Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 17:38
Pour 2007, c'est promis, je dois absolument me "conformer" à une bonne résolution, que je ne peux m'empêcher de vous faire partager.

Quel serait selon-vous, le rapport entre le monachisme, Saint Maximilien Kolbe, et la naissance de Jésus? Difficile à trouver, j'en conviens...

Et pourtant!

Fin décembre et début janvier, j'ai eu la joie de faire une petite retraite chez les Fraternités Monastiques de Jérusalem de Strasbourg.  Six jours de calme (ou presque - si on fait abstraction des pétards qui durèrent 3 jours, dans le quartier..), de prières, de partages, de vie communautaire. Un retour aux sources appréciable, pour bien commencer cette nouvelle année.
Durant cette retraite, j'ai beaucoup prié et médité sur la Crèche. "Le Verbe s'est fait chair, et il a demeuré parmi nous", fut pour moi mon axe de réflexion et de prière principale. Quel doux mystère que celui où Dieu se fait Homme dans un petit enfant, si fragile, confié aux bons soins de ses parents. La grandeur de Dieu, c'est de s'être fait petit...

J'ai également essayé de me représenter la Crèche; mieux encore, essayé de vivre cet instant, comme si j'étais un berger qui viendrait adorer l'Enfant Jésus. Je m'imagine la scène: je m'avance, je regarde l'Enfant, endormi dans les bras de Marie sa mère. Bizarrement, sans avoir eu à réflechir, dans cette imagination qu'est la mienne, et sans même que je le demande, Marie me tend Jésus, et me dit: "tiens, tu veux le porter?"
Je me mis donc à porter Jésus, endormi, dans mes bras; calme, ne bougeant pas, mais inspirant la confiance et l'adoration.

Avez-vous déjà porté un bébé dans vos bras? N'avez-vous pas ressenti à travers un bébé, la confiance, le calme, mais aussi l'espoir qu'il représente, pour sa vie future?
Imaginez-vous entrain de porter un bébé, à la différence que celui-ci est le Fils de Dieu... Amour, paix, adoration, espérance, furent les mots qui me vinrent à la bouche.

Peut-on rester insensible lorsque l'on porte un tout petit enfant? Je ne pense pas, au contraire.
Peut-on rester insensible lorsque l'on porte dans ses bras Jésus, petit enfant? Non plus.

La joie.... Après avoir imaginé porter Jésus, donné par Marie, j'ai ressenti de la joie; et plus encore, l'envie de partager à tous cette joie.

Quel rapport donc, entre tout ceci, le monachisme, et Saint Maximilien Kolbe?

A la fin de cette retraite, j'ai été invité à choisir une enveloppe parmi tant d'autres, dans un petit panier. A l'intérieur de chacune, non pas un chèque (faut pas rêver!), mais l'image d'un saint, avec écrit au dos, quelques-unes de ses paroles.
Avant d'ouvrir l'enveloppe, je demande au Seigneur qu'il me donne Saint Maximilien (qui sait...). Nous étions alors à table, réunis au nombre d'une bonne trentaine (et donc, autant de saints - je parle du contenu des enveloppes bien sûr!). J'ouvre l'enveloppe, et ma vue se mit à tourner, comme un vertige, à la vue de l'image de ... Saint Maximilien Kolbe. Oui, cela tient du miracle... Merci Seigneur....
Quelles sont les paroles de Saint Maximilien? "Ce qui compte, c'est de témoigner du plus grand amour".

Bingo! C'est exactement ce que j'ai ressenti en priant Jésus, dans la Crèche. Quel grand amour, que celui de Dieu qui se fit Homme, qui accepta de vivre notre humanité, jusqu'à la mort. La vie d'un Homme a du prix aux yeux de Dieu.
Quoi de plus beau, que de témoigner joyeusement, de ce grand amour?

Par cette retraite monastique, Jésus m'a redonné sa joie de vivre et de transmettre cette joie, cette espérance à venir (celle du Christ ressuscité); Maximilien m'a, lui, donné l'envie de témoigner de la joie d'être aimé de Dieu.

[Vous ne connaissez pas Saint Maximilien Kolbe? Cliquez ici (sa vie), ici (prière), ou ici (son site officiel) ]

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans De spiritu
commenter cet article

commentaires

Isabelle 08/01/2007 12:17

C'est un témoignage vibrant et magnifique que tu nous as écrit Olivier. Merci ! Je suis devenue Tata depuis peu et ton message me parle beaucoup.En union de prière ! Amitiés.