Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
Chapitre 7


1.Après cela, Jésus parcourut la Galilée, ne voulant pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir.
2.Or, la fête des Juifs, celle des Tabernacles, était proche.
3.Ses frères lui dirent donc: "Partez d'ici, et allez en Judée, afin que vos disciples aussi voient les œuvres que vous faites;
4.Car personne ne fait une chose en secret, lorsqu'il désire qu'elle paraisse. Si vous faites ces choses,
montrez-vous au monde."
5.Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui.
6.Jésus leur dit: "Mon temps n'est pas encore venu; mais votre temps à vous est toujours prêt.
7.Le monde ne saurait vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui ce témoignage, que ses œuvres sont mauvaises.
8.Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n'y vais point, parce que mon temps n'est pas encore venu."
9.Après avoir dit cela, il resta en Galilée.
10.Mais lorsque ses frères furent partis, lui-même monta aussi à la fête, non publiquement, mais en secret.
11.Les Juifs donc le cherchaient durant la fête, et disaient "Où est-il?."
12.Et il y avait dans la foule une grande rumeur à son sujet. Les uns disaient "C'est un homme de bien; Non, disaient les autres, il trompe le peuple."
13.Cependant personne ne s'exprimait librement sur son compte, par crainte des Juifs.
14.On était déjà au milieu de la fête, lorsque Jésus monta au temple, et il se mit à enseigner.
15.Les Juifs étonnés disaient: "Comment connaît-il les Ecritures, lui qui n'a point fréquenté les écoles?"
16.Jésus leur répondit: "Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé.
17.Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il saura si ma doctrine est de Dieu ou si je parle de
moi-même.
18.Celui qui parle de soi-même, cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, est véridique, et il n'y a point en lui d'imposture.
19.Est-ce que Moïse ne vous a point donné la Loi? Et nul de vous n'accomplit la loi.
20.Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir?" La foule répondit: "Vous êtes possédé du démon; qui est-ce qui cherche à vous faire mourir?"
21.Jésus leur dit: "J'ai fait une seule œuvre, et vous voilà tous hors de vous-mêmes?
22.Moïse vous a donné la circoncision (non qu'elle vienne de Moïse, mais des Patriarches),
23.Et vous la pratiquez le jour du sabbat. Que si, pour ne pas violer la loi de Moïse, on circoncit le jour du sabbat, comment vous indignez-vous contre moi, parce que, le jour du sabbat, j'ai guérit un homme dans tout son corps?
24.Ne jugez point sur l'apparence, mais jugez selon la justice."
25.Alors quelques habitants de Jérusalem dirent: "N'est-ce pas celui qu'ils cherchent à faire mourir?
26.Et le voilà qui parle publiquement sans qu'on lui dise rien. Est-ce que vraiment les chefs du peuple auraient reconnu qu'il est le Christ?
27.Celui-ci, néanmoins, nous savons d'où il est; mais quand le Christ viendra, personne ne saura d'où il est."
28.Jésus, enseignant dans le temple, dit donc à haute voix: "Vous me connaissez et vous savez d'où je suis!…et pourtant ce n'est pas de moi-même que je suis venu: mais celui qui m'a envoyé est vrai: vous ne le connaissez point.
29.Moi, je le connais, parce que je suis de lui, et c'est lui qui m'a envoyé."
30.Ils cherchèrent donc à le saisir; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue.
31.Mais beaucoup, parmi le peuple, crurent en lui et ils disaient: "Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en a fait celui-ci?"
32.Les Pharisiens entendirent la foule murmurant ces choses au sujet de Jésus; alors les Princes des prêtres et les Pharisiens envoyèrent des satellites pour l'arrêter.
33.Jésus dit: "Je suis encore avec vous un peu de temps, puis je m'en vais à celui qui m'a envoyé.
34.Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point, et où je suis vous ne pouvez venir."
35.Sur quoi les Juifs se dirent entre eux: "Où donc ira-t-il, que nous ne le trouverons point? Ira-t-il vers ceux qui sont dispersés parmi les Gentils, et ira-t-il les instruire?
36.Que signifie cette parole qu'il a dite: Vous me chercherez et vous ne me trouverez point, et où je suis, vous ne pouvez venir?"
37.Le dernier jour de la fête, qui en est le jour le plus solennel, Jésus, debout, dit à haute voix: "Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive.
38.Celui qui croit en moi, de son sein, comme dit l'Ecriture, couleront des fleuves d'eau vive."
39.Il disait cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui; car l'Esprit n'était pas encore
donné, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié.
40.Parmi la foule, quelques-uns, qui avaient entendu ces paroles, disaient: "C'est vraiment le prophète."
41.D'autres: "C'est le Christ." "Mais, disaient les autres, est-ce de la Galilée que doit venir le Christ?
42.L'Écriture ne dit-elle pas que c'est de la race de David, et du bourg de Bethléem, où était David, que le Christ doit venir?"
43.C'est ainsi que le peuple était partagé à son sujet.
44.Quelques-uns voulaient l'arrêter; mais personne ne mit la main sur lui.
45.Les satellites étant donc revenus vers les Pontifes et les Pharisiens, ceux-ci leur dirent: "Pourquoi ne l'avez-vous pas amené?"
46.Les satellites répondirent: " Jamais homme n'a parlé comme cet homme."
47.Les Pharisiens leur répliquèrent: "Vous aussi, vous êtes-vous laissés séduire?
48.Y a-t-il quelqu'un parmi les Princes du peuple qui ait cru en lui? Y en a-t-il parmi les Pharisiens?
49.Mais cette populace qui ne connaît pas la Loi, ce sont des maudits."
50.Nicodème, l'un d'eux, celui qui était venu de nuit à Jésus, leur dit:
51."Notre loi condamne-t-elle un homme sans qu'on l'ait d'abord entendu, et sans qu'on sache ce qu'il a fait?"
52.Ils lui répondirent: "Toi aussi es-tu Galiléen? Examine avec soin les Écritures, et tu verras qu'il ne sort point de prophète de la Galilée."
53.Et ils s'en retournèrent chacun dans sa maison.

 

Chapitre 8


1.Jésus s'en alla sur la montagne des Oliviers;
2.Mais, dès le point du jour, il retourna dans le temple, et tout le peuple vint à lui. Et s'étant assis, il les enseignait.
3.Alors les Scribes et les Pharisiens lui amenèrent une femme surprise en adultère, et l'ayant fait avancer, ils dirent à Jésus:
4."Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère."
5.Or Moïse, dans la Loi, nous a ordonné de lapider de telles personnes. Vous, donc, que dites-vous.
6.C'était pour l'éprouver qu'ils l'interrogeaient ainsi, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait sur la terre avec le doigt.
7.Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit:" Que celui de vous qui est sans péché lui jette la première pierre."
8.Et s'étant baissé de nouveau, il écrivait sur la terre.
9.Ayant entendu cette parole, et se sentant repris par leur conscience, ils se retirèrent les uns après les autres, les plus âgés d'abord, puis tous les autres, de sorte que Jésus resta seul avec la femme qui était au milieu.
10.Alors Jésus s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, lui dit: "Femme, où sont ceux qui vous
accusent? Est-ce que personne ne vous a condamnée?
11.Elle répondit: "Personne, Seigneur"; Jésus lui dit "Je ne vous condamne pas non plus. Allez, et ne péchez plus."
12.Jésus leur parla de nouveau, disant: "Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie."
13.Sur quoi les Pharisiens lui dirent: "Vous rendez témoignage de vous-même; votre témoignage n'est pas digne de foi."
14.Jésus leur répondit: "Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est véridique, parce que je sais d'où je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez d'où je viens ni ou je vais.
15.Vous jugez selon la chair; moi je ne juge personne.
16.Et si je juge, mon jugement est véridique, car je ne suis pas seul, mais moi, et le Père qui m'a envoyé.
17.Il est écrit dans votre Loi, que le témoignage de deux hommes est digne de foi.
18.Or, je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m'a envoyé rend aussi témoignage de moi."
19.Ils lui dirent donc: "Où est votre Père?" Jésus répondit: "Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père: si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père."
20.Jésus parla de la sorte dans le parvis du Trésor, lorsqu'il enseignait dans le temple; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue.
21.Jésus leur dit encore: "Je m'en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Où je vais, vous ne pouvez venir."
22.Les Juifs disaient donc: "Est-ce qu'il va se tuer lui-même, puisqu'il dit: Où je vais vous ne pouvez venir?"
23.Et il leur dit: "Vous, vous êtes d'en bas, et moi, je suis d'en haut; vous êtes de ce monde, moi, je ne suis pas de ce monde.
24.C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans votre péché; car si vous ne croyez pas que je suis le Messie, vous mourrez dans votre péché."
25."Qui êtes-vous?" lui dirent-ils. Jésus leur répondit: "Absolument ce que je vous déclare.
26.J'ai beaucoup de choses à dire de vous et à condamner en vous, mais celui qui m'a envoyé est véridique, et ce que j'ai entendu de lui, je le dis au monde."
27.Ils ne comprirent point qu'il leur parlait du Père.
28.Jésus donc leur dit: " Lorsque vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous connaîtrez qui je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis ce que mon Père m'a enseigné.
29.Et celui qui m'a envoyé est avec moi, et il ne m'a pas laissé tout seul, parce que je fais toujours ce qui lui plaît."
30.Comme il disait ces choses, beaucoup crurent en lui.
31.Jésus dit donc aux Juifs qui avaient cru en lui: "Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;
32.Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres."
33.Il lui répondirent: "Nous sommes la race d'Abraham, et nous n'avons jamais été esclaves de personne; comment dites-vous: Vous deviendrez libres?
34.Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque se livre au péché est esclave du péché.
35.Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; mais le fils y demeure toujours.
36.Si donc le Fils vous affranchit, vous serez vraiment libres.
37.Je sais que vous êtes enfants d'Abraham; mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne pénètre pas en vous.
38.Moi je vous dis ce que j'ai vu chez mon Père; et vous, vous faites ce que vous avez vu chez votre père."
39.Ils lui répondirent: "Notre père, c'est Abraham." Jésus leur dit: "Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres d'Abraham.
40.Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Ce n'est point ce qu'a fait Abraham. Vous faites les œuvres de votre père."
41.Ils lui dirent: "Nous ne sommes pas des enfants de fornication; nous avons un seul Père, qui est Dieu."
42.Jésus leur dit: "Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; et je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé
43.Pourquoi ne reconnaissez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez entendre ma parole.
44.Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et n'est point demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a point de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge.
45.Et moi, parce que je vous dis la vérité, vous ne me croyez pas.
46.Qui de vous me convaincra de péché? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas?
47.Celui qui est de Dieu entend la parole de Dieu; c'est parce que vous n'êtes pas de Dieu que vous ne l'entendez pas."
48.Les Juifs lui répondirent: "N'avons-nous pas raison de dire que vous êtes un Samaritain et que vous êtes possédé du démon?"
49.Jésus répondit: "Il n'y a point en moi de démon; mais j'honore mon Père, et vous, vous m'outragez.
50.Pour moi, je n'ai point souci de ma gloire: il est quelqu'un qui en prend soin et qui fera justice.
51.En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort."
52.Les juifs lui dirent: "Nous voyons maintenant qu'un démon est en vous. Abraham est mort, les prophètes aussi, et vous, vous dites: Si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.
53.Etes-vous plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les Prophètes aussi sont morts; qui
prétendez-vous être?"
54.Jésus répondit: "Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien; c'est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites qu'il est votre Dieu;
55.Et pourtant vous ne le connaissez pas; mais moi, je le connais; et si je disais que je ne le connais pas, je serais menteur comme vous. Mais je le connais et je garde sa parole.
56.Abraham votre père, a tressailli de joie de ce qu'il devait voir mon jour; il l'a vu, et il s'est réjoui."
57.Les Juifs lui dirent: "Vous n'avez pas encore cinquante ans, et vous avez vu Abraham?"
58.Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fut, je suis."
59.Alors ils prirent des pierres pour les lui jeter; mais Jésus se cacha, et sortit du temple.


 

Chapitre 9


1.Jésus vit, en passant, un aveugle de naissance.
2."Maître, lui demandèrent ses disciples, est-ce que cet homme a péché, ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle?"
3.Jésus répondit: "Ni lui, ni ses parents n'ont péché, mais c'est afin que les œuvres de Dieu soient
manifestées en lui.
4.Il faut, tandis qu'il est jour, que je fasse les œuvres de celui qui m'a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler.
5.Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde."
6.Ayant ainsi parlé, il cracha à terre, fit de la boue avec sa salive, puis il l'étendit sur les yeux de l'aveugle, et lui dit:
7."Va, lave-toi dans la piscine de Siloé (mot qui se traduit: Envoyé)." Il partit, se lava, et s'en retourna, voyant clair.
8.Les voisins, et ceux qui l'avaient vu auparavant demander l'aumône, disaient: "N'est-ce pas là celui qui était assis et mendiait?"
9.Les uns répondaient: "C'est lui"; d'autres: "Non, mais il lui ressemble." Mais lui disait: "C'est moi."
10.Ils lui dirent donc: "Comment tes yeux ont-ils été ouverts?"
11.Il répondit: "Un homme, celui qu'on appelle Jésus, a fait de la boue, il l'a étendue sur mes yeux, et m'a dit: Va à la piscine de Siloé et lave-toi. J'y ai été, et, m'étant lavé, j'ai recouvré la vue."
12."Où est cet homme?" lui dirent-ils. Il répondit: "Je ne sais pas."
13.Ils menèrent aux Pharisiens celui qui avait été aveugle.
14.Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait ainsi fait de la boue et ouvert les yeux de l'aveugle.
15.A leur tour, les Pharisiens lui demandèrent comment il avait recouvré la vue, et il leur dit: "Il m'a mis sur les yeux de la boue, je me suis lavé, et je vois."
16.Sur cela quelques-uns des Pharisiens disaient: "Cet homme n'est pas envoyé de Dieu, puisqu'il n'observe pas le sabbat." D'autres disaient: "Comment un pécheur peut-il faire de tels prodiges?" Et la division était entre eux.
17.Ils dirent donc de nouveau à l'aveugle: "Et toi, que dis-tu de lui, de ce qu'il t'a ouvert les yeux?" Il
répondit: "C'est un prophète."
18.Les Juifs ne voulurent donc pas croire que cet homme eut été aveugle et qu'il eût recouvré la vue, jusqu'à ce qu'ils eussent fait venir les parents de celui qui avait recouvré la vue.
19.Ils leur demandèrent: "Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle? Comment donc voit-il
maintenant?"
20.Les parents répondirent: " Nous savons que c'est bien là notre fils, et qu'il est né aveugle;
21.Mais comment il voit maintenant, nous l'ignorons, et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas. Interrogez-le lui-même; il a de l'âge, lui-même parlera de ce qui le concerne."
22.Ses parents parlèrent ainsi, parce qu'ils craignaient les Juifs. Car déjà les Juifs étaient convenus que quiconque reconnaîtrait Jésus pour le Christ serait exclu de la synagogue.
23.C'est pourquoi ses parents dirent " Il a de l'âge, interrogez-le."
24.Les Pharisiens firent venir une seconde fois l'homme qui avait été aveugle, et lui dirent: "Rends gloire à Dieu. Nous savons que cet homme est un pécheur."
25.Celui-ci répondit: " S'il est un pécheur, je l'ignore; je sais seulement que j'étais aveugle, et qu'à présent je vois."
26.Ils lui dirent: "Qu'est-ce qu'il t'a fait? Comment t'a-t-il ouvert les yeux?"
27.Il leur répondit: "Je vous l'ai déjà dit et vous ne l'avez pas écouté: pourquoi voulez-vous l'entendre encore? Est-ce que vous aussi vous voulez devenir ses disciples?"
28.Ils le chargèrent alors d'injures, et dirent: "C'est toi qui es son disciple; nous, nous sommes les disciples de Moïse.
29.Nous savons que Dieu a parlé à Moïse; mais celui-ci nous ne savons d'où il est."
30.Cet homme répondit: "Il est étonnant que vous ne sachiez d'où il est, et cependant il m'a ouvert les yeux.
31.Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs; mais si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui-là qu'il exauce.
32.Jamais on n'a ouï dire que quelqu'un ait ouvert les yeux d'un aveugle-né.
33.Si cet homme n'était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire."
34.Ils lui répondirent: "Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous fais la leçon?" Et ils le chassèrent.
35.Jésus apprit qu'ils l'avaient ainsi chassé, et l'ayant rencontré, il lui dit:
36."Crois-tu au Fils de l'homme?" Il répondit: "Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui?"
37.Jésus lui dit: "Tu l'as vu; et celui qui te parle, c'est lui-même."
38."Je crois, Seigneur" dit-il, et se jetant à ses pieds, il l'adora.
39.Alors Jésus dit: "Je suis venu dans ce monde pour un jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles."
40.Quelques Pharisiens qui étaient avec lui, lui dirent: "Sommes-nous, nous aussi des aveugles?"
41.Jésus leur répondit: "Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez point de péché; mais maintenant vous dites: Nous voyons; votre péché demeure."

 

 

Chapitre 10


1."En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre point par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand.
2.Mais celui qui entre par la porte est le pasteur des brebis.
3.C'est à lui que le portier ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom ses brebis, et il les mène aux pâturages.
4.Quand il a fait sortir toutes ses brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent, parce qu'elles
connaissent sa voix.
5.Elles ne suivront point un étranger, mais elle le fuiront, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers."
6.Jésus leur dit cette allégorie; mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait.
7.Jésus donc leur dit encore: "En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.
8.Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés.
9.Je suis la porte: si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera, et il sortira, et il trouvera des
pâturages.
10.Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance.
11.Je suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis.
12.Mais le mercenaire, qui n'est pas le pasteur, et à qui les brebis n'appartiennent pas, voit venir le loup, laisse là les brebis et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse.
13.Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire et qu'il n'a nul souci des brebis.
14.Je suis le bon pasteur; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent,
15.Comme mon Père me connaît, et que je connais mon Père, et je donne ma vie pour mes brebis.
16.J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie; il faut aussi que je les amène, et elles
entendront ma voix et il y aura une seule bergerie et un seul pasteur.
17.C'est pour cela que mon Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre.
18.Personne ne me la ravit, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père."
19.Il s'éleva de nouveau une division parmi les Juifs à l'occasion de ce discours.
20.Plusieurs d'entre eux disaient: "Il est possédé d'un démon, il a perdu le sens: Pourquoi l'écoutez-vous?"
21.D'autres disaient: " Ce ne sont pas là les paroles d'un possédé; est-ce qu'un démon peut ouvrir les yeux des aveugles?"
22.On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace; c'était l'hiver;
23.Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon.
24.Les Juifs l'entourèrent donc et lui dirent: "Jusques à quand tiendrez-vous notre esprit en suspens? Si vous êtes le Christ dites-le nous franchement."
25.Jésus leur répondit: "Je vous l'ai dit, et vous ne me croyez pas: les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi;
26.Mais vous ne me croyez point, parce que vous n'êtes pas de mes brebis.
27.Mes brebis entendent ma voix. Je les connais et elles me suivent.
28.Et je leur donne une vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main.
29.Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous, et nul ne peut les ravir de la main de mon Père.

30.Mon père et moi nous sommes un."
31.Les Juifs ramassèrent de nouveau des pierres pour le lapider.
32.Jésus leur dit: "J'ai fait devant vous beaucoup d'œuvres bonnes qui venaient de mon Père: pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous?"
33.Les Juifs lui répondirent: "Ce n'est pas pour une bonne œuvre que nous vous lapidons, mais pour un blasphème, et parce que, étant homme, vous vous faites Dieu;
34.Jésus leur répondit: "N'est-il pas écrit dans votre Loi: J'ai dit: vous êtes des dieux?
35.Si la Loi appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie,
36.comment dites-vous à celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde: Vous blasphémez, parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu?
37.Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas.
38.Mais si je les fais, lors même que vous ne voudriez pas me croire, croyez à mes œuvres: afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi, et que je suis dans le Père."
39.Là-dessus, ils cherchèrent de nouveau à se saisir de lui, mais il s'échappa de leurs mains.
40.Il s'en retourna au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait commencé à baptiser; et il y demeura.
41.Et beaucoup venaient à lui, disant: "Jean n'a fait aucun miracle; mais tout ce qu'il a dit de celui-ci était vrai."
42.Et il y en eut là beaucoup qui crurent en lui.
 


Chapitre 11


1.Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur.
2.Marie est celle qui oignit de parfum le Seigneur, et lui essuya les pieds avec ses cheveux; et c'était son frère Lazare qui était malade.
3.Les sœurs envoyèrent dire à Jésus: "Seigneur, celui que vous aimez est malade."
4.Ce qu'ayant entendu, Jésus dit: "Cette maladie ne va pas à la mort, mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle."
5.Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur Marie, et Lazare.
6.Ayant donc appris qu'il était malade, il resta deux jours encore au lieu où il était.
7.Il dit ensuite à ses disciples: "Retournons en Judée."
8.Les disciples lui dirent: "Maître, tout à l'heure les Juifs voulaient vous lapider, et vous retournez là?"
9.Jésus répondit: "N'y a-t-il pas douze heures dans le jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne se heurte point, parce qu'il voit la lumière du monde.
10.Mais s'il marche pendant la nuit, il se heurte parce qu'il manque de lumière."
11.Il parla ainsi, et ajouta: "Notre ami Lazare dort, mais je me mets en route pour le réveiller."
12.Ses disciples lui dirent: "S'il dort, il guérira."
13.Mais Jésus avait parlé de sa mort, et ils pensaient que c'était du repos du sommeil.
14.Alors Jésus leur dit clairement: "Lazare est mort;
15.et je me réjouis à cause de vous de n'avoir pas été là, afin que vous croyiez; mais allons vers lui."
16.Et Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples: "Allons-y, nous aussi, afin de mourir avec lui."
17.Jésus vint donc et trouva Lazare depuis quatre jours dans le sépulcre.
18.Or, Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ.
19.Beaucoup de Juifs étaient venus près de Marthe et de Marie pour les consoler au sujet de leur frère.
20.Dès que Marthe eut appris que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison.
21.Marthe dit donc à Jésus: "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort.
22.Mais maintenant encore, je sais que tout ce que vous demanderez à Dieu, Dieu vous l'accordera."
23.Jésus lui dit: "Votre frère ressuscitera."
24."Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera lors de la résurrection, au dernier jour;
25.Jésus lui dit: "Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra;
26.Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra point pour toujours. Le croyez-vous?"
27."Oui, Seigneur", lui dit-elle, "je crois que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir en ce monde."
28.Lorsqu'elle eut ainsi parlé, elle s'en alla, et appela en secret Marie, sa sœur, disant: "Le Maître est là, et il t'appelle."
29.Dès que celle-ci l'eut entendu, elle se leva promptement et alla vers lui.
30.Car Jésus n'était pas encore entré dans le village; il n'avait pas quitté le lieu où Marthe l'avait rencontré.
31.Les Juifs qui étaient avec Marie, et la consolaient, l'ayant vue se lever en hâte et sortir, la suivirent en pensant: "Elle va au sépulcre pour y pleurer."
32.Lorsque Marie fut arrivée au lieu où était Jésus, le voyant, elle tomba à ses pieds, et lui dit: "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort."
33.Jésus la voyant pleurer, elle et les Juifs qui l'accompagnaient, frémit en son esprit, et se laissa aller à l'émotion.
34.Et il dit: "Où l'avez-vous mis?" "Seigneur, lui répondirent-ils, venez et voyez."
35.Et Jésus pleura.
36.Les Juifs dirent: "Voyez comme il l'aimait."
37.Mais quelques-uns d'entre eux dirent: " Ne pouvait-il pas, lui qui a ouvert les yeux d'un aveugle-né, faire aussi que cet homme ne mourût point?"
38.Jésus donc, frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre: c'était un caveau, et une pierre était posée dessus.
39."Otez la pierre", dit Jésus. Marthe, la sœur de celui qui était mort, lui dit: "Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là."
40.Jésus lui dit: "Ne vous ai-je pas dit que si vous croyez, vous verrez la gloire de Dieu?"
41.Ils ôtèrent donc la pierre; et Jésus leva les yeux en haut et dit: "Père, je vous rends grâces de ce que vous m'avez exaucé.
42.Pour moi je savais que vous m'exaucez toujours; mais j'ai dit cela à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est vous qui m'avez envoyé."
43.Ayant parlé ainsi, il cria d'une voix forte:
44."Lazare, sors!" Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et le visage enveloppé d'un suaire. Jésus leur dit: "Déliez-le, et laissez-le aller."
45.Beaucoup d'entre les Juifs qui étaient venus près de Marie et de Marthe, et qui avaient vu ce qu'avait fait Jésus, crurent en lui.
46.Mais quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les Pharisiens, et leur racontèrent ce que Jésus avait fait.
47.Les Pontifes et les Pharisiens assemblèrent donc le Sanhédrin et dirent: "Que ferons-nous? Car cet homme opère beaucoup de miracles.
48.Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire notre ville et notre
nation."
49.L'un d'eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit:
50."Vous n'y entendez rien; vous ne réfléchissez pas qu'il est de votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse pas."
51.Il ne dit pas cela de lui-même; mais étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation;
52.Et non seulement pour la nation, mais aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu qui sont dispersés.
53.Depuis ce jour, ils délibérèrent sur les moyens de le faire mourir.
54.C'est pourquoi Jésus ne se montrait plus en public parmi les Juifs; mais il se retira dans la contrée
voisine du désert, dans une ville nommée Ephrem, et il y séjourna avec ses disciples.
55.Cependant la Pâque des Juifs était proche, et beaucoup montèrent à Jérusalem, avant la Pâque, pour se purifier.
56.Ils cherchaient Jésus et ils se disaient les uns aux autres, se tenant dans le temple: "Que vous en semble?
Pensez-vous qu'il ne viendra pas à la fête?" Or, les Pontifes et les Pharisiens avaient donné l'ordre que, si quelqu'un savait où il était, il le déclarât, afin qu'ils le fissent prendre.
 

Chapitre 12

1.Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare, le mort qu'il avait ressuscité.
2.Là, on lui fit un souper, et Marthe servait. Or, Lazare était de ceux qui se trouvaient à table avec lui.
3.Marie, ayant pris une livre d'un parfum de nard très pur, très précieux, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux. Et la maison fut remplie de l'odeur du parfum.
4.Alors, un de ses disciples, Judas Iscariote, celui qui devait le trahir, dit:
5."Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres?"
6.Il dit cela, non qu'il se souciât des pauvres, mais parce qu'il était voleur, et qu'ayant la bourse, il dérobait ce qu'on y mettait.
7.Jésus lui dit donc: "Laisse-la; elle a gardé ce parfum pour le jour de ma sépulture.
8.Car vous aurez toujours des pauvres avec vous; mais moi, vous ne m'aurez pas toujours!"
9.Un grand nombre de Juifs surent que Jésus était à Béthanie, et ils vinrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu'il avait ressuscité des morts.
10.Mais les Princes des prêtres délibérèrent de faire mourir aussi Lazare,
11.Parce que beaucoup de Juifs se retiraient à cause de lui, et croyaient en Jésus.
12.Le lendemain, une multitude de gens qui étaient venus pour la fête, ayant appris que Jésus se rendait à Jérusalem, prirent des rameaux de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant:
13."Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le Roi d'Israël!"
14.Jésus ayant trouvé un ânon, monta dessus, selon ce qu'il est écrit:
15."Ne crains point, fille de Sion, voici ton Roi qui vient, assis sur le petit d'une ânesse."
16.Ses disciples ne comprirent pas d'abord ces choses; mais lorsque Jésus fut glorifié, ils se souvinrent qu'elles avaient été écrites de lui, et qu'il les avait accomplies en ce qui le regarde.
17.La foule donc, qui était avec lui lorsqu'il appela Lazare du tombeau et le ressuscita des morts, lui rendait témoignage;
18.Et c'est aussi parce qu'elle avait appris qu'il avait fait ce miracle, que la multitude s'était portée à sa rencontre.
19.Les Pharisiens se dirent donc entre eux: "Vous voyez bien que vous ne gagnez rien: voilà que tout le monde court après lui."
20.Or, il y avait quelques Gentils parmi ceux qui étaient montés pour adorer, lors de la fête.
21.Ils s'approchèrent de Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande: "Seigneur, nous voudrions bien voir Jésus."
22.Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus.
23.Jésus leur répondit: "L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié.
24.En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul;
25.Mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie, la perdra; et celui qui hait sa vie en ce monde, la conservera pour la vie éternelle.
26.Si quelqu'un veut être mon serviteur, qu'il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera.
27.Maintenant mon âme est troublée; et que dirai-je?…Père, délivrez-moi de cette heure…Mais c'est pour cela que je suis arrivé à cette heure."
28."Père glorifiez votre nom." Et une voix vint du ciel: "Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore."
29.La foule qui était là et qui avait entendu, disait: "C'est le tonnerre"; d'autres disaient: "Un ange lui a parlé."
30.Jésus dit: "Ce n'est pas pour moi que cette voix s'est fait entendre, mais pour vous.
31.C'est maintenant le jugement de ce monde; c'est maintenant que le Prince de ce monde va être jeté dehors.
32.Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi."
33.Ce qu'il disait, c'était pour marquer de quelle mort il devait mourir.
34.La foule lui répondit: "Nous avons appris par la Loi que le Christ demeure éternellement: comment donc dites-vous: il faut que le Fils de l'homme soit élevé? Qui est le Fils de l'homme?"
35.Jésus leur dit: "La lumière n'est plus que pour un temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent: celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.
36.Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière." Jésus dit ces choses, puis s'en allant, il se déroba à leurs yeux.
37.Quoiqu'il eût fait tant de miracles en leur présence, ils ne croyaient point en lui:
38.Afin que fût accompli l'oracle du prophète Isaïe, disant: "Seigneur, qui a cru à notre parole? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé?"
39.Ils ne pouvaient donc croire, parce qu'Isaïe a dit encore:
40."Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur, de peur qu'ils ne voient des yeux, qu'ils ne comprennent du cœur, qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse."
41.Isaïe dit ces choses, lorsqu'il vit la gloire du Seigneur et qu'il parla de lui.
42.Beaucoup, toutefois, même parmi les membres du Sanhédrin, crurent en lui; mais à cause des Pharisiens, ils ne le confessaient pas, de peur d'être chassés de la synagogue.
43.Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.
44.Or, Jésus éleva la voix et dit: "Celui qui croit en moi, croit, non pas en moi, mais en celui qui m'a envoyé;
45.Et celui qui me voit, voit celui qui m'a envoyé.
46.Je suis venu dans le monde comme une lumière, afin que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
47.Si quelqu'un entend ma parole, et ne la garde pas, moi, je ne le juge point; car je suis venu, non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.
48.Celui qui me méprise et ne reçoit pas ma parole, il a son juge: c'est la parole même que j'ai annoncée. Elle le jugera au dernier jour.
49.Car je n'ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et ce que je dois enseigner.
50.Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a enseignées."


Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article

commentaires