi de cette heure…Mais c'est pour cela que je suis arrivé à cette heure."
28."Père glorifiez votre nom." Et une voix vint du ciel: "Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore."
29.La foule qui était là et qui avait entendu, disait: "C'est le tonnerre"; d'autres disaient: "Un ange lui a parlé."
30.Jésus dit: "Ce n'est pas pour moi que cette voix s'est fait entendre, mais pour vous.
31.C'est maintenant le jugement de ce monde; c'est maintenant que le Prince de ce monde va être jeté dehors.
32.Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi."
33.Ce qu'il disait, c'était pour marquer de quelle mort il devait mourir.
34.La foule lui répondit: "Nous avons appris par la Loi que le Christ demeure éternellement: comment donc dites-vous: il faut que le Fils de l'homme soit élevé? Qui est le Fils de l'homme?"
35.Jésus leur dit: "La lumière n'est plus que pour un temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent: celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.
36.Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière." Jésus dit ces choses, puis s'en allant, il se déroba à leurs yeux.
37.Quoiqu'il eût fait tant de miracles en leur présence, ils ne croyaient point en lui:
38.Afin que fût accompli l'oracle du prophète Isaïe, disant: "Seigneur, qui a cru à notre parole? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé?"
39.Ils ne pouvaient donc croire, parce qu'Isaïe a dit encore:
40."Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur, de peur qu'ils ne voient des yeux, qu'ils ne comprennent du cœur, qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse."
41.Isaïe dit ces choses, lorsqu'il vit la gloire du Seigneur et qu'il parla de lui.
42.Beaucoup, toutefois, même parmi les membres du Sanhédrin, crurent en lui; mais à cause des Pharisiens, ils ne le confessaient pas, de peur d'être chassés de la synagogue.
43.Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.
44.Or, Jésus éleva la voix et dit: "Celui qui croit en moi, croit, non pas en moi, mais en celui qui m'a envoyé;
45.Et celui qui me voit, voit celui qui m'a envoyé.
46.Je suis venu dans le monde comme une lumière, afin que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
47.Si quelqu'un entend ma parole, et ne la garde pas, moi, je ne le juge point; car je suis venu, non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.
48.Celui qui me méprise et ne reçoit pas ma parole, il a son juge: c'est la parole même que j'ai annoncée. Elle le jugera au dernier jour.
49.Car je n'ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et ce que je dois enseigner.
50.Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a enseignées."


Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
PROLOGUE


1.Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
2.Il était au commencement en Dieu.
3.Tout par lui a été fait, et sans lui n'a été fait rien de ce qui existe.
4.En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
5.Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
6.Il y eut un homme, envoyé de Dieu; son nom était Jean.
7.Celui-ci vint en témoignage, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui:
8.non que celui-ci fût la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière.
9.La lumière, la vraie, celle qui éclaire tout homme, venait dans le monde.
10.Il ( le Verbe) était dans le monde, et le monde par lui a été fait, et le monde ne l'a pas connu.
11.Il vint chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu.
12.Mais quant à tous ceux qui l'ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom,
13.Qui non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu sont nés.
14.Et le Verbe s'est fait chair, et il a habité parmi nous, (et nous avons vu sa gloire, gloire comme celle qu'un fils unique tient de son Père) tout plein de grâce et de vérité.
15.Jean lui rend témoignage, et s'écrie en ces termes: "Voici celui dont je disais: Celui qui vient après moi, est passé devant moi, parce qu'il était avant moi."
16.et c'est de sa plénitude, que nous avons tous reçu, et grâce sur grâce;
17.parce que la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
18.Dieu, personne ne le vit jamais: le Fils unique, qui est dans le sein du Père c'est lui qui l'a fait connaître.
 

CHAPITRE I

19.Et voici le témoignage que rendit Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander: "Qui êtes-vous?"
20.Il déclara, et ne le nia point; il déclara: "Je ne suis point le Christ."
21.Et ils lui demandèrent: "Quoi donc! Etes-vous Elie?" Il dit " Je ne le suis point" " Etes-vous le prophète?" Il répondit " Non"
22."Qui êtes-vous donc", lui dirent-ils, afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. "Que dites-vous de vous-même?"
23.Il répondit: "Je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme l'a dit le prophète Isaïe."
24.Or ceux qu'on lui avait envoyés étaient des Pharisiens.
25.Et ils l'interrogèrent, et lui dirent: "Pourquoi donc baptisez-vous, si vous n'êtes ni le Christ, ni Elie, ni le Prophète?"
26.Jean leur répondit: "Moi je baptise dans l'eau; mais au milieu de vous il y a quelqu'un que vous ne
connaissez pas,
27.C'est celui qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de sa chaussure."
28.Cela se passait à Béthanie, au delà du Jourdain, où Jean baptisait.
29.Le lendemain, Jean vit Jésus qui venait vers lui, et il dit: "Voici l'agneau de Dieu, voici celui qui ôte le péché du monde.
30.C'est de lui que j'ai dit: un homme vient après moi, qui est passé devant moi, parce qu'il était avant moi."
31.Et moi, je ne le connaissais pas, mais c'est afin qu'il fût manifesté à Israël que je suis venu baptiser dans l'eau."
32.Et Jean rendit témoignage en disant: "J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe, et il s'est reposé sur lui.
33.Et moi je ne le connaissais pas; mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et se reposer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit-Saint.
34.Et moi j'ai vu et j'ai rendu témoignage que celui-là est le Fils de Dieu."
35.Le lendemain , Jean se trouvait encore là, avec deux de ses disciples.
36.Et ayant regardé Jésus qui passait, il dit: "Voici l'Agneau de Dieu."
37.Les deux disciples l'entendirent parler, et ils suivirent Jésus.
38.Jésus s'étant retourné, et voyant qu'ils le suivaient, leur dit: "Que cherchez-vous?" Ils lui répondirent: "Rabbi (ce qui signifie Maître), où demeurez-vous?
39.Il leur dit: "Venez et vous verrez." Ils allèrent et virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. Or c'était environ la dixième heure.
40.Or, André, le frère de Simon-Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu la parole de Jean, et qui avaient suivi Jésus.
41.Il rencontra d'abord son frère Simon, et lui dit: "Nous avons trouvé le Messie (ce qui se traduit Christ)."
42.Et il l'amena à Jésus. Jésus, l'ayant regardé dit: "Toi, tu es Simon, fils de Jean; tu seras appelé Céphas (ce qui se traduit Pierre)."
43.Le jour suivant, Jésus résolut d'aller en Galilée. Et il rencontra Philippe.
44.Et Jésus lui dit: "Suis-moi." Philippe était de Bethsaïde, la ville d'André et de Pierre.
45.Philippe rencontra Nathanaël et lui dit: "Nous avons trouvé celui dont Moïse a écrit dans la Loi, ainsi que les Prophètes: c'est Jésus, fils de Joseph de Nazareth."
46.Nathanaël lui répondit: " Peut-il sortir de Nazareth quelque chose de bon?" Philippe lui dit: "Viens et vois."
47.Jésus vit venir vers lui Nathanaël, et dit en parlant de lui: "Voici vraiment un Israélite, en qui il n'y a nul artifice."
48.Nathanaël lui dit: "D'où me connaissez-vous?" Jésus repartit et lui dit: "Avant que Philippe t'appelât, lorsque tu étais sous le figuier, je t'ai vu."
49.Nathanaël lui répondit: "Rabbi, vous êtes le Fils de Dieu, vous êtes le Roi d'Israël."
50.Jésus lui repartit: "Parce que je t'ai dit: Je t'ai vu sous le figuier, tu crois! Tu verras de plus grandes choses que celle-là."
51.Et il ajouta: "En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez désormais le ciel ouvert, et les anges de Dieu montant et descendant sur le Fils de l'homme."    


CHAPITRE 2

1.Et le troisième jour, il se fit des noces à Cana en Galilée; et la mère de Jésus y était.
2.Jésus fut aussi convié aux noces avec ses disciples.
3.Le vin étant venu à manquer, la mère de Jésus lui dit: "Ils n'ont plus de vin."
4.Jésus lui répondit: "Femme, qu'est-ce que cela pour moi et pour vous? Mon heure n'est pas encore
venue."
5.Sa mère dit aux serviteurs: "Faites tout ce qu'il vous dira."
6.Or, il y avait là six urnes de pierre destinées aux ablutions des Juifs et contenant chacune deux ou trois mesures.
7.Jésus leur dit: "Remplissez d'eau ces urnes." Et ils les remplirent jusqu'au haut.
8.Et il leur dit: "Puisez maintenant, et portez-en au maître du festin; et ils en portèrent.
9.Dès que le maître du festin eut goûté l'eau changée en vin (il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient), il interpella l'époux et lui dit:
10."Tout homme sert d'abord le bon vin, et après qu'on a bu abondamment, le moins bon; mais toi, tu as gardé le bon jusqu'à ce moment."
11.Tel fut, à Cana de Galilée, le premier des miracles que fit Jésus, et il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.
12.Après cela, il descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y demeurèrent que peu de jours.
13.Or la Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem.
14.Il trouva dans le temple les marchands de bœufs, de brebis, et de colombes, et les changeurs assis.
15.Et ayant fait un petit fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, avec les brebis et les bœufs; il jeta par terre l'argent des changeurs et renversa leurs tables.
16.Et il dit aux vendeurs de colombes: " Enlevez cela d'ici; ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic."
17.Les disciples se ressouvinrent alors qu'il est écrit: "Le zèle de votre maison me dévore."
18.Les Juifs prenant la parole lui dirent: "Quel signe nous montrez-vous pour agir de la sorte?"
19.Jésus leur répondit: "Détruisez ce temple et je le relèverai en trois jours."
20.Les Juifs repartirent: " C'est en quarante-six ans que ce temple a été bâti, et vous, en trois jours vous le relèverez!"
21.Mais lui, il parlait du temple de son corps.
22.Lors donc qu'il fut ressuscité d'entre les morts, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela, et ils
crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite.
23.Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, beaucoup voyant les miracles qu'il faisait, crurent en son nom.
24.Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu'il les connaissait tous,
25.Et qu'il n'avait pas besoin qu'on lui rendit témoignage d'aucun homme; car il savait, lui, ce qu'il y avait dans l'homme.
  

CHAPITRE 3

1.Or, il y avait parmi les Pharisiens un homme nommé Nicodème, un des principaux parmi les Juifs.
2.Il vint de nuit trouver Jésus, et lui dit: "Maître, nous savons que vous êtes venu de la part de Dieu, comme docteur, car personne ne saurait faire les miracles que vous faites, si Dieu n'est pas avec lui."
3.Jésus lui répondit: "En vérité, en vérité, je te le dis, nul, s'il ne naît de nouveau, ne peut voir le royaume de Dieu."
4.Nicodème lui dit: "Comment un homme, quand il est déjà vieux, peut-il naître? Peut-il entrer une
seconde fois dans le sein de sa mère, et naître de nouveau?"
5.Jésus répondit: " En vérité, en vérité, je te le dis, nul, s'il ne renaît de l'eau et de l'Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu
6.Car ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit.
7.Ne t'étonne pas de ce que je t'ai dit: il faut que vous naissiez de nouveau.
8.Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va: ainsi en est-il de quiconque est né de l'Esprit."
9.Nicodème lui répondit: " Comment cela se peut-il faire?"
10.Jésus lui dit: "Tu es le docteur d'Israël, et tu ignores ces choses!
11.En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous attestons ce que nous avons vu, mais vous ne recevez point notre témoignage.
12.Si vous ne croyez pas quand je vous parle des choses qui sont sur la terre, comment croirez-vous si je viens à vous parler de celles qui sont dans le ciel?
13.Et nul n'est monté au ciel si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.
14.Comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé,
15.Afin que tout homme qui croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait a vie éternelle."
16.En effet, Dieu a tellement aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais ait la vie éternelle.
17.Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
18.Mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
19.Or, voici quel est le jugement: c'est que la lumière est venue dans le monde, et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
20.Car quiconque fait le mal, hait la lumière, de peur que ses œuvres ne soient blâmées.
21.Mais celui qui accomplit la vérité vient à la lumière, de sorte que ses œuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu."

22.Après cela, Jésus se rendit avec ses disciples au pays de Judée, et il y séjourna avec eux, et il baptisait.
23.Jean aussi baptisait à Ennon, près de Salim, parce qu'il y avait là beaucoup d'eau, et l'on venait, et l'on était baptisé,
24.Car Jean n'avait pas encore été jeté en prison.
25.Or, il s'éleva une discussion entre les disciples de Jean et un Juif touchant la purification.
26.Et ils vinrent trouver Jean, et lui dirent: "Maître, celui qui était avec vous au delà du Jourdain, et à qui vous avez rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont à lui."
27.Jean répondit: "Un homme ne peut prendre que ce qui lui a été donné du ciel."
28."Vous m'êtes vous-mêmes témoins que j'ai dit: je ne suis point le Christ, mais j'ai été envoyé devant lui.
29.Celui qui a l'épouse est l'époux; mais l'ami de l'époux qui se tient là et qui l'écoute, est ravi de joie à la voix de l'époux. Or cette joie qui est la mienne, elle est pleinement réalisée.
30.Il faut qu'il croisse et que je diminue.
31.Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est terrestre, et son langage aussi. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous;
32.Et ce qu'il a vu et entendu, il l'atteste; mais personne ne reçoit son témoignage.
33.Celui qui reçoit son témoignage, certifie que Dieu est véridique.
34.Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l'Esprit avec
mesure.
35.Le Père aime le Fils, et il lui a tout remis entre les mains.
36.Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; mais celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie; mais la colère de Dieu demeure sur lui."
 

CHAPITRE 4


1.Quand le Seigneur connut que les Pharisiens avaient appris que Jésus faisait plus de disciples et en
baptisait plus que Jean,
2.- toutefois ce n'était pas Jésus lui-même qui baptisait, mais ses disciples, -
3.Il quitta la Judée, et s'en alla de nouveau en Galilée.
4.Or, il fallait passer par la Samarie.
5.Il vint donc en une ville de Samarie, nommée Sichar, près du champ que Jacob avait donné à son fils Joseph.
6.Or, là était le puits de Jacob. Jésus fatigué de la route, s'assit tout simplement au bord du puits: il était environ la sixième heure.
7.Une femme de Samarie vint puiser de l'eau.
8.Jésus lui dit: "Donnez-moi à boire." Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres.
9.La femme samaritaine lui dit: "Comment vous, qui êtes Juif, me demandez-vous à boire, à moi qui suis Samaritaine? (les Juifs, en effet, n'ont pas de commerce avec les Samaritains).
10.Jésus lui répondit: "Si vous connaissiez le don de Dieu, et qui est celui qui vous dit: Donnez-moi à boire, vous même lui en auriez fait la demande, et il vous aurait donné de l'eau vive."
11."Seigneur, lui dit la femme, vous n'avez rien pour puiser, et le puits est profond: d'où auriez-vous donc cette eau vive?
12.Etes-vous plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?"
13.Jésus lui répondit: "Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, n'aura plus jamais soif;
14.Au contraire, l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau jaillissant jusqu'à la vie
éternelle."
15.La femme lui dit: "Seigneur, donnez-moi de cette eau, afin que je n'aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici."
16."Allez, lui dit Jésus, appelez votre mari, et venez ici."
17.La femme répondit: "Je n'ai point de mari." Jésus lui dit: "Vous avez raison de dire: Je n'ai point de mari;
18.Car vous avez eu cinq maris, et celui que vous avez maintenant n'est pas à vous; en cela, vous avez dit vrai."
19.La femme dit: "Seigneur, je vois que vous êtes un prophète.
20.Nos pères ont adoré sur cette montagne, et vous, vous dites que c'est à Jérusalem qu'est le lieu où il faut adorer."
21.Jésus dit: "Femme, croyez-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne, ni dans Jérusalem, que vous adorerez le Père.
22.Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
23.Mais l'heure approche, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; ce sont de tels adorateurs que le Père demande.
24.Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité."
25.La femme lui répondit: "Je sais que le Messie (celui qu'on appelle Christ) va venir; lorsqu'il sera venu, il nous instruira de toutes choses."
26.Jésus lui dit: " Je le suis, moi qui vous parle."
27.Et à ce moment arrivèrent ses disciples, et ils s'étonnèrent de ce qu'il parlait avec une femme;
néanmoins, aucun ne dit: "Que demandez-vous?" ou: "Pourquoi parlez-vous avec elle?"
28.La femme, alors, laissant là sa cruche, s'en alla dans la ville, et dit aux habitants:
29."Venez voir un homme qui m'a dit ce que j'ai fait; ne serait-ce point le Christ?"
30.Ils sortirent de la ville, et vinrent à lui.
31.Pendant l'intervalle, ses disciples le pressaient, en disant: "Maître, mangez."
32.Mais il leur dit: "J'ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas."
33.Et les disciples se disaient les uns aux autres: "Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger?"
34.Jésus leur dit: "Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et d'accomplir son œuvre.
35.Ne dites-vous pas vous-mêmes: Encore quatre mois, et ce sera la moisson? Moi, je vous dis: Levez les yeux, et voyez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.
36.Le moissonneur reçoit son salaire et recueille du fruit pour la vie éternelle, afin que le semeur et le moissonneur se réjouissent ensemble.
37.Car ici s'applique l'adage: Autre est le semeur et autre le moissonneur.
38.Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé; d'autres ont travaillé et vous, vous êtes entrés dans leur travail."
39.Or, beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus sur la parole de la femme qui avait rendu ce témoignage: "Il m'a dit tout ce que j'ai fait."
40.Les Samaritains étant donc venus vers lui, le prièrent de rester chez eux, et il y demeura deux jours.
41.Et un plus grand nombre crurent en lui pour l'avoir entendu lui-même.
42.Et ils disaient à la femme: "Maintenant ce n'est plus à cause de ce que vous avez dit que nous croyons; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde."
43.Après ces deux jours, Jésus partit de là pour se rendre en Galilée.
44.Car Jésus avait déclaré lui-même qu'un prophète n'est point honoré dans sa patrie.
45.Lorsqu'il fut arrivé en Galilée, les Galiléens l'accueillirent, ayant vu tout ce qu'il avait fait à Jérusalem pendant la fête;
46.Car eux aussi étaient allés à la fête. Il retourna donc à Cana en Galilée, où il avait changé l'eau en vin. Or, il y avait un officier du roi dont le fils était malade à Capharnaüm.
47.Ayant appris que Jésus arrivait de Judée en Galilée, il alla vers lui, et le pria de descendre, pour guérir son fils qui était à la mort.
48.Jésus lui dit; "Si vous ne voyez des signes et des prodiges, vous ne croyez point."
49.L'officier du roi lui dit: "Seigneur, venez avant que mon enfant ne meure"
50."Va, lui répondit Jésus, ton enfant est plein de vie." Cet homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et partit.
51.Comme il s'en retournait, ses serviteurs vinrent à sa rencontre, et lui apprirent que son enfant vivait.
52.Il leur demanda à quelle heure il s'était trouvé mieux, et ils lui dirent: "Hier, à la septième heure, la fièvre l'a quitté."
53.Le père reconnut que c'était l'heure à laquelle Jésus lui avait dit: "Ton fils est plein de vie", et il crut, lui et toute sa maison.
54.Ce fut le second miracle que fit Jésus en revenant de Judée en Galilée.
 

Chapitre 5


1.Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.
2.Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il y a une piscine qui s'appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.
3.Sous ces portiques étaient couchés un grand nombre de malades, d'aveugles, de boiteux et de paralytiques. Ils attendaient le bouillonnement de l'eau.
4.Car un ange du Seigneur descendait à certains temps dans la piscine, et agitait l'eau. Et celui qui y descendait le premier après l'agitation de l'eau, était guéri de son infirmité quelle qu'elle fut.
5.Là se trouvait un homme malade depuis trente huit ans.
6.Jésus l'ayant vu gisant et sachant qu'il était malade depuis longtemps, lui dit:
7."Veux-tu être guéri?" Le malade lui répondit: "Seigneur, je n'ai personne pour me jeter dans la piscine dès que l'eau est agitée, et pendant que j'y vais, un autre descend avant moi."
8.Jésus lui dit " Lève-toi, prends ton grabat et marche."
9.Et à l'instant cet homme fut guéri; il prit son grabat et se mit à marcher. C'était un jour de sabbat.
10.Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: "C'est le sabbat, il ne t'es pas permis d'emporter ton grabat."
11.Il leur répondit: " Celui qui m'a guéri m'a dit: Prends ton grabat et marche."
12.Ils lui demandèrent: "Qui est l'homme qui t'a dit: Prends ton grabat et marche?"
13.Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c'était; car Jésus s'était esquivé, grâce à la foule qui était en cet endroit.
14.Plus tard, Jésus le trouva dans le temple et lui dit: "Te voilà guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire."
15.Cet homme s'en alla, et annonça aux Juifs que c'était Jésus qui l'avait guéri.
16.C'est pourquoi ils persécutaient Jésus, parce qu'il faisait ces choses le jour du sabbat.
17.Mais Jésus leur dit: "Mon Père agit jusqu'à présent, et moi aussi j'agis."
18.Sur quoi les Juifs cherchaient encore avec plus d'ardeur à le faire mourir, parce que non content de violer le sabbat, il disait encore que Dieu était son père, se faisant égal à Dieu. Jésus reprit donc la parole et leur dit:
19."En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, mais seulement ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que fait le Père, le Fils aussi le fait pareillement.
20.Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu'il fait; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, qui vous jetteront dans l'étonnement.
21.Car comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, aussi le Fils donne la vie à qui il veut.
22.Le Père lui-même ne juge personne, mais il a donné au Fils le jugement tout entier,
23.afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé.
24.En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle, et n'encourt point la condamnation, mais il est passé de la mort à la vie.
25.En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue vivront.
26.Car comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même;
27.Et il lui a aussi donné le pouvoir de juger, parce qu'il est Fils de l'homme.
28.Ne vous en étonnez pas; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix
29.Et ils en sortiront, ceux qui auront fait le bien, pour une résurrection de vie; ceux qui auront fait le mal, pour une résurrection de condamnation.
30.Je ne puis rien faire de moi-même. Selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma propre volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
31.Si c'est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n'est pas véridique.
32.Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu'il rend de moi est véridique.
33.Vous avez envoyé vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité.
34.Pour moi, ce n'est pas d'un homme que je reçois le témoignage; mais je dis cela afin que vous soyez sauvés.
35.Jean était la lampe qui brûle et luit, mais vous n'avez voulu que vous réjouir un moment à sa lumière.
36.Pour moi, j'ai un témoignage plus grand que celui de Jean; car les œuvres que le Père m'a donné d'accomplir, ces œuvres mêmes que je fais, rendent témoignage de moi, que c'est le Père qui m'a envoyé.
37.Et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n'avez jamais entendu sa voix, ni vu sa face.
38.Et vous n'avez point sa parole demeurant en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu'il a envoyé.
39.Vous scrutez les Écritures, parce que vous pensez trouver en elles la vie éternelle;
40.Or, ce sont elles qui rendent témoignage de moi; et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie.
41.Ce n'est point que je demande ma gloire aux hommes.
42.Mais je vous connais, je sais que vous n'avez pas en vous l'amour de Dieu.
43.Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; qu'un autre vienne en son propre nom, et vous le recevrez.
44.Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne recherchez pas la gloire qui vient de Dieu seul?
45.Ne pensez pas que ce soit moi qui vous accuserai devant le Père; votre accusateur c'est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance.
46.Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi.
47.Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?"

CHAPITRE 6


1.Jésus s'en alla ensuite de l'autre côté de la mer de Galilée ou de Tibériade.
2.Et une foule nombreuse le suivait, parce qu'elle voyait les miracles qu'il opérait sur ceux qui étaient malades.
3.Jésus monta sur la montagne, et là, il s'assit avec ses disciples.
4.Or la Pâque, la fête des Juifs était proche.
5.Jésus donc ayant levé les yeux, et voyant qu'une grande foule venait à lui, dit à Philippe: "Où achèterons-nous du pain pour que ces gens aient à manger?"
6.Il disait cela pour l'éprouver, car lui, il savait ce qu'il devait faire.
7.Philippe lui répondit: "Deux cents deniers de pain ne suffiraient pas pour que chacun en reçoive un morceau."
8.Un de ses disciples, André, frère de Simon-Pierre, lui dit:
9."Il y a ici un jeune homme qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde?"
10.Jésus dit: "Faites les asseoir." Il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille.
11.Jésus prit les pains, et ayant rendu grâces, il les distribua à ceux qui étaient assis; il leur donna de même des deux poissons, autant qu'ils en voulurent.
12.Lorsqu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: "Recueillez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde."
13.Ils les recueillirent, et remplirent douze corbeilles des morceaux qui étaient restés des cinq pains d'orge, après qu'ils eurent mangé.
14.Ces hommes ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: "Celui-ci est vraiment le Prophète qui doit venir dans le monde."
15.Sachant donc qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, Jésus se retira de nouveau, seul, sur la montagne.
16.Le soir venu, les disciples descendirent au bord de la mer;
17.Et étant montés dans une barque, ils traversaient la mer dans la direction de Capharnaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints.
18.Cependant la mer soulevée par un grand vent, était agitée.
19.Quand ils eurent ramé environ vingt-cinq à trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la barque, et ils eurent peur.
20.Mais il leur dit: "C'est moi, ne craignez point."
21.Ils voulurent donc le prendre dans la barque, et aussitôt, la barque se trouva au lieu où ils allaient.
22.Le jour suivant, la foule qui était restée de l'autre côté de la mer, avait remarqué qu'il n'y avait là qu'une seule barque, et que Jésus n'y était point entré avec ses disciples, mais que ceux-ci étaient partis seuls.
23.D'autres barques, cependant, étaient arrivées de Tibériade près du lieu où le Seigneur, après avoir rendu grâces, leur avait donné à manger.
24.La foule donc, ayant vu que Jésus n'était pas là, ni ses disciples non plus, entra dans ces barques et se rendit à Capharnaüm pour chercher Jésus.
25.Et l'ayant trouvé de l'autre côté de la mer ils lui dirent: " Maître, quand êtes-vous venu ici?"
26.Jésus leur repartit et leur dit: " En vérité, en vérité je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.
27.Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera. Car c'est lui que le Père, Dieu, a marqué d'un sceau."
28.Ils lui dirent: "Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu?"
29.Jésus leur répondit: "Voici l'œuvre que Dieu demande, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé."
30.Ils lui dirent: "Quel miracle faites-vous donc afin que nous le voyions et que nous croyions en vous? Quelles sont vos œuvres?
31.Nos pères ont mangé la manne dans le désert, ainsi qu'il est écrit: Il leur a donné à manger le pain du ciel."
32.Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel; c'est mon Père qui donne le vrai pain du ciel.
33.Car le pain de Dieu, c'est le pain qui descend du ciel et qui donne la vie au monde."
34.Ils lui dirent donc: "Seigneur, donnez-nous toujours de ce pain."
35.Jésus leur répondit: "Je suis le pain de vie: celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
36.Mais je vous l'ai dit, vous m'avez vu et vous ne croyez point.
37.Tout ce le Père me donne viendra à moi, et celui qui vient à moi, je ne jetterai point dehors.
38.Car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
39.Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour.
40.Car c'est la volonté de mon Père qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle; et moi je le ressusciterai au dernier jour."
41.Les Juifs murmuraient à son sujet, parce qu'il avait dit: "Je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel."
42.Et ils disaient: "N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère? Comment dit-il: Je suis descendu du ciel?"
43.Jésus leur répondit: "Ne murmurez point entre vous.
44.Nul ne peut venir à moi si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et moi je le ressusciterai au dernier jour.
45.Il est écrit dans les Prophètes: Ils seront tous enseignés par Dieu. Quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement, vient à moi.
46.Ce n'est pas que personne ait vu le Père, sinon celui qui est de Dieu; celui-là a vu le Père.
47.En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle.
48.Je suis le pain de vie.
49.Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts.
50.Voici le pain descendu du ciel, afin qu'on en mange et qu'on ne meure point.
51.Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, pour le salut du monde."
52.Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: "Comment cet homme peut-il donner sa chair à manger?"
53.Jésus leur dit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes.
54.Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
55.Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.
56.Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui.
57.Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra aussi par moi.
58.C'est là le pain qui est descendu du ciel: il n'en est point comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts; celui qui mange de ce pain vivra éternellement."
59.Jésus dit ces choses, enseignant dans la synagogue à Capharnaüm.

60.Beaucoup de ses disciples l'ayant entendu dirent: "Cette parole est dure, et qui peut l'écouter?"
61.Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit: "Cela vous scandalise?
62.Et quand vous verrez le Fils de l'Homme monter où il était auparavant?…
63.C'est l'Esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.
64.Mais il y en a parmi vous quelques-uns qui ne croient point." Car Jésus savait, dès le commencement, qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le trahirait.
65.Et il ajouta: "C'est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi si cela ne lui a été donné par mon Père."
66.Dès ce moment, beaucoup de ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec lui.
67.Jésus donc dit aux Douze: "Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller?"
68.Simon-Pierre lui répondit: "Seigneur, à qui irions-nous? Vous avez les paroles de la vie éternelle.
69.Et nous, nous avons cru et nous avons connu que vous êtes le Saint de Dieu."
70.Jésus leur répondit: "N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les Douze? Et l'un de vous est un démon."
71.Il parlait de Judas, fils de Simon Iscariote, car c'était lui qui devait le trahir,
 lui, l'un des Douze.


Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
Chapitre 19


1 Etant entré dans Jéricho, il traversait (la ville).
2 Et voici qu'un homme appelé du nom de Zachée, qui était un publicain-chef et qui était riche,
3 cherchait à voir Jésus, qui il était; et il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était petit de taille.
4 Courant en avant, il monta sur un sycomore pour le voir, car il devait passer par là.
5 Quand il arriva à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : " Zachée, hâte-toi de descendre, car aujourd'hui il faut que je demeure dans ta maison. "
6 Il se hâta de descendre et le reçut avec joie.
7 Ce que voyant, ils murmuraient tous, disant : " Il est entré pour loger chez un pécheur. "
8 Or Zachée, s'étant arrêté, dit au Seigneur : " Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens; et si j'ai fait du tort à quelqu'un, je rends le quadruple. "
9 Jésus lui dit : " Le salut est arrivé aujourd'hui pour cette maison, parce que lui aussi est fils d'Abraham.
10 Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. "

11 Comme ils écoutaient cela, il ajouta une parabole, parce qu'il était proche de Jérusalem et qu'ils pensaient que le royaume de Dieu allait apparaître aussitôt.
12 Il dit donc : " Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain pour recevoir la dignité royale et revenir ensuite.
13 Ayant appelé dix de ses serviteurs, il leur donna dix mines et leur dit : " Faites-les valoir jusqu'à ce que je revienne. "
14 Or ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une députation derrière lui pour dire : " Nous ne voulons pas de celui-là pour notre roi. "
15 Quand il fut de retour, après avoir reçu la dignité royale, il se fit appeler ces serviteurs auxquels il avait donné l'argent, pour savoir quel profit chacun en avait tiré.
16 Le premier se présenta et dit : " Seigneur, votre mine a rapporté dix mines. "
17 Il lui dit : " Très bien, bon serviteur; puisque tu as été fidèle en chose infime, tu auras le gouvernement de dix villes. "
18 Le second vint et dit : " Votre mine, Seigneur, a produit cinq mines. "
19 A lui aussi il dit : " Et toi, deviens gouverneur de cinq villes. "
20 Et un autre vint et dit : " Seigneur, voici votre mine que j'ai tenue serrée dans un linge.
21 Car j'avais peur de vous, parce que vous êtes un homme dur : vous retirez ce que vous n'avez pas mis en dépôt, et vous moissonnez ce que vous n'avez pas semé. "
22 Il lui dit : " Je te juge sur ce qui vient de ta bouche, mauvais serviteur !

Tu savais que je suis un homme dur, retirant ce que je n'ai pas mis en dépôt et moissonnant ce que je n'ai pas semé;
23 alors pourquoi n'as-tu pas mis mon argent à la banque? Et à mon retour, je l'aurais recouvré avec un intérêt. "
24 Et il dit à ceux qui étaient là : " Otez-lui la mine et donnez-la à celui qui a dix mines. "
25 Ils lui dirent : " Seigneur, il a (déjà) dix mines ! "
26 (Il répliqua) : " Je vous le dis : A celui qui a on donnera; mais à celui qui n'a pas, on ôtera même ce qu'il a.
27 Quant à mes ennemis, ceux qui n'ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi. "

28 Après avoir dit cela, il marchait en tête, montant à Jérusalem.

29 Lorsqu'il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près du mont appelé des Oliviers, il envoya deux de ses disciples,
30 en disant : " Allez au village qui est en face; en y entrant, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est jamais assis; après l'avoir détaché, amenez-le.
31 Et si quelqu'un vous demande : " Pourquoi le détachez-vous? " vous direz ainsi : " Le Seigneur en a besoin. " "
32 S'en étant allés, ceux qui étaient envoyés trouvèrent (les choses) comme il leur avait dit.
33 Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent : " Pourquoi détachez-vous l'ânon? "
34 Ils dirent : " Le Seigneur en a besoin. "
35 Et ils l'amenèrent à Jésus; puis, ayant jeté leurs manteaux sur l'ânon, ils firent monter Jésus.
36 Tandis qu'il avançait, ils étendaient leurs manteaux sur le chemin.
37 Lorsqu'il était déjà proche de la descente du mont des Oliviers, toute la troupe des disciples transportés de joie se mirent à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus,
38 disant : " Béni soit celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel, et gloire au plus haut des cieux ! "
39 De la foule quelques Pharisiens lui dirent : " Maître, réprimandez vos disciples ! "
40 Il répondit : " Je vous les dis, si ceux-ci se taisent, les pierres crieront. "

41 Et quand il fut proche, voyant la ville, il pleura sur elle,
42 disant : " Si, en ce jour, tu avais connu, toi aussi, ce qui était pour (ta) paix ! Mais maintenant cela demeure caché à tes yeux.
43 Car vont venir sur toi des jours où tes ennemis établiront contre toi un retranchement, t'investiront et te serreront de toute part;
44 ils t'abattront à terre, ainsi que tes enfants (qui sont) chez toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas connu le moment où tu as été visitée. "

45 Etant entré dans le temple, il se mit à chasser ceux qui vendaient,
46 leur disant : " Il est écrit : Et ma maison sera maison de prière, et vous en avez fait une caverne de voleurs. "

47 Et il enseignait chaque jour dans le temple. Les grands prêtres et les scribes cherchaient à le faire périr, ainsi que les chefs du peuple;
48 mais ils ne trouvaient pas ce qu'ils pourraient faire, car le peuple entier était, en l'écoutant, suspendu à ses lèvres.


Chapitre 20


1 Or un jour, comme il enseignait le peuple dans le temple et annonçait la bonne nouvelle, survinrent les grands prêtres et les scribes avec les anciens,
2 et ils lui dirent : " Dites-nous, par quel pouvoir faites-vous cela? ou qui est celui qui vous a donné ce pouvoir? "
3 Il leur répondit : " Moi aussi, je vous demanderai une chose. Dites-moi :
4 Le baptême de Jean, était-il du ciel ou des hommes? "
5 Mais ils se firent en eux-mêmes cette réflexion : " Si nous disons : " Du ciel, " il dira : " Pourquoi n'avez-vous pas cru en lui? "
6 Et si nous disons : " Des hommes, " le peuple entier nous lapidera, car il est persuadé que Jean était un prophète. "
7 Ils répondirent donc qu'ils ne savaient d'où (il était).
8 Et Jésus leur dit : " Moi non plus, je ne vous dis pas par quel pouvoir je fais cela. "

9 Et il se mit à dire au peuple cette parabole : " Un homme planta une vigne et l'afferma à des vignerons; puis il partit en voyage pour un long temps.
10 Au temps (voulu), il envoya un serviteur aux vignerons pour qu'ils lui donnassent (sa part) du fruit de la vigne. Mais les vignerons, l'ayant battu, le renvoyèrent les mains vides.
11 Il dépêcha encore un autre serviteur; mais, l'ayant aussi battu, ils le chargèrent d'outrages et le renvoyèrent les mains vides.
12 Il en dépêcha encore un troisième; mais, lui aussi, ils le blessèrent et le jetèrent dehors.
13 Le maître de la vigne dit : " Que ferai-je? Je dépêcherai (vers eux) mon fils bien-aimé; peut-être auront-ils égard à lui. "
14 Mais, quand les vignerons le virent, ils se firent les uns aux autres cette réflexion : " Voici l'héritier; tuons-le pour que l'héritage devienne nôtre. "
15 Et l'ayant jeté hors de la vigne, ils le tuèrent. Que leur fera donc le maître de la vigne?
16 Il viendra et fera périr ces vignerons, et il donnera la vigne à d'autres. "
Ce qu'ayant entendu, ils dirent : " A Dieu ne plaise ! "
17 Mais, fixant le regard sur eux, il dit : " Qu'est-ce donc que cette Ecriture : La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue tête d'angle?
18 Quiconque tombe sur cette pierre sera brisé; et celui sur qui elle tombera, elle l'écrasera. "

19 Les scribes et les grands prêtres cherchèrent à mettre la main sur lui à l'heure même, mais ils craignirent le peuple; ils avaient compris, en effet, qu'il avait dit cette parabole à leur adresse.

20 Ils l'épièrent et lui envoyèrent des gens apostés qui feignirent d'être justes, pour le prendre en faute en parole, afin de pouvoir le livrer à l'autorité et au pouvoir du gouverneur.
21 Et ils l'interrogèrent, disant : " Maître, nous savons que vous parlez et enseignez avec droiture, et que vous ne faites acception de personne, mais que vous enseignez la voie de Dieu en (toute) vérité.
22 Nous est-il permis, ou non, de payer l'impôt à César? "
23 Ayant compris leur fourberie, il leur dit : " Pourquoi me tentez-vous?
24 Montrez-moi un denier. De qui porte-t-il image et inscription? " Ils dirent : " De César. "
25 Et il leur dit : " Ainsi donc, rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. "
26 Et ils ne purent le prendre en faute pour un mot devant le peuple; et, pris d'admiration pour sa réponse, ils gardèrent le silence.

27 Quelques-uns des Sadducéens, qui soutiennent qu'il n'y a pas de résurrection, s'approchèrent et lui posèrent cette question :
28 " Maître, Moïse nous a prescrit : Si le frère de quelqu'un meurt ayant femme, et qu'il soit sans enfant, que son frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.
29 Il y avait donc sept frères; le premier prit femme et mourut sans enfant.
30 Le second,
31 puis le troisième, la prirent; pareillement les sept ne laissèrent pas d'enfant et moururent.
32 Après, la femme aussi mourut.
33 Cette femme donc, à la résurrection, duquel d'entre eux devient-elle femme, car les sept l'ont eue pour femme? "
34 Jésus leur dit : " Les enfants de ce siècle épousent et son épousés;
35 mais ceux qui ont été jugés dignes de parvenir au siècle à venir et à la résurrection des morts n'épousent pas et ne sont pas épousés;
36 aussi bien ne peuvent-ils plus mourir : ils sont en effet semblables aux anges, et ils sont enfants de Dieu, étant enfants de la résurrection.
37 Mais que les morts ressuscitent, Moïse aussi l'a indiqué, au passage du Buisson, lorsqu'il dit : Le Seigneur, Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac et Dieu de Jacob.
38 Or il n'est pas Dieu de morts, mais de vivants, car pour lui, tous sont vivants. "
39 Quelques-uns des scribes, prenant la parole, dirent : " Maître, vous avez bien parlé. "
40 Et ils n'osaient plus lui poser aucune question.

41 Il leur dit : " Comment peut-on dire que le Christ est fils de David?
42 Car David lui-même dit dans le livre des Psaumes : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite,
43 jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis (comme) escabeau de tes pieds.
44 David l'appelle donc "Seigneur;" comment alors est-il son fils? "

45 Tandis que tout le peuple l'écoutait, il dit à ses disciples :
46 " Défiez-vous des scribes, qui aiment à se promener en robes longues, qui recherchent les premiers sièges dans les synagogues et les premières places dans les repas,
47 qui dévorent les maisons des veuves et affectent de prier longuement : ces gens-là subiront une condamnation plus forte. "


Chapitre 21


1 En regardant, il vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor.
2 Il vit aussi une veuve misérable qui y mettait deux petites pièces,
3 et il dit : " Vraiment, je vous le dis, cette pauvre veuve a mis plus que tous.
4 Car toux ceux-là, c'est de leur superflu qu'ils ont mis aux offrandes à Dieu; mais elle, c'est de son indigence qu'elle a mis tous les moyens de subsistance qu'elle avait. "

5 Comme quelques-uns disaient du temple qu'il était orné de belles pierres et d'offrandes votives, il dit :
6 " Des jours viendront où, de ce que vous regardez, il ne sera pas laissé pierre sur pierre qui ne soit renversée. "
7 Et ils l'interrogèrent, disant : " Maître, quand donc ces choses arriveront-elles, et quel sera le signe quand ces choses seront près d'avoir lieur? "
8 Il dit : " Prenez garde qu'on ne vous induise en erreur. Car beaucoup viendront sous mon nom, disant : " C'est moi, " et " Le temps est arrivé. " N'allez pas à leur suite.
9 Quand vous entendrez parler de guerres et de bouleversements, ne soyez pas terrifiés; car il faut que cela arrive d'abord; mais ce n'est pas tout de suite la fin. "
10 Il leur dit alors : " On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.
11 Il y aura de grands tremblements de terre et, par endroits, des pestes et des famines, et il y aura des choses effrayantes et de grands signes (venant) du ciel.

12 Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, on vous poursuivra, on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous emmènera devant rois et gouverneurs, à cause de mon nom.
13 (Cela) aboutira pour vous au témoignage.
14 Prenez donc la résolution de ne pas vous exercer par avance à vous
défendre,
15 car moi, je vous donnerai bouche et science, auxquelles tous vos adversaires ne pourront ni résister ni contredire.
16 Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, vos proches et vos amis, et ils en feront mettre à mort d'entre vous.
17 Vous serez en haine à tous à cause de mon nom.
18 Et pas un cheveu de votre tête ne périra.
19 C'est par votre constance que vous gagnerez vos âmes.

20 Mais lorsque vous verrez des armées investir Jérusalem, sachez alors que sa désolation est arrivée.
21 Alors, que ceux (qui seront) dans la Judée s'enfuient dans les montagnes, que ceux (qui seront) dans la (ville) s'en éloignent, et que ceux (qui seront) dans les campagnes n'y rentrent pas.
22 Car ce seront des jours de châtiment, en accomplissement de tout ce qui est écrit.
23 Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura grande détresse sur la terre et colère contre ce peuple !
24 Ils tomberont au fil de l'épée et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les Gentils, jusqu'à ce que les temps des Gentils soient accomplis.

25 Et il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les astres, et, sur la terre, une angoisse des nations inquiètes du fracas de la mer et de son agitation,
26 les hommes expirant de frayeur et d'anxiété pour ce qui doit arriver à l'univers, car les puissances des cieux seront ébranlées.
27 Alors on verra le Fils de l'homme venant dans une nuée avec grande puissance et grande gloire.

28 Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche. "
29 Et il leur dit une parabole : " Voyez le figuier et tous les arbres :
30 quand déjà ils bourgeonnent, à cette vue vous savez de vous-mêmes que déjà l'été est proche.
31 Ainsi, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche.
32 Je vous le dis, en vérité, cette génération ne passera point que toutes (ces) choses ne soient arrivées.
33 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

34 Prenez garde à vous-mêmes, de peur que vos cœurs ne s'alourdissent dans les excès de table, l'ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour ne fonde sur vous à l'improviste,
35 comme un filet; car il viendra sur tous ceux qui habitent sur la face de la terre entière.
36 Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous soyez en état d'échapper à tout ce qui doit arriver et de vous maintenir devant le Fils de l'homme. "

37 Pendant le jour, il enseignait dans le temple, mais il en sortait pour aller passer la nuit au mont dit des Oliviers.
38 Et tout le peuple, de bon matin, venait à lui dans le temple pour l'écouter.


Chapitre 22


1 Or la fête des Azymes, qu'on appelle Pâque, approchait;
2 et les grands prêtres et les scribes cherchaient comment ils pourraient le faire périr; car ils craignaient le peuple.
3 Or Satan entra dans Judas, surnommé Iscariote, qui était du nombre des Douze.
4 Et il s'en alla conférer avec les grands prêtres et les commandants (du temple) sur le moyen de le leur livrer.
5 Ils furent dans la joie et convinrent de lui donner de l'argent.
6 Il se dit d'accord; et il cherchait une occasion favorable pour le leur livrer sans tumulte de foule.

7 Vint le jour des Azymes, où l'on devait sacrifier la pâque.
8 Il envoya Pierre et Jean, disant : " Allez nous faire les préparatifs de la pâque pour que nous la mangions. "
9 Ils lui dirent : " Où voulez-vous que nous fassions les préparatifs? "
10 Il leur dit : " Voici : en entrant dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau; suivez-le dans la maison où il pénétrera,
11 et vous direz au maître de la maison : " Le Maître te fait dire : Où est la salle, où je pourrai manger la pâque avec mes disciples? "
12 Et il vous montrera une chambre du haut, vaste et meublée : faites là les préparatifs. "
13 Ils partirent et trouvèrent (les choses) comme il le leur avait dit; et ils firent les préparatifs de la pâque.

14 Quand l'heure fut venue, il se mit à table et les apôtres avec lui;
15 et il leur dit : " J'ai ardemment désiré manger cette pâque avec vous avant de souffrir.
16 Car, je vous le dis, je ne la mangerai plus jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. "
17 Et, prenant une coupe, il rendit grâces et dit : " Prenez-la et partagez entre vous.
18 Car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du produit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu. "
19 Et il prit du pain, et, après avoir rendu grâces, il le rompit et le leur donna, en disant : " Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites ceci en mémoire de moi. "
20 Et pareillement (pour) la coupe, après qu'ils eurent soupé, en disant : " Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, répandu pour vous.

21 Cependant voici que la main de celui qui me trahit est avec moi sur la table.
22 Car le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est décrété; mais malheur à l'homme par qui il est

trahi ! "
23 Et ils se mirent à se demander entre eux qui pouvait bien être celui d'entre eux qui allait faire cela.

24 Il y eut aussi parmi eux une dispute : lequel d'entre eux devait passer pour le plus grand.
25 Et il leur dit : " Les rois des nations leur commandent en maîtres, et ceux qui exercent empire sur elles se font appeler Bienfaiteurs.
26 Vous, (ne faites) pas ainsi; mais que le plus grand parmi vous devienne comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert.
27 Qui, en effet, est le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert?
N'est-ce pas celui qui est à table? Or moi, au milieu de vous, je suis comme celui qui sert.
28 Vous, vous êtes ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves;
29 et moi, je vous attribue la royauté comme mon Père me l'a attribuée,
30 afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume; et vous siégerez sur des trônes, jugeant les douze tribus d'Israël.

31 Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le froment.
32 Mais moi, j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères. "
33 Il lui dit : " Seigneur, je suis prêt à aller avec vous et en prison et à la mort. "
34 Mais il dit : " Je te le dis, Pierre, le coq ne chantera pas aujourd'hui que tu n'aies trois fois nié me connaître. "

35 Et il leur dit : " Quand je vous ai envoyés sans bourse, ni besace, ni sandales, avez-vous manqué de quelque chose? " Ils dirent : " De rien. "
36 Il leur dit : " Mais maintenant, que celui qui a une bourse la prenne, et de même la besace; et que celui qui n'a pas de glaive vende son manteau et en achète un.
37 Car, je vous le dis, il faut encore que cette Ecriture s'accomplisse en moi : Et il a été compté parmi les malfaiteurs. Aussi bien, ce qui me concerne touche à sa fin. "
38 Ils lui dirent : " Seigneur, voici ici deux glaives. " Il leur dit : " C'est assez. "

39 Etant sorti, il s'en alla, comme de coutume, vers le mont des Oliviers; les disciples aussi l'accompagnèrent.
40 Lorsqu'il fut à l'endroit, il leur dit : " Priez afin de ne pas entrer en tentation. "
41 Et il s'éloigna d'eux environ d'un jet de pierre; et, s'étant mis à genoux, il priait, disant :
42 " Père, si vous voulez, détournez de moi ce calice. Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la vôtre qui soit faite. "
43 Et lui apparut, (venant) du ciel, un ange qui le réconfortait.
44 Et, se trouvant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des gouttes de sang, qui tombaient sur la terre.
45 S'étant relevé de (sa) prière, il vint vers les disciples, qu'il trouva plongés dans le sommeil à cause de la tristesse.
46 Et il leur dit : " Pourquoi dormez-vous? Levez-vous et priez, afin que vous n'entriez point en tentation. "

47 Comme il parlait encore, voici (venir) une foule, et le nommé Judas, l'un des Douze, les précédait. Il s'approcha de Jésus pour lui donner un baiser.
48 Et Jésus lui dit : " Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme ! "
49 Ceux qui étaient autour de lui, voyant ce qui allait arriver, dirent : " Seigneur, si nous frappions du glaive? "
50 Et l'un d'eux frappa le serviteur du grand prêtre et lui emporta l'oreille droite.
51 Jésus répondit : " Laissez (faire) jusque là ! " Et touchant l'oreille, il le guérit.
52 Et Jésus dit à ceux qui étaient venus contre lui, grands prêtres, commandants du temple et

anciens : " Comme contre un brigand, vous êtes sortis avec des glaives et des bâtons !
53 Alors que chaque jour j'étais avec vous dans le temple, vous n'avez pas porté les mains sur moi. Mais c'est (maintenant) votre heure et la puissance des Ténèbres. "

54 S'étant saisis de lui, ils l'emmenèrent et le firent entrer dans la maison du grand prêtre. Or Pierre suivait de loin.
55 Ayant allumé du feu au milieu de la cour, ils s'assirent autour, et Pierre s'assit parmi eux.
56 Une servante, qui le vit assis près de la flamme, le dévisagea et dit : " Celui-là aussi était avec lui."
57 Mais il nia, en disant : " Femme, je ne le connais point. "
58 Un peu après, un autre, l'ayant vu, dit : " Toi aussi, tu en es. " Mais Pierre dit : " Homme, je n'en suis point. "
59 Et une heure environ s'étant écoulée, un autre affirma avec force : " Pour sûr, celui-là aussi était avec lui; aussi bien, il est Galiléen. "
60 Pierre dit : " Homme, je ne sais ce que tu dis. " Et à l'instant, comme il parlait encore, un coq chanta.
61 Et le Seigneur, s'étant retourné, arrêta son regard sur Pierre, et Pierre se souvint de la parole du Seigneur, comme il lui avait dit : " Avant que le coq ait chanté aujourd'hui, tu me renieras trois fois."
62 Et étant sorti, il pleura amèrement.

63 Et ceux qui le tenaient se moquaient de lui et le frappaient.
64 Et lui ayant voilé (le visage), ils l'interrogeaient, disant : " Prophétise ! Quel est celui qui t'a frappé? "
65 Et ils proféraient contre lui beaucoup d'autres injures.

66 Quand il fit jour, se réunit le conseil des anciens du peuple, grands prêtres et scribes; et ils l'amenèrent à leur tribunal.
67 Ils dirent : " Si tu es le Christ, dis-le-nous. " Il leur dit : " Si je vous le dis, vous ne le croirez pas;
68 et si je vous interroge, vous ne répondrez pas.
69 Mais dès maintenant le Fils de l'homme sera assis à la droite de la puissance de Dieu. "
70 Ils dirent tous : " Tu es donc le Fils de Dieu? " Il leur répondit : " Vous le dites : je le suis. "
71 Et ils dirent : " Qu'avons-nous encore besoin de témoignage? Car nous l'avons nous-mêmes entendu de sa bouche. "


Chapitre 23


1 Alors toute l'assemblée s'étant levée, ils le menèrent à Pilate;
2 et ils se mirent à l'accuser, en disant : " Nous avons trouvé que cet homme détourne notre nation en l'empêchant de payer les impôts à César et en disant de lui-même qu'il est Christ-roi. "
3 Pilate l'interrogea, disant : " Es-tu le roi des Juifs? " Jésus lui répondit : " Tu le dis. "

4 Pilate dit aux grands prêtres et aux foules : " Je ne trouve rien de coupable en cet homme. "
5 Mais eux insistaient avec force, disant : " Il soulève le peuple, enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu'ici. "
6 A ces mots, Pilate demanda si l'homme était Galiléen;
7 et apprenant qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode, qui, lui aussi, était à Jérusalem en ces jours-là.

8 Hérode, en voyant Jésus, se réjouit fort, car depuis longtemps il avait le désir de le voir, pour ce qu'il entendait dire de lui, et il espérait lui voir faire quelque miracle.
9 Il lui adressa beaucoup de questions, mais lui ne répondit rien.
10 Or les grands prêtres et les scribes se trouvaient là, l'accusant avec force.
11 Hérode le traita avec mépris, ainsi que ses hommes d'armes, se moqua de lui et, après l'avoir revêtu d'un vêtement de couleur éclatante, il le renvoya à Pilate.
12 En ce jour même, Hérode et Pilate devinrent amis, eux qui auparavant étaient en inimitié entre eux.

13 Pilate, ayant convoqué les grands prêtres, les chefs et le peuple,
14 leur dit : " Vous m'avez amené cet homme comme détournant le peuple; or j'ai instruit l'affaire devant vous et je n'ai rien trouvé de coupable en cet homme quant aux choses dont vous l'accusez;
15 ni Hérode non plus, car il nous l'a renvoyé; c'est bien qu'il n'a rien fait qui mérite la mort.
16 Je le relâcherai donc après l'avoir fait châtier. "

17 Or il était obligé, à chaque fête, de leur relâcher quelqu'un.
18 Mais tous ensemble ils crièrent : " Fais mourir celui-ci, et relâche-nous Barabbas ! "
19 lequel était en prison à cause d'une sédition qui avait eu lieu dans la ville et d'un meurtre.
20 Et de nouveau Pilate, qui désirait relâcher Jésus, s'adressa à eux;
21 mais ils clamaient, disant : " Crucifie ! crucifie-le ! "
22 Pour la troisième fois, il leur dit : " Qu'a-t-il donc fait de mal? Je n'ai rien trouvé en lui qui mérite la mort. Donc, après l'avoir fait châtier, je le relâcherai. "
23 Mais ils insistaient avec de grands cris, demandant qu'il fût crucifié, et leurs cris allaient grandissant.
24 Alors Pilate décréta qu'il serait fait selon leur demande.
25 Il relâcha celui qui avait été mis en prison pour sédition et meurtre, qu'ils demandaient, et il livra Jésus à leur volonté.

26 Comme ils l'emmenaient, ils saisirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait de la campagne, et ils le chargèrent de la croix, pour qu'il la portât derrière Jésus.
27 Or, il était suivi d'une grande masse du peuple et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
28 Se tournant vers elles, Jésus dit : " Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants,
29 car voici venir des jours où l'on dira : Heureuses les stériles, et les entrailles qui n'ont point enfanté et les mamelles qui n'ont point allaité !
30 Alors on se mettra à dire aux montagnes : Tombez sur nous ! et aux collines : Recouvrez-nous !
31 Car, si l'on traite ainsi le bois vert, qu'en sera-t-il du sec? "

32 On menait aussi deux autres, des malfaiteurs, pour être exécutés avec lui.
33 Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Calvaire, ils l'y crucifièrent, ainsi que les malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche.
34 Et Jésus disait : " Père, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font. " Et se partageant ses vêtements, ils les tirèrent au sort.

35 Le peuple se tenait là et regardait. Même les chefs raillaient, disant : " Il en a sauvé d'autres, qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ de Dieu, l'Elu ! "
36 Les soldats aussi se moquèrent de lui, s'avançant pour lui présenter du vinaigre, et disant :
37 " Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! "
38 Il y avait aussi au-dessus de lui une inscription en caractères grecs, latins et hébraïques : " Celui-ci est le roi des Juifs. "

39 Or, l'un des malfaiteurs, mis en croix l'injuriait, disant : " N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même et sauve-nous ! "
40 Mais l'autre le reprenait, disant : " Tu n'as pas même la crainte de Dieu, toi qui subis la même condamnation !
41 Pour nous, c'est justice, car nous recevons ce que méritent les choses que nous avons faites; mais lui n'a rien fait de mal. "
42 Et il dit : " Jésus, souvenez-vous de moi, quand vous reviendrez avec votre royauté. "
43 Et il lui dit : " Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. "

44 Il était alors environ la sixième heure, et il se fit des ténèbres sur la terre entière jusqu'à la neuvième heure,
45 le soleil s'étant éclipsé, et le voile du sanctuaire se fendit par le milieu.
46 Et Jésus clama d'une voix forte : " Père, je remets mon esprit entre vos mains. " Et, ce disant, il expira.

47 Le centurion, ayant vu ce qui s'était passé, glorifia Dieu, disant : " Réellement, cet homme était un juste. "
48 Et toutes les foules rassemblées à ce spectacle, après voir regardé ce qui s'était passé, s'en retournaient en se frappant la poitrine.
49 Tous ceux de sa connaissance se tenaient à distance, ainsi que les femmes qui l'avaient suivi depuis la Galilée, pour voir (tout) cela.

50 Et alors un homme, nommé Joseph, qui était membre du conseil, homme bon et juste,

51 — il n'avait donné son assentiment à leur résolution ni à leur acte, — d'Arimathie, ville juive, qui attendait le royaume de Dieu,
52 cet (homme) alla trouver Pilate pour lui demander le corps de Jésus;
53 il le descendit, l'enveloppa d'un linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc, où personne n'avait encore été mis.
54 C'était le jour de Préparation, et le sabbat commençait.

55 Ayant suivi (Joseph), les femmes qui étaient venues de la Galilée avec (Jésus), considérèrent le sépulcre et comment son corps (y) avait été déposé.
56 S'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums; et, pendant le sabbat, elles demeurèrent en repos, selon le précepte.


Chapitre 24


1 Mais le premier jour de la semaine, de grand matin, elles allèrent au sépulcre, portant les aromates qu'elles avaient préparés.
2 Or elles trouvèrent la pierre roulée de devant le sépulcre;
3 et, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.
4 Tandis qu'elles étaient perplexes à ce sujet, voici que deux hommes, en vêtement éblouissant, se présentèrent à elles.
5 Comme elles étaient prises de peur et inclinaient le visage vers la terre, ils leur dirent : " Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant?
6 Il n'est point ici, mais il est ressuscité. Souvenez-vous de ce qu'il vous a dit, lorsqu'il était encore en Galilée,
7 disant que le Fils de l'homme devait être livré aux mains d'hommes pécheurs, être crucifié et ressusciter le troisième jour. "
8 Et elles se ressouvinrent de ses paroles et,
9 à leur retour du sépulcre, elles annoncèrent toutes ces choses aux Onze et à tous les autres.
10 Or c'étaient la Magdaléenne Marie, Jeanne et Marie (mère) de Jacques; et les autres, leurs compagnes, en disaient autant aux apôtres.
11 Et ces paroles leur parurent du radotage et ils ne les crurent point.

12 Pierre partit et courut au sépulcre; et, se penchant, il vit les bandelettes seules; et il s'en retourna chez lui, s'étonnant de ce qui s'était passé.

13 Or, ce même jour, deux d'entre eux se rendaient à un bourg, nommé Emmaüs, distant de Jérusalem de soixante stades,
14 et ils causaient entre eux de tous ces événements.
15 Tandis qu'ils causaient et discutaient, Jésus lui-même, s'étant approché, se mit à faire route avec eux;
16 mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.
17 Il leur dit : " De quoi vous entretenez-vous ainsi en marchant? " Et ils s'arrêtèrent tout tristes.
18 L'un d'eux, nommé Cléophas, lui dit : " Tu es bien le seul qui, de passage à Jérusalem, ne sache pas ce qui s'y est passé ces jours-ci ! "
19 Il leur dit : " Quoi? " Ils lui dirent :

" Ce qui concerne Jésus de Nazareth, qui fut un prophète puissant en œuvres et en parole devant Dieu et tout le peuple;
20 et comment nos grands prêtres et nos chefs l'ont livré pour être condamné à mort et l'ont crucifié.
21 Quant à nous, nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël; mais, en plus de tout cela, on est au troisième jour depuis que cela s'est passé.
22 Aussi bien, quelques femmes, des nôtres, nous ont jetés dans la stupeur : étant allées de grand matin au sépulcre,
23 et n'ayant pas trouvé son corps, elles sont venues dire même qu'elles avaient vu une apparition d'anges qui disaient qu'il est vivant.
24 Quelques-uns de nos compagnons s'en sont allés au sépulcre et ont bien trouvé (toutes choses) comme les femmes avaient dit : mais lui, ils ne l'ont point vu. "
25 Et lui leur dit : " O (hommes) sans intelligence et lents de cœur pour croire à tout ce qu'ont dit les prophètes !
26 Ne faillait-il pas que le Christ souffrit cela pour entrer dans sa gloire? "
27 Et commençant par Moïse et (continuant) par tous les prophètes, il leur expliqua, dans toutes les Ecritures, ce qui le concernait.
28 Ils approchèrent du bourg où ils se rendaient, et lui feignit de se rendre plus loin.
29 Mais ils le contraignirent, disant : " Reste avec nous, car on est au soir et déjà le jour est sur son déclin. " Et il entra pour rester avec eux.
30 Or, quand il se fut mis à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, puis le rompit et le leur donna.
31 Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent; et il disparut de leur vue.
32 Et ils se dirent l'un à l'autre : " Est-ce que notre cœur n'était pas brûlant en nous, lorsqu'il nous parlait sur le chemin, tandis qu'il nous dévoilait les Ecritures? "
33 Sur l'heure même, ils partirent et retournèrent à Jérusalem; et ils trouvèrent réunis les Onze et leurs compagnons,
34 qui disaient : " Réellement le Seigneur est ressuscité, et il est apparu à Simon. "
35 Et eux de raconter ce qui (s'était passé) sur le chemin, et comment il avait été reconnu par eux à la fraction du pain.

36 Comme ils discouraient ainsi, lui se trouva au milieu d'eux et leur dit : " Paix à vous ! "
37 Saisis de stupeur et d'effroi, ils croyaient voir un esprit.
38 Et il leur dit : " Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi des pensées s'élèvent-elles dans vos cœurs?
39 Voyez mes mains et mes pieds; c'est bien moi. Touchez-moi et constatez, car un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'en ai. "
40 Et ce disant, il leur montra ses mains et ses pieds.
41 Comme ils ne croyaient pas encore à cause de leur joie et qu'ils étaient dans l'étonnement, il leur dit : " Avez-vous ici quelque chose à manger? "
42 Ils lui donnèrent un morceau de poisson grillé.
43 Il le prit et en mangea devant eux.

44 Il leur dit : " C'est bien là ce que je vous ai dit quand j'étais encore avec vous : qu'il fallait que tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes s'accomplît. "
45 Alors il leur ouvrit l'intelligence pour comprendre des Ecritures;
46 et il leur dit : " Ainsi il est écrit que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts le troisième jour,
47 et que le repentir pour la rémission des péchés doit être prêché en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.
48 Vous êtes témoins de ces choses.
49 Et voici que je vais envoyer sur vous ce qui a été promis par mon Père. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez d'en haut revêtus de force. "

50 Et il les emmena jusque vers Béthanie, et, levant les mains, il les bénit.
51 Et tandis qu'il les bénissait, il s'éloigna d'eux, et il était enlevé vers le ciel.
52 Et eux, après l'avoir adoré, retournèrent à Jérusalem avec grande joie.
53 Et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu.
 





Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00

Chapitre 13


1 Or, en ce même temps, quelques-uns vinrent lui rapporter ce qui était arrivé aux Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs victimes.
2 Prenant la parole, il leur dit : " Pensez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les (autres) Galiléens, pour avoir souffert de la sorte?
3 Non, je vous le dis; mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous de même.
4 Ou bien ces dix-huit, sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tués, pensez-vous que leur dette fût plus grande que celle de tous les (autres) hommes qui habitent à Jérusalem?
5 Non, je vous le dis; mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous pareillement. "

6 Et il disait cette parabole : " Quelqu'un avait un figuier planté dans sa vigne; il vint y chercher des fruits, et il n'en trouva point.
7 Et il dit au vigneron : " Voilà trois ans que je viens chercher des fruits sur ce figuier, et je n'en trouve point; coupe-le : pourquoi aussi rend-il la terre inutile? "
8 Il lui répondit : " Maître, laissez-le encore cette année, jusqu'à ce que j'aie creusé tout autour et mis du fumier.
9 Et s'il donnait des fruits à la saison prochaine… Sinon, vous le couperez. "

10 Il enseignait dans une synagogue un jour de sabbat.
11 Et il y avait là une femme tenue depuis dix-huit ans par un esprit qui la rendait infirme : elle était courbée et ne pouvait absolument pas lever la tête.

12 L'ayant vue, Jésus l'appela et lui dit : " Femme, tu es délivrée de ton infirmité. "
13 Et il lui imposa les mains; aussitôt elle se redressa, et elle glorifiait Dieu.
14 Mais le chef de synagogue, indigné de ce que Jésus avait guéri le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule : " Il y a six jours pour travailler; venez donc vous faire guérir ces jours-là et non pas le jour du sabbat. "
15 Le Seigneur lui répliqua : " Hypocrites ! Est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son bœuf ou son âne pour le mener boire?
16 Et cette (femme), une fille d'Abraham, que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat? "
17 Pendant qu'il parlait ainsi, tous ses adversaires étaient couverts de confusion, et toute la foule se réjouissait de toutes les choses merveilleuses accomplies par lui.

18 Il disait donc : " A quoi le royaume de Dieu est-il semblable, et à quoi le comparerai-je?
19 Il est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et a jeté dans son jardin; il a poussé et il est devenu un grand arbre, et les oiseaux du ciel ont niché dans ses branches. "

20 Il dit encore : " A quoi comparerai-je le royaume de Dieu?
21 Il est semblable au levain qu'une femme prit et mélangea dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que le tout eût fermenté. "

22 Et il passait par les villes et bourgs, enseignant et faisant route vers Jérusalem.
23 Quelqu'un lui dit : " Seigneur, n'y aura-t-il qu'un petit nombre de sauvés? " Et il leur dit :
24 " Luttez pour entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas,
25 après que le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte, et que, demeurés dehors, vous vous mettrez à frapper à la porte, disant : " Seigneur, ouvrez-nous ! " Et il vous répondra : " Je ne sais d'où vous êtes. "
26 Alors vous vous mettrez à dire : " Nous avons mangé et bu devant vous, et vous avez enseigné sur nos places. "
27 Et il dira : " Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes. Retirez-vous de moi, vous tous, artisans d'iniquité. "
28 Là seront les pleurs et le grincement de dents, lorsque vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et vous rejetés dehors.
29 Et l'on viendra de l'Orient et de l'Occident, de l'Aquilon et du Midi, pour prendre place à table dans le royaume de Dieu.
30 Et voici : il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. "

31 Au même moment, quelques Pharisiens vinrent lui dire : " Partez et allez-vous en d'ici, car Hérode veut vous tuer. "
32 Et il leur dit : " Allez-vous-en dire à ce renard : Voici que je chasse les démons et que j'opère des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour je suis à terme.
33 Seulement, il faut que je poursuive ma route aujourd'hui, et demain, et le jour suivant, car il n'est pas admissible qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.

34 Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés ! Que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants comme une poule sa couvée sous ses ailes, et vous n'avez pas voulu !
35 Voici que votre maison va vous être laissée (déserte). Je vous le dis, vous ne me verrez plus que ne [soit venu quand] vous direz : Béni celui qui vient au nom du Seigneur ! "

Chapitres suivants
Chapitres précédents


Chapitre 14


1 Un jour de sabbat, comme il était entré dans la maison d'un chef des Pharisiens pour y manger, eux le guettaient.
2 Et voici qu'un homme hydropique se trouvait devant lui.
3 Et Jésus, prenant la parole, dit aux docteurs de la Loi et aux Pharisiens :
" Est-il permis de guérir le jour du sabbat, ou non? "
4 Mais ils gardaient le silence. L'ayant pris, il le guérit et le congédia.
5 Puis, il leur dit : " Qui d'entre vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l'en retire pas aussitôt, un jour du sabbat?"
6 Et à cela ils ne purent répliquer.

7 Et il dit une parabole aux invités, ayant remarqué comment ils choisissaient les premières places. Il leur dit :
8 " Quand tu seras invité par quelqu'un à un repas de noces, ne te mets pas à la première place : un homme plus considérable que toi pourrait avoir été invité par lui,
9 et celui qui vous aurait invités l'un et l'autre viendrait te dire : " Cède-lui la place, " et alors tu n'aurais, avec confusion, qu'à occuper la dernière place.

10 Mais, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place; de cette façon, quand viendra celui qui t'a invité, il te dira : " Mon ami, avance plus haut. " Alors ce sera pour toi un honneur devant tous les convives.
11 Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé. "

12 Il disait à celui qui l'avait invité : " Lorsque tu donnes un déjeuner ou un dîner, ne convoque pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour et que ce ne soit pour toi un rendu.
13 Mais, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles;
14 et heureux seras-tu de ce qu'ils n'ont pas de quoi te rendre, car cela te sera rendu lors de la résurrection des justes. "

15 Un des convives, ayant entendu cela, lui dit : " Heureux qui mangera dans le royaume de Dieu ! "
16 Il lui dit : " Un homme faisait un grand dîner, auquel il avait invité beaucoup de gens.
17 Et à l'heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : " Venez, car tout est déjà prêt. "
18 Et tous, unanimement, se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : " J'ai acheté un champ, et il faut nécessairement que j'aille le voir; je te prie, tiens-moi pour excusé. "
19 Et un autre dit : " J'ai acheté cinq paires de bœufs, et je vais les essayer; je te prie, tiens-moi pour excusé. "
20 Et un autre dit : " J'ai pris femme, et c'est pourquoi je ne puis venir. "
21 Le serviteur s'en revint et rapporta cela à son maître. Alors le maître de maison, irrité, dit à son serviteur : " Va-t'en vite sur les places et par les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux. "
22 Et le serviteur (revint) dire : " Maître, ce que vous avez commandé a été fait, et il y a encore de la place. "
23 Et le maître dit au serviteur : " Va-t'en par le chemins et aux clôtures, et contrains (les gens) à entrer, afin que ma maison soit remplie.
24 Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera à mon dîner. "

25 Comme des foules nombreuses cheminaient avec lui, il se retourna et leur dit :
26" Si quelqu'un vient à moi et ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
27 Quiconque ne porte pas sa croix et ne me suis pas, ne peut pas être mon disciple.

28 Qui de vous, en effet, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense, (pour voir) s'il a de quoi l'achever?
29 De peur qu'ayant posé le fondement et ne pouvant pas terminer, tous ceux qui verront (cela) ne se mettent à le ridiculiser,
30 disant : " Cet homme a commencé à bâtir, et il n'a pu terminer ! "

31 Ou quel roi, s'il va faire la guerre à un autre roi, ne s'assied d'abord pour délibérer s'il est capable de se heurter, avec dix mille hommes, à celui qui vient contre lui avec vingt mille?
32 S'il ne l'est pas, tandis qu'il est encore loin, il envoie une ambassade faire demande de paix.
33 Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.

34 [Certes] le sel est bon; mais si le sel s'affadit, avec quoi l'assaisonnera-t-on?
35 Inutile et pour la terre et pour le fumier, on le jette dehors. Qui a des oreilles pour entendre entende ! "

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Chapitre 15


1 Tous les publicains et les pécheurs s'approchaient de lui pour l'entendre.
2 Et les Pharisiens et les scribes murmuraient, disant : " Cet homme accueille des pécheurs et mange avec eux. "
3 Et il dit à leur adresse cette parabole :
4 " Qui d'entre vous, ayant cent brebis, s'il en perd une, ne laisse pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert, pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée?
5 Et quand il l'a retrouvée, il la met sur ses épaules tout joyeux et,
6 de retour à la maison, il convoque les amis et les voisins et leur dit :
" Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue. "
7 Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

8 Ou bien, quelle est la femme ayant dix drachmes qui, si elle perd une drachme, n'allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin jusqu'à ce qu'elle l'ait retrouvée?
9 et quand elle l'a retrouvée, elle convoque les amies et les voisines et leur dit : " Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue. "
10 Ainsi, je vous le dis, il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. "

11 Il dit encore : " Un homme avait deux fils.
12 Le plus jeune dit à son père : " Mon père, donne-moi la part de biens qui doit me revenir. " Et il leur partagea son avoir.
13 Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain, et il y dissipa son bien en menant une vie de prodigue.
14 Lorsqu'il eut tout dépensé, survint une grande famine dans ce pays, et il commença à sentir le besoin.
15 Et il alla se mettre au service d'un habitant de ce pays, qui l'envoya dans ses champs paître des porc.
16 Et il eût bien voulu se remplir le ventre des caroubes que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait.
17 Alors, rentrant en lui-même, il dit : " Combien de mercenaires de mon père ont du pain en trop, et moi, ici, je meurs de faim ! "
18 Je me lèverai et j'irai à mon père, et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel et envers toi;
19 je ne suis plus digne d'être appelé ton fils : traite-moi comme l'un de tes mercenaires. "
20 Et il se leva et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit; et, touché de compassion, il courut, se jeta à son cou, et le couvrit de baisers.
21 Le fils lui dit : " Mon père, j'ai péché contre le ciel et envers toi; je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. "
22 Mais le père dit à ses serviteurs : " Vite, apportez la plus belle robe et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt et des chaussures aux pieds;
23 et amenez le veau gras, tuez-le; et mangeons, festoyons :
24 car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il a été retrouvé. " Et ils se mirent à festoyer.

25 Or son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il approcha de la maison, il entendit de la musique et des chœurs.
26 Ayant appelé un des serviteurs, il s'enquit de ce que cela pouvait être.
27 L'autre lui dit : " Votre frère est arrivé, et votre père a tué le veau gras, parce qu'il l'a recouvré bien portant. "
28 Mais il se mit en colère, et il ne voulait pas entrer. Son père sortit pour l'en prier.
29 Et il répondit à son père : " Voilà tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé un ordre de toi, et jamais tu ne m'as donné, à moi, un chevreau pour festoyer avec mes amis.
30 Mais, quand est revenu ton fils que voilà, qui a dévoré ton avoir avec des courtisanes, tu as tué pour lui le veau gras ! "
31 Il lui dit : " Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.
32 Mais il fallait festoyer et se réjouir, car ton frère que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il a été retrouvé. "

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Chapitre 16


1 Il disait aussi à ses disciples : " Il était un homme riche qui avait un intendant; celui-ci lui fut dénoncé comme dissipant ses biens.
2 Il l'appela et lui dit : " Qu'est-ce que j'entends dire de toi? Rends compte de ton intendance, car tu ne pourras plus être intendant. "
3 Or l'intendant se dit en lui-même : " Que ferai-je, puisque mon maître me retire l'intendance? Bêcher, je n'en ai pas la force; mendier, j'en ai honte.
4 Je sais ce que je ferai pour que, quand je serai destitué de l'intendance, (il y ait des gens) qui me reçoivent chez eux. "
5 Ayant convoqué chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : " Combien dois-tu à mon maître? "
6 Il dit : " Cent mesures d'huile. " Et il lui dit : " Prends ton billet, assieds-toi vite et écris : cinquante"
7 Ensuite il dit à un autre : " Et toi, combien dois-tu? " Il dit : " Cent mesures de forment. " Et il lui dit : " Prends ton billet et écris : quatre-vingts. "
8 Et le maître loua l'intendant malhonnête d'avoir agi d'une façon avisée. C'est que les enfants de ce siècle sont plus avisés à l'égard de ceux de leur espèce que les enfants de la lumière.

9 Et moi je vous dis : Faites-vous des amis avec la Richesse malhonnête, afin que, lorsqu'elle viendra à manquer, ils vous reçoivent dans les pavillons éternels.
10 Qui est fidèle dans les petites choses est fidèle aussi dans les grandes, et qui est malhonnête dans les petites choses est malhonnête aussi dans les grandes.
11 Si donc vous n'avez pas été fidèles pour la Richesse malhonnête, qui vous confiera le (bien) véritable?
12 Et si vous n'avez pas été fidèles pour le (bien) d'autrui, qui vous donnera le vôtre?
13 Nul domestique ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et le Richesse. "

14 Les Pharisiens, qui étaient amis de l'argent, écoutaient tout cela, et ils se moquaient de lui.
15 Et il leur dit : " Vous, vous êtes ceux qui se font justes aux yeux des hommes; mais Dieu connaît vos cœurs; car ce qui est élevé parmi les hommes est abomination aux yeux de Dieu.

16 Jusqu'à Jean, (c'était) la Loi et les prophètes; depuis lors, le royaume de Dieu est annoncé et chacun le force pour y entrer.
17 Mais il est plus facile que le ciel et la terre passent, que ne tombe un seul trait de la Loi.

18 Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet l'adultère; et celui qui épouse la femme répudiée par son mari, commet l'adultère.

19 Il y avait un homme riche qui s'habillait de pourpre et de lin et qui, chaque jour, festoyait splendidement.
20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères
21 et désireux de se rassasier de ce qui tombait de la table du riche; et même, les chiens venaient lécher ses ulcères.
22 Or il arriva que le pauvre mourut, et il fut emporté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche aussi mourut, et on lui donna la sépulture.
23 Dans l'enfer, il leva les yeux, en proie aux tourments, et il aperçut de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
24 Et il s'écria : " Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare pour qu'il trempe dans l'eau le bout de son doigt et me rafraîchisse la langue, car je souffre dans cette flamme. "
25 Abraham dit : " Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et pareillement Lazare ses maux. Maintenant il est consolé ici, et toi tu souffres.
26 Et avec tout cela, entre nous et vous a été établi un grand abîme, de sorte que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous ne le pourraient pas, et que [ceux] de là-bas ne traversent pas non plus vers nous. "
27 Et il dit : " Je te prie donc, père, de l'envoyer à la maison de mon père,
28 — car j'ai cinq frères, — pour leur attester (ces choses) de peur qu'ils ne viennent, eux aussi, dans ce lieu de tourment. "
29 Abraham dit : " Ils ont Moïse et les prophètes : qu'ils les écoutent ! "
30 Il dit : " Non, père Abraham; mais si quelqu'un de chez les morts va vers eux, ils se repentiront. "
31 Il lui dit : " S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, même si quelqu'un ressuscitait d'entre les morts, ils ne seraient pas persuadés. "
 

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Chapitre 17


1 Il dit à ses disciples : " On ne peut supposer qu'il n'arrivera pas de scandale; mais malheur à celui par qui ils arrivent !
2 Il serait plus utile pour lui qu'on lui suspende autour du cou une pierre de meule et qu'on le lance dans la mer, plutôt qu'il ne scandalise un de ces petits.
3 Prenez garde pour vous-mêmes. Si ton frère vient à pécher, réprimande-le, et s'il se repent, pardonne-lui.
4 Et quand il pécherait contre toi sept fois le jour, et que sept fois il revienne à toi, disant : " Je me repens, " tu lui pardonneras. "

5 Et les apôtres dirent au Seigneur : " Augmentez notre foi ! "
6 Le Seigneur (leur dit) : " Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce mûrier: " Déracine-toi, et replante-toi dans la mer, " et il vous obéirait.

7 Qui d'entre vous, ayant un serviteur employé comme laboureur ou pâtre, lui dira à son retour des champs : " Vite, viens te mettre à table "?
8 Au contraire, ne lui dira-t-il pas : " Prépare-moi à dîner; puis, tu te ceindras et tu me serviras jusqu'à ce que j'aie mangé et bu; et après cela, toi, tu mangeras et boiras "?
9 Est-ce qu'il a de la reconnaissance à ce serviteur, parce qu'il a fait ce qui a été ordonné?
10 De même vous, quand vous aurez fait ce qui vous a été ordonné, dites :
" Nous sommes des serviteurs inutiles; nous avons fait ce que nous devions faire. "

11 Et, comme il se rendait à Jérusalem, il passa par les confins de la Samarie et de la Galilée.
12 Et alors qu'il entrait dans un village, vinrent à sa rencontre dix lépreux, qui se tinrent à distance;
13 et, élevant la voix, ils dirent : " Maître Jésus, ayez pitié de nous ! "
14 Les ayant vus, il leur dit : " Allez vous montrer aux prêtres. " Et, comme ils y allaient, ils furent guéris.
15 L'un d'entre eux, voyant qu'il était guéri, revint en glorifiant Dieu à haute voix,
16 tomba à ses pieds la face contre terre et lui rendit grâces. Et c'était un Samaritain.
17 Prenant la parole, Jésus dit : " Est-ce que les dix n'ont pas été guéris? Et les neuf, où (sont-ils)?
18 Ne s'est-il trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir rendre gloire à Dieu? "
19 Et il lui dit : " Lève-toi, va; ta foi t'a sauvé. "

20 Interrogé par les Pharisiens : " Quand vient le royaume de Dieu? " il leur répondit, disant : " Le royaume de Dieu ne vient pas avec (des signes) à observer;
21 et on ne dira pas : " Il est ici ! " ou : " Il est là ! " car voici que le royaume de Dieu est au dedans de vous. "

22 Il dit à ses disciples : " Viendra un temps où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez point.
23 On vous dira : " Il est là ! Il est ici ! " N'y allez pas, ne courez pas après.
24 Car, comme l'éclair qui jaillit d'un point du ciel brille jusqu'à un autre point du ciel, ainsi en sera-t-il du Fils de l'homme, en son jour.
25 Mais il faut d'abord qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération.
26 Et comme il arriva aux jours de Noé, ainsi arrivera-t-il aux jours du Fils de l'homme.
27 On mangeait, on buvait, on épousait, on était épousé, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, et le déluge vint qui les fit périr tous.
28 Pareillement, comme il arriva aux jours de Lot : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait;
29 mais le jour où Lot sortit de Sodome, (Dieu) fit pleuvoir du ciel feu et soufre, et les fit périr tous.
30 De même en sera-t-il au jour où le Fils de l'homme se révélera.

31 Et en ce jour-là, que celui qui sera sur la terrasse, et dont les affaires seront dans la maison, ne descende pas pour les prendre; et pareillement, que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière.
32 Souvenez-vous de la femme de Lot.
33 Celui qui cherchera à conserver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la gardera vivante.

34 Je vous le dis : cette nuit-là, de deux (hommes) qui seront à la même table, l'un sera enlevé et l'autre laissé;
35 de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera enlevée et l'autre laissée. "
37 Et prenant la parole, ils lui dirent : " Où Seigneur? " Il leur dit : " Où sera le corps, là aussi se rassembleront les aigles. "

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index
Chapitre 18


1 Et il leur disait une parabole sur la nécessité de toujours prier et de ne pas se lasser.
2 Il dit : " Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et n'avait point égard aux hommes.
3 Et il y avait dans cette ville une veuve qui venait à lui et disait : " Fais-moi justice de mon adversaire. "
4 Et pendant un temps il ne le voulait pas. Après quoi cependant il se dit en lui-même : " Encore que je ne craigne pas Dieu et que je n'aie pas égard aux hommes,
5 néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, pour qu'elle ne vienne pas me rompre la tête éternellement. "
6 Et le Seigneur dit : " Ecoutez ce que dit le juge inique !
7 Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient à lui nuit et jour, lui qui use de patience envers eux?
8 Je vous le dis, il leur fera justice promptement. Seulement, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur terre?"

9 Il dit encore cette parabole à l'adresse de certains qui avaient en eux-mêmes la conviction d'être justes et qui méprisaient les autres :
10 " Deux homme montèrent au temple pour prier, l'un Pharisien et l'autre publicain.
11 Le Pharisien, s'étant arrêté, priait ainsi en lui-même : " O Dieu, je vous rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ni encore comme ce publicain.
12 Je jeûne deux fois la semaine; je paie la dîme de tout ce que j'acquiers. "
13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait pas même lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine en disant : " O Dieu, ayez pitié de moi le pécheur ! "
14 Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que celui-là; car quiconque s'élève sera abaissé, et qui s'abaisse sera élevé. "

15 On lui amenait aussi les tout petits pour qu'il les touchât; ce que voyant, les disciples les gourmandaient.
16 Mais Jésus les appela à lui, disant : " Laissez les petits enfants venir à moi, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.
17 Je vous le dis, en vérité : qui ne recevra pas comme un petit enfant le royaume de Dieu n'y entrera point. "

18 Et certain chef lui demanda : " Bon Maître, en quoi faisant entrerai-je en possession de la vie éternelle? "
19 Jésus lui dit : " Pourquoi m'appelles-tu bon? Nul n'est bon que Dieu seul.
20 Tu connais les commandements : Ne commets pas l'adultère, ne tue pas, ne dérobe pas, ne porte pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère. "
21 Il dit : " J'ai observé tous ces (commandements) depuis ma jeunesse. "
22 Ayant entendu (cela), Jésus dit : " Une chose encore te fait défaut : vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux; puis viens, et suis-moi. "
23 Lorsqu'il eut entendu cela, il devint tout triste, car il était fort riche.
24 Le voyant (triste), Jésus dit : " Combien difficilement ceux qui ont les richesses pénétreront dans le royaume de Dieu !
25 Il est, en effet, plus aisé pour un chameau de passer par le trou d'une aiguille, que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. "
26 Ceux qui entendaient dirent : " Et qui peut être sauvé? "
27 Il dit : " Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. "

28 Et Pierre dit : " Voici que nous, quittant ce que nous avions, nous vous avons suivi. "
29 Il leur dit : " Je vous le dis, en vérité, nul n'aura quitté maison, ou femme, ou frères, ou parents, ou enfants, à cause du royaume de Dieu,
30 qui ne reçoive plusieurs fois autant en ce temps-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. "

31 Prenant auprès de lui les Douze, il leur dit : " Voici que nous montons à Jérusalem et que va s'accomplir pour le Fils de l'homme tout ce qui a été écrit par les prophètes.
32 En effet, il sera livré aux Gentils, sera bafoué, sera outragé, et sera couvert de crachats;
33 et, après l'avoir flagellé, on le fera mourir, et il ressuscitera le troisième jour. "
34 Et eux ne comprirent rien à cela; c'était pour eux un langage caché et ils ne savaient pas ce qui (leur) était dit.

35 Comme il approchait de Jéricho, il se trouva qu'un aveugle était assis sur le bord du chemin, qui mendiait.
36 Entendant passer la foule, il demanda ce que c'était.
37 On l'informa que c'était Jésus de Nazareth qui passait.
38 Et il s'écria : " Jésus, fils de David, ayez pitié de moi ! "
39 Ceux qui marchaient devant lui commandèrent avec force de faire silence; mais il criait beaucoup plus fort : " Fils de David, ayez pitié de moi ! "
40 Jésus, s'étant arrêté, ordonna qu'on le lui amenât; et quand il se fut approché, il lui demanda :
41 " Que veux-tu que je te fasse? " Il dit : " Seigneur, que je voie ! "
42 Et Jésus lui dit : " Vois ! Ta foi t'a sauvé. "
43 Et à l'instant il vit, et il le suivait en glorifiant Dieu. Et tout le peuple, à cette vue donna louange à Dieu.


Chapitres suivants
Chapitres précédents

Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
Chapitre 7


1 Quand il eut achevé de faire entendre au peuple toutes ses paroles, il entra dans Capharnaüm.
2 Or un centurion avait un serviteur malade, sur le point de mourir, et qui lui était cher.
3 Ayant entendu parler de Jésus, il lui députa quelques-uns des anciens des Juifs, le priant de venir sauver son serviteur.
4 Ceux-ci, étant arrivés auprès de Jésus, le priaient avec grande instance, disant : " Il mérite que vous fassiez cela pour lui;
5 car il aime notre nation, et c'est lui qui nous a bâti la synagogue. "
6 Et Jésus s'en alla avec eux. Déjà il était non loin de la maison, lorsque le centurion envoya des amis pour lui dire : " Seigneur, ne prenez pas cette peine, car je ne suis pas digne que vous entriez sous mon toit;
7 aussi ne me suis-je pas même jugé digne de venir vers vous; mais dites un mot et que mon serviteur soit guéri !
8 Car moi qui suis soumis à des chefs, j'ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un : " Va, " et il va; et à un autre : " Viens, " et il vient; et à mon serviteur : " Fais ceci, " et il le fait. "
9 En entendant cela, Jésus fut dans l'admiration pour lui et, se tournant, il dit à la foule qui le suivait: " Je vous le dis : même en Israël je n'ai pas trouvé une si grande foi. "
10 Et s'en étant retournés à la maison, les envoyés trouvèrent le serviteur en bonne santé.

11 Or il se rendit ensuite à une ville nommée Naïn; ses disciples et une foule nombreuse faisaient route avec lui.
12 Comme il approchait de la porte de la ville, voilà qu'on emportait un mort, fils unique de sa mère, laquelle était veuve, et une foule considérable (de gens) de la ville étaient avec elle.
13 Le Seigneur l'ayant vue, fut touché de compassion pour elle, et il lui dit : " Ne pleurez pas. "
14 Et s'approchant, il toucha le cercueil, et les porteurs s'arrêtèrent; et il dit : " Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! "
15 Et le mort se dressa sur son séant et se mit à parler; et il le rendit à sa mère.
16 Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu en disant : " Un grand prophète s'est levé parmi nous, " et : " Dieu a visité son peuple. "
17 Et cette parole (prononcée) à son sujet se répandit dans toute la Judée et dans tout le pays d'alentour.

18 Les disciples de Jean lui rapportèrent tout cela. Et Jean appela deux de ses disciples,
19 qu'il envoya vers Jésus pour lui dire : " Etes-vous celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? "
20 Arrivés près de lui, les hommes lui dirent : " Jean-Baptiste nous a envoyés vers vous pour dire : Etes-vous celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? "
21 En ce même moment il guérit un grand nombre de personnes de maladies, d'infirmités et d'esprits mauvais, et il accorda de voir à beaucoup d'aveugles.
22 Puis il leur répondit : " Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres sont évangélisés.
23 Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute ! "

24 Lorsque les envoyés de Jean furent partis, il se mit à dire aux foules, au sujet de Jean : " Qu'êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent?
25 Qu'êtes-vous allés voir? Un homme vêtu d'habits somptueux? Mais ceux qui sont en habillement magnifique et dans les délices se trouvent dans les palais des rois.
26 Enfin, qu'êtes-vous allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète.
27 C'est celui dont il est écrit : Voici que j'envoie mon messager en avant de vous, pour vous préparer la voie devant vous.
28 Je vous le dis en effet, parmi les fils de la femme, nul n'est plus grand que Jean; mais le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui.
29 Tout le peuple qui l'a entendu et les publicains ont reconnu la justice de Dieu, en se faisant baptiser du baptême de Jean;
30 mais les Pharisiens et les docteurs de la Loi ont rendu vain pour eux le dessein de Dieu, en ne se faisant pas baptiser par lui.

31 A qui donc comparerai-je les hommes de cette génération? A qui sont-ils semblables?
32 Ils sont semblables à des enfants qui sont assis sur une place publique et qui se crient les uns aux autres : " Nous vous avons joué de la flûte pour vous, et vous n'avez pas dansé; nous vous avons chanté une lamentation, et vous n'avez point pleuré. "
33 Jean le Baptiste, en effet, est venu, ne mangeant point de pain et ne buvant point de vin, et vous dites : " Il est possédé du démon. "
34 Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites : " C'est un mangeur et un buveur de vin, un ami des publicains et des pécheurs. "
35 Et la Sagesse a été reconnue juste par tous ses enfants. "

36 Un Pharisien l'invitant à manger avec lui, il entra dans la maison du Pharisien et se mit à table.
37 Et voici qu'une femme qui, sans la ville, était pécheresse, ayant appris qu'il était à table dans la maison du Pharisien, apporta un vase d'albâtre (plein) de parfum;
38 et se tenant par derrière, près de ses pieds, tout en pleurs, elle se mit à arroser ses pieds de ses larmes, et elle essuyait avec les cheveux de sa tête et embrassait ses pieds, et elle les oignait de parfum.
39 A cette vue, le Pharisien qui l'avait invité se dit en lui-même : " S'il était prophète, il saurait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, que c'est une pécheresse. "
40 Et prenant la parole, Jésus lui dit : " Simon, j'ai quelque chose à te dire. " Et lui : " Maître, parlez," dit-il.
41 " Un créancier avait deux débiteurs : l'un devait cinq cents deniers et l'autre cinquante.
42 Comme ils n'avaient pas de quoi rendre, il fit remise à tous les deux. Lequel donc d'entre eux l'aimera davantage? "
43 Simon répondit : " Celui, je pense, auquel il a remis le plus. " Il lui dit : " Tu as bien jugé. "
44 Et, se tournant vers la femme, il dit à Simon : " Vois-tu cette femme,? Je suis entré dans ta maison, et tu n'as pas versé d'eau sur mes pieds; mais elle, elle a arrosé mes pieds de (ses) larmes et les a essuyés avec ses cheveux.
45 Tu ne m'as point donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, elle ne cessait pas d'embrasser mes pieds.
46 Tu n'as pas oint ma tête d'huile; mais elle, elle a oint mes pieds de parfum.

47 C'est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés lui sont pardonnés, parce qu'elle a beaucoup aimé; mais celui à qui l'on pardonne peu, aime peu. "
48 Et à elle, il dit : " Tes péchés sont pardonnés. "
49 Et les convives se mirent à se dire en eux-mêmes : " Qui est celui-ci qui même pardonne les péchés? "
50 Et il dit à la femme : " Ta foi t'a sauvée, va en paix. "

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Chapitre 8


1 Ensuite il cheminait par les villes et par les bourgs, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu; et les Douze étaient avec lui,
2 ainsi que quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits mauvais et de maladies : Marie, surnommée la Magdaléenne, de laquelle étaient sortis sept démons;
3 Jeanne, femme de Khouza intendant d'Hérode, Suzanne et plusieurs autres, qui les assistaient de leurs biens.

4 Comme une foule nombreuse s'amassait et que de toutes les villes on venait vers lui, il dit par parabole :
5 " Le semeur sortit pour semer sa semence; et, pendant qu'il semait, du (grain) tomba le long du chemin; il fut foulé aux pieds, et les oiseaux du ciel le mangèrent.
6 D'autre tomba sur de la pierre, et, après avoir poussé, se dessécha, parce qu'il n'avait pas d'humidité.
7 D'autre tomba dans les épines, et les épines poussant avec, l'étouffèrent.
8 D'autre tomba dans la bonne terre, et, après avoir poussé, donna du fruit au centuple. " Parlant ainsi, il clamait : " Qui a des oreilles pour entendre, entende ! "

9 Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole :
10 " A vous, leur dit-il, il a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, (c'est) en paraboles, pour que regardant ils ne voient point, et qu'écoutant ils ne comprennent point.
11 Voici ce que signifie la parabole : La semence, c'est la parole de Dieu.
12 Ceux qui sont le long du chemin sont creux qui ont entendu; ensuite le diable vient, et il enlève la parole de leur cœur, de peur qu'ils ne croient et ne se sauvent.
13 Ceux qui sont sur de la pierre sont ceux qui, en entendant la parole, l'accueillent avec joie; mais ils n'ont point de racine : ils croient pour un temps, et ils se retirent à l'heure de l'épreuve.
14 Ce qui est tombé dans les épines, ce sont ceux qui ont entendu, mais vont et se laissent étouffer par les sollicitudes, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils n'arrivent point à maturité.
15 Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, après avoir entendu la parole avec un cœur noble et bon, la gardent et portent du fruit grâce à la constance.

16 Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d'un vase ou ne la met sous un lit; mais on la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.
17 Car il n'y a rien de caché qui ne soit manifesté, ni rien de secret qui ne finisse par être connu et ne vienne au grand jour.
18 Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, et à celui qui n'a pas, même ce qu'il croit avoir lui sera enlevé. "

19 Sa mère et ses frères vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient l'aborder à cause de la foule.
20 On lui annonça : " Votre mère et vos frères se tiennent dehors, et ils désirent vous voir. "
21 Il leur répondit : " Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique. "

22 Or, un jour, il monta en barque avec ses disciples et leur dit : " Passons à l'autre rive du lac. " Et ils gagnèrent le large.
23 Pendant qu'ils naviguaient, il s'endormit. Et un tourbillon de vent s'étant abattu sur le lac, ils étaient envahis par l'eau et se trouvaient en péril.
24 S'approchant, ils le réveillèrent en disant : " Maître ! Maître ! nous périssons ! " Il se réveilla et commanda avec force au vent et à la houle de l'eau, et le calme se fit.
25 Puis il leur dit : " Où est votre foi? " Saisis de crainte et d'étonnement, ils se dirent les uns aux autres : " Quel est donc celui-ci, qu'il commande même au vent et à l'eau, et qu'ils lui obéissent? "

26 Ils abordèrent au pays des Gergéséniens, qui est vis-à-vis de la Galilée.
27 Lorsqu'il fut débarqué à terre, vint à sa rencontre un homme de la ville, qui était possédé par des démons, qui depuis longtemps ne portait aucun vêtement et qui ne demeurait pas dans une maison, mais dans les tombeaux.
28 Ayant aperçu Jésus, il poussa des cris, tomba à ses pieds et dit d'une voix forte : " Qu'avons-nous affaire ensemble, Jésus, Fils du Dieu très-haut? De grâce, ne me tourmentez point. "
29 C'est qu'il ordonnait à l'esprit impur de sortir de cet homme. Bien des fois en effet il s'en était emparé, et on le tenait lié avec des chaînes et des entraves, bien gardé, mais, rompant les liens, il était poussé par le démon dans les lieux déserts.
30 Jésus lui demanda : " Quel est ton nom? " Il dit : " Légion, " car beaucoup de démons étaient entrés en lui.
31 Et ils le priaient de ne pas leur enjoindre de s'en aller dans l'abîme.
32 Or, il y avait là un assez grand troupeau de porcs qui paissaient sur la montagne; et ils lui firent cette prière : qu'il leur permît d'entrer en eux; et il le leur permit.
33 Sortant de l'homme, les démons entrèrent dans les porcs; et le troupeau, prenant sa course, se précipita par les pentes escarpées dans le lac, et s'y noya.
34 Ceux qui le gardaient, à la vue de ce qui venait d'arriver, s'enfuirent, et ils racontèrent (la chose) dans la ville et dans la campagne.
35 Ils sortirent pour voir ce qui était arrivé : ils vinrent à Jésus et trouvèrent l'homme de qui les démons étaient sortis, assis aux pieds de Jésus, vêtu et dans son bon sens; ils furent saisis de frayeur.
36 Ceux qui avaient vu leur racontèrent comment avait été guéri celui qui avait été possédé du démon.
37 Et toute la gent du territoire des Gergéséniens lui demanda de s'éloigner d'eux, car ils étaient saisis d'une grande crainte. Et lui monta en barque pour s'en retourner.
38 L'homme de qui les démons étaient sortis lui demandait la grâce de rester avec lui, mais il le congédia en disant :
39 " Retourne dans ta maison, et fais le récit de tout ce que Dieu a fait pour toi. " Et il s'en alla et publia par toute la ville tout ce que Jésus avait fait pour lui.

40 Jésus, à son retour, fut accueilli par le foule, car tous l'attendaient.
41 Et voici que vint un homme, nommé Jaïre, qui était chef de la synagogue; tombant aux pieds de Jésus, il le suppliait d'entrer dans sa maison,
42 parce qu'il avait une fille unique, d'environ douze ans, qui se mourait.

43 Comme il s'y rendait, les foules l'étouffaient. Or une femme qui avait un flux de sang depuis douze ans et qui, après avoir dépensé tout son bien en médecins, n'avait pu être guérie par aucun,
44 s'approcha par derrière et toucha la houppe de son vêtement; et à l'instant son flux de sang s'arrêta.
45 Et Jésus dit : " Qui m'a touché? " Tous s'en défendant, Pierre dit : " Maître, la foule vous entoure et vous presse ! "
46 Mais Jésus dit : " Quelqu'un m'a touché, car j'ai senti qu'une vertu était sortie de moi. "
47 Se voyant découverte, la femme vint toute tremblante se jeter à ses pieds, et elle raconta devant tout le peuple pour quel motif elle l'avait touché, et comment elle avait été guérie à l'instant.
48 Il lui dit : " Ma fille, ta foi t'a guérie; va en paix. "
49 Il parlait encore, lorsque quelqu'un de chez le chef de synagogue vient dire : " Ta fille est morte, n'importune plus le Maître. "
50 Jésus, qui avait entendu, s'adressa à lui : " Ne crains pas, crois seulement et elle sera guérie. "
51 Arrivé à la maison, il ne laissa personne entrer avec lui, si ce n'est Pierre, Jean et Jacques, et le père de l'enfant et la mère.
52 Or tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Il dit : " Ne pleurez point; elle n'est pas morte, mais elle dort. "
53 Et ils se moquaient de lui, sachant bien qu'elle était morte.
54 Mais lui, la prenant par la main, dit à haute voix : " Enfant, lève-toi ! "
55 Et son esprit revint, et elle se leva à l'instant; et Jésus ordonna de lui donner à manger.
56 Ses parents furent frappés de stupeur, et il leur recommanda de ne dire à personne ce qui était arrivé.

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Chapitre 9


1 Ayant convoqué les Douze, il leur donna puissance et autorité sur tous les démons, et pour guérir les maladies.
2 Et il les envoya prêcher le royaume de Dieu et guérir les malades,
3 et il leur dit : " Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni besace, ni pain, ni argent, et ne pas avoir deux tuniques.
4 En quelque maison que vous entriez, demeurez-y et repartez de là.
5 La ville dont les gens ne vous recevraient pas, sortez-en et secouez sur eux, en témoignage, la poussière de vos pieds. "

6 Etant partis, ils allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et opérant partout des guérisons.

7 Or Hérode le tétrarque entendit parler de tout ce qui se passait, et il ne savait que penser, car les uns disaient que Jean était ressuscité des morts,
8 d'autres qu'Elie était apparu, d'autres qu'un des anciens prophètes était ressuscité.
9 Hérode dit : " Jean, je l'ai fait décapiter. Quel est donc celui dont j'entends dire de telles choses? " Et il cherchait à le voir.

10 Les apôtres, à leur retour, lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait. Il les prit avec lui et se retira à l'écart dans la direction d'une ville nommée Bethsaïde.
11 Les foules, l'ayant su, le suivirent. Les ayant accueillies, il leur parlait du royaume de Dieu, et il rendit la santé à ceux qui en avaient besoin.
12 Le jour commençait à baisser, et les Douze s'approchèrent et lui dirent :
" Renvoyez la foule, afin qu'ils s'en aillent loger dans les bourgs et les hameaux des environs et y trouvent de la nourriture; car nous sommes ici dans un lieu désert. "
13 Il leur dit : " Donnez-leur vous-mêmes à manger. " Ils lui dirent : " Nous n'avons pas plus de cinq pains et deux poissons, à moins peut-être que nous ne nous en allions nous-mêmes acheter des vivres pour tout ce peuple ! "
14 Il y avait en effet environ cinq mille hommes. Il dit à ses disciples :
" Faites-les s'étendre par groupe d'environ cinquante. "
15 Et ils firent ainsi et les firent tous s'étendre.
16 Il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, prononça la bénédiction, les rompit et les donna aux disciples pour les servir à la foule.
17 Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta, de ce qui leur était resté, douze corbeilles de morceaux.

18 Un jour qu'il priait seul, ayant ses disciples avec lui, il leur fit cette question : " Qui suis-je, au dire des foules? "
19 Ils répondirent : " Jean le Baptiste; d'autres, Elie; d'autres, qu'un des anciens prophètes est ressuscité. "
20 Il leur dit : " Et vous, qui dites-vous que je suis? " Pierre, prenant la parole, dit : " Le Christ de Dieu. "
21 Et il leur défendit sévèrement de dire cela à personne :
22 " Il faut, ajouta-t-il, que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, par les grands prêtres et par les scribes, qu'il soit mis à mort et qu'il ressuscite le troisième jour. "

23 Et, s'adressant à tous, il dit : " Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renonce lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour et me suive.
24 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra; et celui qui perdra sa vie à cause de moi, la sauvera.
25 Quel profit en effet a l'homme qui a gagné le monde entier, mais qui s'est ruiné lui-même ou perdu?
26 Celui qui aura eu honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, lorsqu'il viendra dans sa gloire et celle du Père et des saints anges.
27 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici présents ne goûteront point la mort qu'ils n'aient vu le royaume de Dieu. "

28 Il se passa environ huit jours après (qu'il eut dit) ces paroles, et, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il monta sur la montagne pour prier.
29 Pendant qu'il priait, l'aspect de son visage devint autre, et son vêtement d'un blanc éblouissant.
30 Et voilà que deux hommes conversaient avec lui : c'étaient Moïse et Elie,
31 qui, apparaissant en gloire, parlaient de sa mort qu'il devait accomplir à Jérusalem.
32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil; mais, s'étant réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
33 Or, comme ils se séparaient de lui, Pierre dit à Jésus : " Maître, il nous est bon d'être ici; faisons trois tentes : une pour vous, une pour Moïse et une pour Elie, " ne sachant pas ce qu'il disait.
34 Comme il disait cela, il se fit une nuée qui les couvrit de son ombre; et ils furent saisis de frayeur tandis qu'ils entraient dans la nuée.
35 Et de la nuée se fit entendre une voix qui disait : " Celui-ci est mon Fils élu : écoutez-le. "
36 Pendant que la voix parlait, Jésus se trouva seul Et ils gardèrent le silence, et ils ne racontèrent rien à personne, en ce temps-là, de ce qu'ils avaient vu.

37 Le jour suivant, lorsqu'ils furent descendus de la montagne, une foule nombreuse se porta à sa rencontre.
38 Et voilà que de la foule un homme s'écria : " Maître, je vous en prie, jetez un regard sur mon fils, car c'est mon unique.
39 Un esprit s'empare-t-il de lui qu'aussitôt il pousse des cris, et il l'abat en le faisant écumer, à grand'peine le quitte-t-il après l'avoir tout meurtri.
40 J'ai prié vos disciples de le chasser, et ils ne l'ont pu. "
41 Jésus répondit : " O génération incrédule et perverse, jusques à quand serai-je près de vous et vous supporterai-je? Conduis ici ton fils. "
42 Et comme il approchait, le démon le jeta par terre et l'abattit. Mais Jésus commanda avec force à l'esprit impur et guérit l'enfant, et il le rendit à son père.
43 Et tous étaient stupéfaits devant la grandeur de Dieu. Comme tous étaient dans l'admiration pour tout ce qu'il faisait, il dit à ses disciples :
44 " Vous, mettez bien ces mots dans vos oreilles, car le Fils de l'homme doit être livré entre les mains des hommes. "
45 Mais ils ne comprenaient point cette parole, et elle leur était voilée pour qu'ils n'en eussent pas l'intelligence, et ils craignaient de l'interroger sur cette parole.

46 Or, une préoccupation entra dans leur esprit, savoir lequel d'entre eux pouvait bien être le plus grand.
47 Jésus, voyant la préoccupation de leur cœur, prit un enfant, le plaça près de lui
48 et leur dit : " Celui qui reçoit en mon nom cet enfant, me reçoit; et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé; car celui qui se trouve être le plus petit parmi vous tous, celui-là est grand. "

49 Jean, prenant la parole, dit : " Maître, nous avons vu quelqu'un qui chassait les démons en votre nom, et nous voulions l'en empêcher, parce qu'il ne (vous) suit pas avec nous. "

50 Jésus lui dit : " N'empêchez pas, car celui qui n'est pas contre vous est pour vous. "

51 Or, comme allaient arriver les jours où il devait être enlevé (de ce monde), il prit résolument la direction de Jérusalem,
52 et il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains pour lui préparer (le gîte);
53 mais ils refusèrent de le recevoir, parce qu'il se dirigeait vers Jérusalem.
54 Ce que voyant, les disciples Jacques et Jean dirent : " Seigneur, voulez-vous que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? "
55 Mais, s'étant retourné, il les réprimanda.
56 Et ils firent route vers un autre bourg.

57 Pendant qu'ils faisaient route, en chemin, quelqu'un lui dit : " Je vous suivrai où que vous alliez. "
58 Jésus lui dit : " Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel des abris, mais le Fils de l'homme n'a pas où reposer la tête. "

59 Il dit à un autre : " Suis-moi. " Celui-ci dit : " Seigneur, permettez-moi d'aller d'abord ensevelir mon père. "
60 Mais il lui dit : " Laisse les morts ensevelir leurs morts; pour toi, va annoncer le royaume de Dieu. "

61 Un autre encore lui dit : " Je vous suivrai, Seigneur; mais d'abord permettez-moi de faire mes adieux à ceux de ma maison. "
62 Jésus lui dit : " Celui qui, ayant mis la main à la charrue, regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu. "


Chapitres suivants
Chapitres précédents

Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article