Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

31 mai 2005 2 31 /05 /mai /2005 17:00
 

Dieu



Ou bien Dieu existe, ou bien Dieu est une invention des hommes.

Quoi que j'en pense, il s'agit d'un acte de foi de ma part:

Si Dieu existe: J'accepte que je ne peux ni le comprendre ni l'expliquer et que je ne peux le connaître que s'il veut se faire connaître à moi.

De grands hommes de science ont été convaincus:
En l'absence de toute autre preuve, la considération de mon pouce suffirait à me prouver l'existence de Dieu. Isaac Newton

Si Dieu n'existe pas: Je suis obligé de croire que j'existe par hasard, grâce à un processus évolutif qui, miraculeusement, ne partant de rien aboutit à un chef d'oeuvre, en violant constamment les lois fondamentales de la science et du simple bon sens. Avez-vous déjà constaté que les choses s'amélioraient par elles mêmes lorsque vous les laissiez à l'abandon? Moi pas!

Voici le témoignage courageux d'un savant contemporain athée: Jean Rostand. En tant que biologiste et évolutionniste il donne ses conclusions:
On ne peut que croire en l'évolution, on ne peut jamais que croire, et toute la différence est entre les sages qui savent qu'ils croient et les téméraires qui croient qu'ils savent.

Voltaire lui-même , dans ses "Satires", est obligé de dire:
L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer
Que cette horloge existe et n'ait pas d'horloger.



Les dieux des religions

Ignorant la révélation biblique des hommes et des peuples ont élaboré des concepts de Dieu: des dieux bien souvent semblables à eux mêmes. Ce qui a fait dire à Napoléon Bonaparte:Entre le christianisme et n'importe quelle autre religion, il y a un abîme, la distance de l'infini.

La mythologie grecque vénère les forces de la nature. Les divinités grecques sont des êtres aux moeurs libres, trônant sur l'Olympe et dominant la vie des hommes, tout en leur étant physiquement et spirituellement semblables, y compris dans leurs faiblesses.

La mythologie romaine fut influencée par la mythologie grecque. Nous y retrouvons la divinisation des forces de la nature ou encore des matérialisations de vertus ou de maux.

Le panthéisme identifie Dieu à l'univers; il accepte une entité (appelée l'Absolu, le Tout, la Force Suprême) qui est infinie mais qui n'est pas une personne.

L'hindouisme (ou brahmanisme) Brahman, l'Absolu,est l'Esprit suprême universel; il n'est pas adoré mais est l'objet de la méditation des sages. Dans la triade Brahma-Vishnu-Civa, Brahma est la "cause première de tout être". L'hindouisme accepte l'existence de dieux innombrables.

Le bouddhisme est une philosophie plutôt qu'une religion. Il n'y a ni dieu, ni créateur, ni créature, ni "moi", ni ciel, ni enfer. Le bouddhiste aspire à atteindre le nirvâna (état de non-existence) pour échapper au cycle infernal des réincarnations et de la souffrance.

Le confucianisme s'intéresse principalement au bien-être de l'homme et à la vie pratique. Confucius s'est basé sur les anciennes pratiques chinoises: la vénération du ciel et le culte des ancêtres. Le ciel est considéré comme une puissance impersonnelle.

Le shintoïsme est fondé sur la déification des forces de la nature, le culte des ancêtres, la morale du confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme. Il vénère d'innombrables dieux personnels, mais qui ne sont pas infinis. De plus, il déifie la famille impériale japonaise.

L'animisme consiste à croire que les objets sont animés par des esprits dont il importe de gagner la faveur par des sacrifices et des pratiques magiques. Il s'accompagne toujours du fétichisme et du culte des ancêtres. L'animisme admet pourtant l'existence d'un être créateur, mais celui-ci est inaccessible.

L'islam mérite une place à part. Récent (6 ème siècle après JC), l'Islam est une religion monothéiste. Le Coran reconnaît l'inspiration de la Bible et se propose de "confirmer les livres sacrés" (Sourate 2.91)mais le lecteur de la Bible et du Coran se trouvera vite dans une impasse: il y a une contradiction fondamentale quant à la personne de Jésus Christ, quant à son oeuvre et quant au moyen d'être réconcilié avec Dieu. Le Dieu du Coran est le Dieu de l'arbitraire, indifférent à ce qui se passe ici bas. Les musulmans sont donc fatalistes. Les 5 piliers de l'Islam sont: La confession d'Allah et de Mahomet, la prière, l'aumône, le jeûne du Ramadan et le pèlerinage à la Mecque.


Dans le respect de chaque croyance souvenons-nous que la sincérité n'est pas la vérité.


Le Dieu de la Bible

Dieu est unique

Le Dieu de la Bible se présente comme l'unique et seul vrai Dieu:
Moi, je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre; il n'y a point de Dieu si ce n'est moi. (Esaïe 45.5
), balayant d'un seul coup toutes les conceptions humaines.
Contrairement à notre logique, le Dieu de la Bible se révèle à nous en trois "Personnes" divines distinctes. Si le terme "trinité"n'est jamais employé, la vérité qu'il essaye de définir est omniprésente.

Dieu est le Créateur

Si vous ouvrez votre Bible à la première page vous pourrez lire:
Au commencement Dieu créa les cieux et la terre.(Genèse 1.1
)
Au commencement Dieu: c'est son existence éternelle, il est.
Au commencement Dieu créa: c'est son activité première, il fait.
Cet unique verset serait suffisant pour convaincre de l'existence d'un Etre supérieur, créateur de toutes choses, se révélant dans la Bible. Ce verset est en lui-même un "casse tête chinois", une "grille de mots croisés" tellement élaborée qu'aucun ordinateur n'a jamais réussi à en produire une semblable. Compte tenu de la valeur numérique des lettres hébraïques on peut découvrir -dans l'original- 20 figures de 7 ce qui correspond à une chance sur 79 000 milliards (Etude du savant Yvan Panin, diplômé d'Harvard)
Ainsi la révélation de Dieu nous amène immédiatement à une double constatation: Il est grand et infini, nous sommes petits et limités.

Dieu est une personne

Si "Dieu est esprit" (Jean 4.24 ) il se révèle comme étant "doué de personnalité": il pense, a une intelligence et une volonté, choisit, agit selon un plan. Il a la capacité de communiquer et de parler avec les hommes. Il a des sentiments car il aime.

Dieu a-t-il un nom?

Dans l'Ancien Testament - écrit en hébreu - Dieu se présente sous plusieurs noms différents. Celui qui est le plus employé est un ensemble de 4 consonnes (YHWH)qui est imprononçable actuellement: . Ce "Tétragram-me" contenant la racine du verbe ETRE peut être traduit par"IL EST" ou par "L'ETERNEL". Certains le rendent par YAHWEH ou par SEIGNEUR.
Dans le Nouveau Testament - écrit en grec - le "Tétragramme" n'est jamais employé. Il est rendu par "SEIGNEUR". Jésus est venu révéler le PERE et ainsi placer ceux qui croient dans une relation filiale avec Dieu.

Les attributs divins

Ils s'appliquent indifféremment aux trois "Personnes" de la Déité. Dieu est Eternel, Omniscient (sait tout), Omnipotent (tout-puissant), Omniprésent (présent en tout lieu), Infini, (il ne connaît aucune limitation), Immuable (il ne change pas), Saint, Juste, Amour.

Dieu est Sauveur

Le Père a pourvu à notre salut en envoyant son Fils (Jean 3.16 ).
Le Fils a accompli l'oeuvre de notre rachat (Matthieu 1.21
).
Le Saint-Esprit opère la régénération dans nos coeurs.(Tite 3.5
).Découvrez le Dieu de la Bible!

 

Retour à l'introduction

Partager cet article

Repost 0
Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Etude Biblique
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc 07/10/2011 17:45



Merci pour cet article très complet.



Olivier 28/11/2011 05:05



gloire à Dieu!



jonas 12/03/2007 11:04

Attention !
C'est l'Ancien Testament (je préfère dire Premier Testament, ce qui évite que certains pensent qu'il est périmé) de la Bible hébraïque qui est à l'origine en hébreu. Certains chrétiens (en particulier les catholiques) incluent les livres grecs comme le livre de la Sagesse  et autres.
Amusant : le livre du Siracide (Ecclésisatique) n'est pas dans la bible hébraïque parce que quand elle a été arrêtée on n'en connaissait pas de texte en hébreu, le document en hébreu n'ayant été découvert qu'au 20e siècle, à Qumran...

jonas 12/03/2007 10:45

Dans cet article, vous affirmez à propos de Gn 1,1 : " Compte tenu de la valeur numérique des lettres hébraïques on peut découvrir -dans l'original- 20 figures de 7 ce qui correspond à une chance sur 79 000 milliards ".
Je suis un pratiquant assidu de la gematria, mais ne comprends pas ce que signifie votre affirmation : une chance sur 79000 milliards pour que quoi ?...Et d'où sortent ces 79000 milliards ?Quant au fait de sortir d'HARVARD n'est pas un critère de compréhension de la parole de Dieu !

Miky 13/04/2006 17:53

Bonjour,
Je veux bien que l'on croit en Dieu, mais merci de ne pas vouloir sans cesse (je dis "sans cesse" car plein d'autres croyants font la même erreur) affirmer que ne pas croire en Dieu est finalement anti-scientifique et défie le bon sens, car ce n'est pas du tout le cas. La théorie néodarwiniste de l'évolution ayant été fondée sur une démarche scientifique de recherche, elle ne peut pas en même temps violer cette démarche ! C'est une mécompréhension profonde de la science que de prétendre que le néodarwinisme soutiendrait peu ou prou que les choses s'améliorent par elles-mêmes lorsqu'on les laisse à l'abandon. Le néodarwinisme explique que les êtres vivants subissent des mutations d'une génération à l'autre et que les mutations avantageuses pour la survie et la reproduction sont donc transmises. Les mutations se font, dit-on souvent "au hasard", mais il ne faut pas voir là un hasard mathématique. Ce que l'on veut dire c'est qu'elles sont contingentes, et qu'on ne sait pas toujours très bien comment elles arrivent. Certes, le néodarwinisme est incomplet et n'explique pas tout dans le détail des détail, comme n'importe quelle théorie d'ailleurs. Faut-il boucher les trous avec Dieu ? Je pense que c'est un peu la solution de facilité car Dieu n'est pas une hypothèse testable, contrairement au néodarwinisme. Il est, en fait, tout à fait normal que nous ne puissions pas tout comprendre dans l'univers et pas tout expliquer, puisque notre cerveau (et donc nos capacités de représentation et d'analyse) est limité. Un enfant de 5 ans aura beau faire tous les efforts qu'il veut, il ne parviendra pas à comprendre la mécanique céleste, parce que son développement cognitif n'est pas encore suffisament avancé pour se faire. Est-ce que cela prouve l'existence de Dieu ? Non ! Il est préférable, de même, face aux mystères de notre univers, d'accepter notre ignorance et nos limites, plutôt que de vouloir à tout prix boucher le trou par un Dieu encore plus mystérieux que ce qu'il est supposé expliquer.
Alors croyez en Dieu si vous voulez, mais croyez en lui pour de bonnes raisons : parce que cela vous réconforte, parce que cela donne sens à votre vie, parce que cela s'impose à vous, parce que vous l'avez rencontré, etc. mais par pitié, pas parce que la science n'aurait pas réponse à tout : oui, on le sait bien, et c'est normal.
Amicalement,
Miky

Olivier 14/04/2006 00:26

En vérité, la manière dont je présente les choses sont une sorte de thèse Globale, une manière de voire et/ou de comprendre. Je crois m'être mal exprimé, et je te remercie de m'avoir fait cette petite réflexion. J'essayais de dire et de proposer à tous le fait que, si nous ne croyons pas en Dieu, alors nous pouvons être davantage en accord avec des théories évolutionnistes, basées, il faut le reconnaître, sur une certaine forme de hasard; cela étant, il est vrai, cette idée ne peut peut-être pas s'imposer à tous.Mais bon.. On est d'accord, ou on ne l'est pas! Et j'apprécie que des personnes comme toi vienent donner leur point de vue; une opinion ne prend forme que dans le débat!Bien à toiOlivier

aquarelle.nade 21/06/2005 23:38

Je viens de découvrir votre site, peut être vais je enfin pouvoir "lire" la bible, n'y parvenant pas lorsque je l'ai dans les mains, trouvant cela bien "compliqué"... Par contre, pourquoi alors que vos articles sont bien présentés et SANS FAUTE d'orthographe (ce qui est très agréable), pourquoi mettre des liens amenant sur un site en anglais ?
a très bientôt.