Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

31 mai 2005 2 31 /05 /mai /2005 17:00

 

 Le salut?


 

Les leçons précédentes nous ont permis d'acquérir diverses connaissances que nous pouvons résumer en 4 points:

  • La Bible est la Parole de Dieu, elle est un fondement fiable pour la foi,
  • Dieu est amour mais il est en même temps juste et saint,
  • L'homme créé par Dieu s'étant détourné de lui est devenu pécheur,
  • Jésus Christ a été sur la terre ce que nous aurions dû être et que nous n'avons pas été. Il a été mis à mort par des hommes semblables à nous, mais Dieu l'a ressuscité des morts et l'a fait asseoir à sa droite.
Si Dieu est saint et si nous sommes pécheurs, nous sommes perdus.
  • Comment nous en sortir? où est la solution?
  • Comment être réconciliés avec le Dieu que nous avons offensé?
  • Faut-il faire de bonnes oeuvres pour être sauvés?
  • Quelle est la part de Dieu, quelle est la part de l'homme?
Autant de questions auxquelles cette leçon se propose d'apporter des réponses concrètes.

Il est courant d'entendre que "toutes les religions sont les mêmes", ou encore "toutes enseignent la même chose", il n'en est rien. Il y a une différence fondamentale entre le christianisme de la Bible et toutes les religions: "Les religions sont les différents chemins que l'homme essaye de se frayer vers Dieu, l'Evangile c'est Dieu qui descend vers l'homme". Les religions satisfont - plus ou moins - le besoin religieux de l'homme mais seule l'oeuvre de Jésus Christ apporte la vraie réponse aux troubles de la conscience, au besoin de paix et de réconciliation, au besoin spirituel d'une relation heureuse avec le Créateur
.


Le salut par les oeuvres?

Introduction

A peu près toutes les religions sont d'accord pour reconnaître l'existence du mal et, par voie de conséquence, que l'homme n'est pas ce qu'il devrait être. Il est en effet difficile de lire les journaux ou de regarder la télévision et de conclure que le mal n'existe pas ou que l'homme est foncièrement bon...

C'est dans le remède que les avis divergent. Le "salut par les oeuvres" a de nombreux adeptes car il est sous-tendu par la logique du "qui casse paye".

Ainsi les hommes de "bonne volonté" acceptent ce principe et sont prêts à de multiples efforts ou sacrifices pour "expier'" leurs fautes et "gagner" le paradis.


Il convient néanmoins de nous poser quelques questions:


Le bien efface-t-il le mal?

Si je frappe quelqu'un de façon tout à fait injuste et qu'après je l'accompagne à l'hopital, est-ce que cet acte charitable compense l'acte agressif?


Le comportement futur peut-il effacer le comportement passé?

Si quelqu'un trompe son conjoint puis cesse de le faire, sa bonne conduite efface-t-elle la faute passée? Comment réparer le préjudice?


Le mal est-il relatif aux hommes ou à Dieu?

Toute faute vis à vis de son prochain est aussi une offense envers Dieu. L'homme l'oublie souvent. Or un seul péché nous rend coupable devant le Dieu saint.


Quelles oeuvres seraient méritoires pour le salut?

Celles proposées sont excessivement variées. Elles vont de la punition légère à des renoncements draconiens, de l'aumône à la perte de tous ses biens, voire au don de sa liberté et de sa volonté. Les religions orientales proposent plusieurs techniques de purification dont les plus courantes sont le yoga, la méditation, la récitation de "mantras", et les pélerinages.

Beaucoup de gens sincères gémissent sous le pesant fardeau du "salut par les oeuvres":
  • comment être sûrs d'en "faire assez"?
  • comment cesser de faire le mal?

Le salut par les oeuvres ? Une doctrine anti-biblique!


La Bible affirme, de façon claire et précise que:

  • L'homme est pécheur et ne peut se sauver lui-même: Un homme ne pourra en aucune manière racheter son frère, ni donner à Dieu sa rançon, car précieux est le rachat de leur âme, et il faut qu'il y renonce à jamais. (Psaume 49:7-8 ).
  • Christ est venu pour sauver les pécheurs et personne d'autre que lui n'a pu ni ne pourra jamais le faire. (1 Timothée 1:15 ; cf Jean 10:1-18 ).
  • Christ est le seul et unique chemin vers Dieu (Jean 14:6 ; Actes 4:12 )

    Accepter que l'homme puisse être sauvé en faisant des oeuvres amènerait aux conclusions suivantes:
    • L'oeuvre de Jésus Christ est insuffisante. (il faut aussi mes oeuvres).
    • L'oeuvre de Jésus Christ n'est plus indispensable. (je me débrouille seul).
    • L'oeuvre de Jésus Christ est inutile. (il est venu pour rien, il est mort pour rien).
    Une telle doctrine n'apporte pas le salut mais laisse ceux qui y croient dans l'attente terrible du jugement divin.


    Le salut par la foi

    La nécessité du salut

    Au cours des siècles Dieu a fait l'épreuve de l'homme de différentes manières:
    • Dans l'innocence l'homme a désobéi,
    • Sous la loi de Moïse il a transgressé les commandements,
    démontrant qu'il est incapable, malgré ses bonnes intentions et ses respectables efforts, de satisfaire aux exigences divines.

    La question se pose:

    Comment Dieu pourra-t-il, en toute justice, permettre à des êtres pécheurs de se tenir dans sa présence, sans être condamnés?


    La venue de Jésus Christ

    Jésus Christ a été le seul homme à cheminer ici bas sans faire le mal:
    • Sa marche parfaite met en relief notre culpabilité: il a été ce que nous aurions dû être.
    • Sa marche parfaite le qualifie pour être Celui qui seul peut se substituer à nous devant Dieu et payer la dette de nos péchés.

    Le fondement du salut

    La mort volontaire de Jésus Christ à la place des pécheurs, sa résurrection d'entre les morts, sa séance à la droite de Dieu sont le fondement du salut. Il est accompli complètement en dehors de nous-mêmes et accepté par Dieu.


    Le salut par grâce

    Sur la base de l'oeuvre de Jésus Christ, Dieu fait proclamer à tous les hommes qu'il fait grâce à quiconque se repent de ses péchés, demande pardon et met sa confiance (sa foi) en Jésus Christ mort et ressuscité pour son salut.

    Ceux qui n'acceptent pas ce sublime "cadeau" ne l'auront pas. Ils resteront à jamais loin de celui qui voulait leur bonheur.


    Les éléments du salut

    L'expérience du salut est une mais divers aspects peuvent être distingués:
    • Conviction de péché: Prise de conscience personnelle du péché et certitude d'être coupable devant Dieu. (Jean 16:8 ; Luc 5:8 )
    • Repentance: Changement de conception et de disposition intérieure à l'égard du péché et de Dieu, avec le regret de l'avoir offensé.(Actes 26:20 ; 17:30 )
    • Confession: Acte par lequel l'homme reconnaît son péché et exprime à Dieu ses sentiments intérieurs.(1 Jean 1:9 ; Luc 15:21 )
    • Foi: Confiance en Jésus-Christ, Fils de Dieu, unique Sauveur, mort et ressuscité corporellement pour expier les péchés.(Ephésiens 2:8 ; Hébreux 11:1 )
    • Conversion: Acte volontaire de l'homme qui se détourne du mal pour se tourner vers Dieu. (Actes 3:1-9 ; 1 Thessaloniciens 1:9 )
    • Pardon: Acte de grâce par lequel Dieu enlève les péchés. (Actes 10:43 )
    • Justification: Acte juridique par lequel Dieu, le divin Juge, déclare juste le pécheur. (Romains 3:23-26 ; Romains 4:25-5.1 )
    • Nouvelle naissance ou régénération: Acte créateur de Dieu faisant du croyant un homme nouveau. (Jean 3:7 ; 2 Corinthiens 5:17 ;Tite 3:4-7 )
    • Réception de l'Esprit Saint: Réalisation de la promesse du Seigneur (Jn 14:16-17 ) le Saint Esprit est la puissance d'une vie nouvelle pour le croyant (Galates 5:16-25 ) et le cachet qui atteste son appartenance définitive à Dieu (Ephésiens 1:13 ).

    Retour à l'introduction

  • Partager cet article

    Repost 0
    Published by Le staff Vivre en chrétien - dans Etude Biblique
    commenter cet article

    commentaires

    Denis Tarko 15/11/2013 19:26

    Bonjour, j'ai des documents que je crois pourraient vous intéressez. :Les voici : http://www.egliseduchristquebec.com/doc_dec_2012/le_comment_et_le_pourquoi_du_bapteme_biblique.pdf

    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_dec_2012/chapitre_v_les_arguements_du_catholicisme__repondu_selon_la_bible.pdf

    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_sept2013/chap_xv_histoire_concile_vatican.pdf

    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_mar2013/chapitre_xiv_decrets_du_vatican_relation_allegeance_civile.pdf

    http://www.egliseduchristquebec.com/doc_sept2013/chap_i_en_inspectan__les_parois.pdf