Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

4 juin 2006 7 04 /06 /juin /2006 16:44
Dans la deuxième lecture de ce dimanche de Pentecôte (Ga 5, 16-25), Saint Paul adresse un message pour le moins... pressant. Il s'agit d'une lettre où Paul insiste sur la nécessité réelle et actuelle de faire confiance à l'Esprit et surtout, d'être prêt à lui ouvrir notre coeur; une lettre qui symbolise bien ce que l'Esprit prends comme place (ou devrait prendre... Car peut-être sommes-nous bien souvent prompts à lui fermer notre coeur) dans nos vies.

Saint-Paul Fait une comparaison intéressante entre l'abandon aux plaisirs de la chair, et l'ouverture de son coeur à l'Esprit.
Les plaisirs de la chair, pour simplifier, ne peuvent mener l'homme nul part ailleurs que dans le sens contraire de Dieu et des autres.
L'Esprit, quant à lui, guide l'Homme sur les sentiers de la vie et de la foi, en l'ammenant à la rencontre des Hommes et de Dieu.

Bien qu'étant salvateur, nous ne sommes pas toujours capables de nous laisser pénétrer des 7 dons de l'Esprit (Sagesse et Intelligence, Conseil et Force, Connaissance et Affection filiale, l'Esprit d'adoration). Notre humanité nous incite, ou nous mène parfois, à préférer les tentations de ce monde. La satisfaction du profit généré par ces tentations ne s'inscrit jamais dans la durée, bien au contraire; même si celles-ci nous apportent des soucis, notre première réaction (encore faut-il se reconnaître pêcheur.. Et là encore, nos vues se perdent dans l'infinie grandeur de notre égoïsme...) est de regretter notre geste... Tel un cercle infernal, nous pouvons très vite nous laisser aspirer par cette spirale nous poussant à satisfaire des besoins et des attirances factices, qui ne peuvent certainement pas nous amener vers Dieu!

La lecture de l'Epître aux Galates est très intéressante, car elle nous donne l'importance de Jésus dans nos vies, afin de vivre pleinement du Saint Esprit, qui seul nous "guidera vers la vérité toute entière" (Jean 16, 13 - Ecouter le commentaire audio de Mgr Louis Sankale, Evêque de Nice ) :

" Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses tendances égoïstes.
Puisque l'Esprit nous fait vivre, laissons-nous conduire par l'Esprit."

J'ai choisis ce passage comme texte de cheminement, pour ce temps de Pentecôte, pour ce temps d'ouverture à l'Esprit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Vie de L'Eglise
commenter cet article

commentaires

Tich 09/06/2006 01:00

Sacré Paul de Tarse !  Qu'est-ce qu'on se bidonne avec lui !

Hugues 08/06/2006 19:05

Bonjour,Je ne sais pas si c'est ici que je peux poster ce petit mot,Je suis aussi catho-bloggeur.Mon site est : http://speedyrection.over-blog.comj'essaie de poster réguliérement.N'hésiter pas à mettre vos commentaires. J'aborde facilement des sujets tabou de vie spy / vie pro / vie privée , philo .....bon surf,Hugues

Majesty of The Rock 06/06/2006 12:38

Dans la mesure où toute experience ai succeptible de nous donner un enseignement, assouvir une tentation permet forcement d'apprendre quelque chose sur soi...
Après, je pense qu'il faut faire un calcul coût/avantage pour décider rationellement de la conduite a suivre...Ici le choix est determiné par des facteurs objectif...
De plus, je pense que cette question définti en réalité deux types de philosophie de vie, ceux qui agissent et tirent un enseignement de leurs experiences  et ceux qui inversement ont une conception de la vie et s'y tienne...âu détriment peut être d'apprendre de nouvelles choses.
La tentation est elle donc forcement mauvaise ?
 

Majesty of the Rock 05/06/2006 19:08

Qu'entend Saint paul par le mot esprit ? Est ce la "Raison", "l'Entendement", c'est a dire cette faculté de l'homme a discnerner le bon du mauvais ?  Ou est c'que c'est une entité distincte de l'homme qui s'impose a lui ?
De plus, le meilleur moyen delutter contre la tentation n'est elle pas de l'assouvir pour mieux s'en détacher par la suite ? est c'que ce n'est pas plutôt l'experience qui fonde l'esprit ?

Olivier 05/06/2006 20:42

L'Esprit dont parle Saint Paul, c'est l'Esprit SaintPour ce qui est des tentations, l'idée n'est pas tant de savoir si l'on doit y succomber ou non, mais plutot ce qu'elles nous apportent; "La tentation est la vie de l'Homme sur la terre", ai-je lu récemment dans un livre. L'Homme est face à une foultitude de tentations diverses, qui tournent autour de lui; y succomber, certes il s'agirait de la solution facile (que l'on connait tous), mais qu'est ce que cela nous apporte? Ni le bien être (face à soi, face aux autres, face à Dieu), ni  une vie bien ordonnée...Ne pas y succomber (attention, je ne dis pas que cela est facile, c'est vrai...) est une grande marque de sagesse de vie, désignant la volonté de celui qui résiste de tracer des lignes directrices pour sa vie présente et future. Des lignes directrices dont il connait les sacrifices nécessaires à réaliser, ainsi que les difficultés envisageables,pour y parvenir, mais qui assurément ne pourront donner que plus de saveur à son engagement de vie.