Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 13:16
Depuis ce mercredi des Cendres, je n'ai qu'une question qui me revient, chaque jour, à tous moments de la journée : comment vivre ce temps de carême?

A vrai dire, je suis conscient que ce temps particulier est avant tout centré sur, d'une part, la (re)proximité avec le Père, et d'autre part, la réconcilitation avec les autres (il y a bien d'autres aspects, mais je choisis volontairement, pour cet article, de ne prendre que ces deux là).

En lisant Zénit, je suis tombé sur une proposition du cardinal Godfried Danneels, offrant dix conseils pour vivre ce temps de carême. Ce sont des conseils vraiment très simples; et c'est justement parce qu'ils sont simples, que chaque chrétien peut être appelé à vivre les 40 jours de cette période, sincèrement. De plus, comme ces conseils sont au nombre de dix, ceux-ci s'en trouvent être facile à retenir au quotidien.

Je vous propose, ci-dessus, un copié/collé de ces conseils (peut-être remarquerez vous l'utilisation d'un langage 'actuel' dans les propos du cardinal) :

1. Prie. Chaque matin, le Notre Père et chaque soir le Je vous salue Marie
2. Cherche dans l'Evangile du dimanche, une petite phrase que tu pourras méditer toute la semaine. Chaque semaine ce texte est annoncé dans le journal Dimanche.
3. Chaque fois que tu achètes un objet dont tu n'as pas besoin pour vivre - un article de luxe - donne aussi quelque chose aux pauvres ou à une oeuvre. Offre-leur un petit pourcentage. La surabondance demande à être partagée.
4. Fais chaque jour quelque chose de bien pour quelqu'un. Avant qu'il ou elle ne te le demande.
5. Lorsque quelqu'un te tient un propos désagréable, n'imagine pas que tu dois aussitôt lui rendre la pareille. Cela ne rétablit pas l'équilibre. En fait, tu tombes dans l'engrenage. Tais-toi plutôt une minute et la roue s'arrêtera.
6. Si tu zappes depuis un quart d'heure sans succès, coupe la TV et prends un livre. Ou parle avec ceux qui habitent avec toi: il vaut mieux zapper entre humains et cela marche sans télécommande.
7. Durant le Carême quitte toujours la table avec une petite faim. Les diététiciens sont encore plus sévères : fais cela toute l'année. Une personne sur trois souffre d'obésité.
8. 'Par-donner' est le superlatif de donner.
9. Tu as déjà si souvent promis d'appeler quelqu'un par téléphone ou de lui rendre visite. Fais-le finalement.
10. Ne te laisse pas toujours prendre aux publicités qui affichent une réduction. Cela coûte en effet 30% moins cher. Mais ton armoire à vêtements bombe et déborde également de 30 %.



J'en viens désormais à me poser la question suivante : comment ce temps de carême est-il vécu dans notre Eglise? Je me la pose avec un réel intérêt, car j'ai ce sentiment que certains ne comprennent pas le sens de ce temps tout à fait particulier, ou que certains, encore, ont une mauvaise approche du choix personnel à prendre pour vivre un carême sincère et juste avec sa foi.

Je ne m'amuserai pas à témoigner de ce que je peux voir ou entendre à ce sujet, sur certaines personnes (mon effort de carême : arrêter de parler des autres, un grande "spécialité personnelle...").

Toutefois, peut-être pouvons-nous "jouer" un rôle auprès de ces personnes, non pas en leur montrant que nous vivons un carême en nous flagellant tous les matins, en se nourrissant de pain rassi et d'eau croupie, le chapelet à la main, prêts à prier au premier rayon de soleil.... [ en tout cas, ce n'est pas ma vision du carême! ] . Au contraire... Montrer que le carême nous rend heureux, ce peut-être un signe qui pourrait les inviter à prendre un vrai choix personnel.

Plus généralement, témoigner par les choix vécus dans le carême, et montrer à tous que cela rend heureux, n'est-ce pas l'occasion de montrer (dans sa famille, son travail, ses différentes relations) la joie que nous plaçons dans notre espérance?

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Repères
commenter cet article

commentaires

Serviteur 10/04/2008 09:48

A lire et à méditer :http://www.bibleetnombres.online.fr/apocryph.htm

Serviteur 07/04/2008 13:45

Je voulais répondre par rapport au Carême (qui n'est aucunement imposé dans la Bible). C'est vrai que tes conseils sont pas mal, mais c'est ce que devrais faire tout chrétien inspiré par l'Esprit Sain toute sa vie. De plus dans tes conseils je ne vois aucune action de Grâce envers notre sauveur.Ensuite je voulais répondre au commentaire de Agnass.Il est écrit que pour effacer nos péchés il faut uniquement et seulement croire au Seigneur Jésus et lui demander pardon. Mais aucunement de se faire souffrir d'aucune sorte et que de faire cela n'efface pas le péché. D'où vient cela ???Aucune récitation non plus, ce serait minimiser le sacrifice de notre Seigneur.Aucune Sainte Vierge non plus...
la Bible affirme que ce n’est pas par les oeuvres qu’on peut être sauvé, mais par la foi en Jésus - Christ.

agnass 13/06/2007 11:33

Bonjour, je trouve que dans les conseils de carême il manque une notion! Le carême ce n'est pas avoir un élan de solidarité!
C'est bien de donner aux autres etc etc mais il faut le faire pour Dieu, dans une optique de pénitence pour effacer nos péchés. Si on le fait d'un point de vue humain cela n'a pas de mérite;Le but n''est pas de maigrir pour avoir une belle ligne sur les plages l'été, peu importe l'obesité! l'important c'est de souffrir pour Dieu qui est mort le vendredi Saint à cause de nos fautes.La Charité oui! la Charité pour louer Dieu!
De plus la Sainte Vierge à Fatima demander de réciter le chapelet et de faire pénitence, alors je trouve un peu facil de dire un Notre Père et un Je vous salue Marie. Un chrétien doit faire ça toute l"année et un peu plus en carême.

Olivier 13/06/2007 13:01

Vous n'avez pas tort, un chrétien doit être intègre, à " plein temps ", toute l'année. C'est aussi pour cela que le Carême est là... Car nous restons ce que nous sommes, avec notre lot de bonne volonté,... mais aussi d'hésitation. Le Carême doit aussi, quelque part, nous ré-apprendre à devenir ce que nous sommes : des baptisés, des enfants de Dieu, en vivant une sincère proximité, avec celles et ceux que nous pouvons côtoyer dans notre quotidien, et avec Jésus.Il y a bien d'autres aspects que j'aurai souhaité évoquer durant le dernier carême, mais quelques soucis de connexion internet m'en ont empêchés.

Marec 25/03/2007 18:14

Bonjour Olivier,
Je suis également Chrétien et suis très heureux de découvrir différents blogs, c'est très enrichissant. Pour que tout soit clair, je ne suis pas catholique mais aime l'ensemlbe des Eglises de Christ. Il me semble important aujourd'hui de nous réunir tous car c'est ce que Jésus nous demande, même si nous le prions d'une façon différente, que nos convictions sont quelques fois différentes, notre idée première est la même : Jésus est mort à la croix pour le pardon de nos péchés et nous le louons tous les jours pour son amour pour nous.
J'ai donc lu ton article sur le carème et voulais te demander (sans aucune plémique ni mauvaise pensée) : mais pourquoi ne pourrions nous pas vivre ce carème tout au long de l'année. Que ces pensées mises en avant pendant 40 jours soient celle de toute une année et même de toute une vie. Christ nous a libérés et affranchis, il a donné sa vie pour nous, soyons à son image. Aimons nous les uns les autres, partageons avec nos frères et soeurs ce que Jésus nous a donné.
En te souhaitant une bonne journée et que Dieu te bénisse. Fred
 

goutteceleste 05/03/2007 12:32

Merci  olivier pour ce blog qui semble complet. Je suis contente de voir des blogs catholiques bien conçus. Je viens moi-même de créer le mien et viens de faire un article sur le carême. Si tu le permet je le complèterais avec les 10 propositions du cardinal. Je constate que over-blog propose des menus et des liens sur la page d'acceuil...si j'avais su, je ne serais pas aller sur skyblog. Mais bon, l'objectif n'est pas là; il faut d'abord que j'arrive à faire ce blog dans la durée et avec qualité. Tout comme toi, je veux témoigner et espère que cela servira à quelques uns. Et puis, je ne sais pas toi, mais moi, cela me sert!! Amicalement et bonne continuation.