Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 14:36
Après une longue période d'absence (l'Automne n'a jamais été pour moi une période de réjouissances), je reviens, plus en forme que jamais, sur mon blog!


Dès l'éléction de notre Pape Benoît XVI, j'ai tout de suite senti en lui un profond désir d'aller vers tous les Hommes, quels qui'ils soient: les catholiques bien sûr, mais aussi les chrétiens réformés et d'autres confessions, les juifs, les musulmans (n'en déplaise aux anti-papistes faussement nourris avec le  -mal interprété - discours de Ratisbonne)...

Ses actions sont à son image: discrètes, sereines, pleines d'humilités.

Depuis son éléction, on sens irrémédiablement la volonté de Benoît XVI de faire avancer l'Eglise. Les journalistes l'avaient annoncés comme un pape "de transition", qui ne réalisera pas de boulversement, ni de réformes... mais qui se contenterait de gérer.

Jean XXIII, en son temps, avait été défini comme un pape de transition. Ce "pape de transition" a annoncé l'aggiornamento en 1962 (la mise à jour) qui déboucha sur le Concile Vatican II.

Benoît XVI ... Un "nouveau Jean XXIII", à sa manière?

La récente décision de réintégrer les lefebvristes m'emplit de joie, c'est vrai. Non pas que je souhaite vivre ma foi comme eux, mais parce que notre Eglise retrouve peu à peu le chemin de son universalité - et de sa diversité.
Benoît XVI n'a pas été compris pas tous. Inutile de rappeler les différentes interpétations et compréhensions de son récent discours à Ratisbonne. Sa décision de libéraliser le rite Tridentin a encore été davantage malcompris. Combien de fois, ai-je entendu ce type de remarque: "alors ça y est, nous allons devoir faire la messe en latin?" , "Ce pape est vraiment traditionnaliste" (...).

Par ce geste, notre Eglise dite Catholique (universelle), commence à le devenir pleinement.

Toutefois, je ne peux m'empêcher de penser que cette libéralisation peut avoir certaines répercutions.
Si les
lefebvristes ont été excommuniés, je doute que cela ne soit que sur la question de la liturgie. Les réintégrer, oui, bonne idée! Mais, dans notre diversité, n'est-il pas important de garder notre unité ? En mon sens, il y a deux points à séparer:
d'une part, la liturgie;
d'autre part, la doctrine.

Réintégrer les
lefebvristes à notre Eglise par l'autorisation de la pratique d'une autre liturgie, n'est-ce pas oublier que ces derniers ont aussi (et surtout) été excommuniés pour leur manière de penser, à contre-courant du Concile Vatican II?

Affaire à suivre...


> Voir un bon article sur le blog Dieu seul


> De bonne réflexions sur le sujet, sur le site du diocèse de Nanterre

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Vie de L'Eglise
commenter cet article

commentaires

Serviteur 07/04/2008 14:01

Salut,je trouve ta joie très communicative et ton envie d'aller de l'avant avec le Seigneur très positive. J'aime bien lire tes articles.JE ne comprend pas tous tres bien mais le principale m'est accessible.Pourquoi des Lefebvristes ?? Pourquoi avoir besoin d'un Pape ?Je pense qu'il y a une Bible, une parole claire, et un Seigneur pour tous.

Miky 25/11/2006 19:04

Salut Olivier,Je suis aussi pour l'universalité, mais ça dépend ce que l'on met sous ce nom : 1°) volonté de coopérer sans a priori et avec modestie avec d'autres confessions et philosophies afin d'approcher ensemble et asymptotiquement la vérité ?2°) partir du principe que l'on a de toute façon raison contre tous les autres et se contenter de ramener les "brebis égarées" au "bercail" ?A la lecture de la déclaration Dominus Iesus, j'ai malheureusement la nette impression que Benoît XVI s'inscrit dans le 2°)...Amicalement,Miky

Augustin 14/11/2006 16:27

Des "lefebvristes" et ex-lefebvristes se posent la meme question que vous et essayent d'abattre des barrieres, apres plus de trente ans d'incomprehensions. Une reunion a la Salle de la Mutualite a Paris essaye de cerner le probleme :
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=236689
La Tradition Catholique: notre bien commun, réflexions pour la paix de l'Eglise
PROGRAMME de la soirée du 20 novembre 2006 19:30 : Ouverture des portes 20:00 : Force de conviction, force de proposition par Yves Amiot, président de l'association Sensus Fidei 20:10: Merci Saint Père! (arbitrage: Christophe Mahieu) Avec l'abbé Claude Prieur (lBP), Jeanne Smith (directrice de Présent) et Philippe Maxence (rédacteur en chef de L'Homme Nouveau) 20:30: Notre réponse aux évêques de France - après l'assemblée de Lourdes (arbitrage: Christophe Mahieu) Avec l'abbé Christophe Héry (lBP), Rémy Fontaine (écrivain) et Olivier Pichon (directeur de Monde et Vie) 20:50 : Benoît XVI, un pape de transition vers le XXIème siècle par l'abbé Barthe, vaticaniste 21:05 : Pause 21:30: Débat contradictoire: "Comment sortir des années Soixante-dix?" (arbitrage: Daniel Hamiche, journaliste) avec Louis Daufresne (journaliste), Jean Pierre Denis (Directeur de la rédaction de La Vie), Abbé Philippe Laguérie (supérieur de l'IBP), Bruno Larebière (Rédacteur en chef du Choc du mois), Gérard Leclerc (éditorialiste France Catholique) 22:20 : Pause 22:40 : Disputatio : Des solutions théologiques après Vatican II (arbitrage : Guillaume de Thieulloy) Avec le Père Louis-Marie de Blignière directeur de Sedes sapientiae et supérieur de la Communauté dominicaine de Chéméré-le-Roi, l'abbé Sébastien Leclère, professeur au Séminaire de Wigrazbad, membre de la Fraternité Saint Pierre, le Père Michel Lelong, animateur du Groupe d'amitié islamo-chrétienne et du Groupe de rencontre entre catholiques, l'abbé Guillaume de Tanoüarn, membre de l'IBP et directeur de la revue Objections.
 

Julien DUPONT 09/11/2006 23:02

BRAVO pour ce post qui me semble bien décrire la situation. Bonne continuation. Julien