Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 17:00
Chapitre 7


1 Les Pharisiens et des scribes venus de Jérusalem s'assemblèrent auprès de lui.
2 Ils virent quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées;
3 les Pharisiens en effet et tous les Juifs ne mangent pas sans s'être lavé soigneusement les mains, gardant la tradition des anciens,
4 et lorsqu'ils reviennent de la place publique ils ne mangent pas sans avoir pratiqué des ablutions; ils gardent encore beaucoup d'autres observances traditionnelles : ablution des coupes, des cruches et des vases d'airain.
5 Les Pharisiens et les scribes lui demandèrent donc : " Pourquoi vos disciples ne marchent-ils pas selon la tradition des anciens, et prennent-ils leur repas avec des mains impures? "
6 Il leur dit : " Isaïe a bien prophétisé sur vous, hypocrites, ainsi qu'il est écrit : Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur cœur est loin de moi.
7 Vain est le culte qu'ils me rendent, donnant des enseignements (qui sont) des préceptes d'hommes.
8 Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes : vous faites des ablutions de cruches et de coupes, et beaucoup d'autres choses semblables. "
9 Et il leur dit : " Vous avez bel et bien annulé le commandement de Dieu pour observer votre tradition !
10 Car Moïse a dit : Honore ton père et ta mère; et : Celui qui maudira son père et sa mère, qu'il soit puni de mort
11 Mais vous, vous dites : " Si un homme dit à son père ou à sa mère : Ce dont j'aurais pu t'assister est qorban, " c'est-à-dire offrande,
12 vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou sa mère,
13 anéantissant (ainsi) la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup d'autres choses semblables. "

14 Ayant rappelé la foule, il leur dit : " Ecoutez-moi tous, et comprenez.
15 Rien de ce qui est hors de l'homme et qui entre dans l'homme ne peut le souiller; mais ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme.
16 Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! "

17 Lorsqu'il fut entré dans une maison, loin de la foule, ses disciples l'interrogèrent sur la parabole.
18 Il leur dit : " Ainsi, vous aussi, vous êtes sans intelligence? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller,
19 parce que cela n'entre pas dans son cœur, mais (va) dans le ventre, et sort pour le lieu secret. " (Ainsi) il déclarait purs tous les aliments.
20 Et il disait : " Ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme.
21 Car c'est du dedans, du cœur des hommes, que sortent les pensées mauvaises : fornication, vols, meurtres,

22 adultères, avarice, méchancetés, fraude, libertinage, envie, blasphème, orgueil, déraison.
23 Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et souillent l'homme. "

24 Il partit de là et s'en alla au territoire de Tyr et de Sidon. Et étant entré dans une maison, il désirait que personne ne le sût, mais il ne put demeurer caché.
25 Car une femme, dont la fillette avait un esprit impur, n'eut pas plus tôt entendu parler de lui, qu'elle vint se jeter à ses pieds.
26 La femme était païenne, syro-phénicienne de race; elle le pria de chasser le démon hors de sa fille.
27 Il lui dit : " Laissez d'abord les enfants se rassasier, car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens. "
28 Elle lui répondit : " Oui, Seigneur; mais les petits chiens, sous la table, mangent des miettes des enfants. "
29 Il lui dit : " A cause de cette parole, allez, le démon est sorti de votre fille. "
30 S'en étant retournée à sa maison, elle trouva l'enfant couchée sur le lit et le démon sorti.

31 Sortant du territoire de Tyr, il revint par Sidon vers la mer de Galilée, au centre du territoire de la Décapole.
32 On lui amena un sourd-bègue, et on le pria de lui imposer les mains.
33 Le tirant à part hors de la foule, il lui mit les doigts dans les oreilles, et de sa salive il toucha sa langue;
34 puis, levant les yeux au ciel, il poussa un soupir et lui dit : " Ephphatha, " c'est-à-dire : " Ouvre-toi. "
35 Et ses oreilles s'ouvrirent, et aussitôt le nœud de sa langue se délia, et il parlait distinctement.
36 Il leur défendit d'en rien dire à personne; mais plus il le leur défendait, plus ils le publiaient.
37 Et ravis d'une admiration sans bornes, ils disaient : " Il a fait tout très bien : il a fait entendre les sourds et parler les muets. "

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Chapitre 8


1 En ces jours-là, comme il y avait encore une nombreuse foule qui n'avait pas de quoi manger, il appela ses disciples et leur dit :
2 " J'ai compassion de cette foule, car voilà trois jours déjà qu'ils restent près de moi, et ils n'ont rien à manger.
3 Si je les renvoie chez eux à jeun, les forces leur manqueront en chemin; or plusieurs d'entre eux sont venus de loin. "
4 Ses disciples lui répondirent : " Comment pourrait-on ici, dans un désert, rassasier de pain ces gens? "
5 Et il leur demanda : " Combien de pains avez-vous?"  Ils dirent : " Sept. "
6 Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples pour les servir; et ils les servirent à la foule.
7 Ils avaient (en outre) quelques petits poissons; après avoir prononcé la bénédiction sur eux, il dit de les servir aussi.
8 Ils mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta sept corbeilles des morceaux qui restaient.
9 Or ils étaient environ quatre mille. Et il les renvoya.

10 Il monta aussitôt dans la barque avec ses disciples, et vint dans la région de Dalmanoutha.
11 Survinrent les Pharisiens, qui commencèrent à discuter avec lui, réclamant de lui, pour le mettre à l'épreuve, un signe du ciel.
12 Gémissant intérieurement, il dit: "Pourquoi cette génération réclame-t-elle un signe? Je vous le dis, en vérité, il ne sera point donnée de signe à cette génération."

13 Et les laissant, il remonta dans la barque et partit pour l'autre rive.

14 Or ils avaient oublié de prendre des pains, et ils n'avaient qu'un seul pain avec eux dans la barque.

15 Il leur fit cette recommandation : " Voyez à vous défier du levain des Pharisiens et du levain d'Hérode. "
16 Et ils faisaient cette réflexion entre eux : " C'est parce que nous n'avons pas de pains. "
17 Jésus le connut et leur dit : " Pourquoi faites-vous la réflexion que c'est parce que vous n'avez pas de pains? Ne saisissez-vous pas encore et ne comprenez-vous pas? Votre cœur est-il aveuglé?
18 Avez-vous des yeux pour ne pas voir, des oreilles pour ne pas entendre? Et ne vous souvenez-vous pas?
19 Quand j'ai rompu les cinq pains pour les cinq mille combien, avez-vous emporté de paniers pleins de morceaux? " Ils lui dirent : " Douze. "
20 Et quand (j'ai rompu) les sept pains pour les quatre mille, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées? " Ils lui dirent : " Sept. "
21 Il leur dit : " Ne comprenez-vous pas encore? "

22 Ils arrivèrent à Bethsaïde, et on lui amena un aveugle qu'on le pria de toucher.
23 Prenant la main de l'aveugle, il le conduisit hors du bourg, lui mit de sa salive sur les yeux, et, lui ayant imposé les mains, lui demanda s'il voyait quelque chose.
24 Il regarda et dit : " Je vois les hommes, car j'aperçois comme des arbres, et ils marchent. "
25 Il lui imposa de nouveau les mains sur les yeux, et il vit clair, et il fut rétabli; et il voyait distinctement toutes choses.
26 Et il le renvoya dans sa maison, en disant : " N'entre même pas dans le bourg. "

27 De là Jésus se rendit avec ses disciples vers les bourgs de Césarée de Philippe, et en chemin il interrogeait ainsi ses disciples : " Qui dit-on que je suis? "
28 Ils lui dirent : " Jean le Baptiste; d'autres, Elie; d'autres, un des prophètes. "
29 Et lui les interrogea : " Et vous, qui dites-vous que je suis? " Pierre, prenant la parole, lui dit : " Vous êtes le Christ. "
30 Et il leur défendit sévèrement de dire (cela) de lui à personne.

31 Et il commença à leur enseigner qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les grands prêtres et les scribes, qu'il fût mis à mort et qu'il ressuscitât trois jours après.
32 Et c'est ouvertement qu'il donnait cet enseignement. Pierre, le prenant à part, se mit à le reprendre.
33 Mais lui, se retournant et voyant ses disciples, reprit Pierre, en disant : " Va-t'en ! Arrière de moi, Satan ! car tu n'as pas le sens des choses de Dieu, mais (celui) des choses des hommes. "

34 Puis, ayant appelé la foule avec ses disciples, il leur dit : " Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renonce lui-même, qu'il prenne sa croix et me suive.
35 Car celui qui voudra sauver sa vie, la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l'Evangile, la sauvera.
36 Quel profit en effet aura l'homme d'avoir gagné le monde entier et perdu son âme?
37 Car que donnera l'homme en échange de son âme?
38 Celui qui aura eu honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aussi aura honte de lui, lorsqu'il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. "

 

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Chapitre 9


1 Il leur dit : " Je vous le dis, en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici présents ne goûteront point la mort qu'ils n'aient vu le royaume de Dieu venu avec puissance. "

2 Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène seuls à l'écart, sur une haute montagne. Et il se transfigura devant eux.
3 Ses vêtements devinrent étincelants, tout blancs, tels qu'aucun foulon sur la terre ne saurait blanchir ainsi.
4 Et Elie leur apparut avec Moïse, conversant avec Jésus.
5 Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : " Rabbi, il nous est bon d'être ici; faisons trois tentes, une pour vous, une pour Moïse, et une pour Elie. "
6 Il ne savait en effet quoi dire, l'effroi les ayant saisis.
7 Et il se fit une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée se fit entendre une voix : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le. "
8 Aussitôt, regardant tout autour, ils ne virent plus personne que Jésus, seul avec eux.
9 Comme ils descendaient de la montagne, il leur fit commandement de ne raconter à personne ce qu'ils avaient vu, sinon quand le Fils de l'homme serait ressuscité des morts.
10 Et ils gardèrent pour eux la chose, tout en se demandant entre eux ce que signifiait " ressusciter des morts ".

11 Ils l'interrogeaient, disant : " Pourquoi les scribes disent-ils qu'il faut qu'Elie vienne d'abord? "
12 Il leur dit : " Elie doit venir d'abord et restaurer toutes choses. Et comment est-il écrit du Fils de l'homme qu'il doit souffrir beaucoup et être méprisé?
13 Mais je vous dis qu'Elie est venu, et ils l'ont traité comme ils ont voulu, selon qu'il est écrit de lui."

14 Etant venus vers les disciples, ils virent une foule nombreuse autour d'eux, et des scribes qui discutaient avec eux.
15 Et aussitôt qu'elle l'eut vu, toute la foule fut stupéfaite, et elle accourut pour le saluer.
16 Il leur demanda : " Que discutez-vous avec eux? "
17 Un de la foule lui répondit : " Maître, je vous ai amené mon fils, qui a un esprit muet.
18 Partout où il s'empare de lui, il le jette contre terre, et il écume, grince des dents et se raidit. Et j'ai dit à vos disciples de le chasser, et ils ne l'ont pu. "
19 Il leur répondit : " O génération incrédule, jusques à quand serai-je près de vous? Jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi. "
20 Et ils le lui amenèrent. A sa vue, l'esprit le jeta aussitôt à terre, et tombé sur le sol, il se roulait en écumant.
21 Et il demanda au père : " Combien y a-t-il de temps que cela lui arrive? Depuis l'enfance, dit-il.
22 Et souvent il l'a jeté dans le feu et dans l'eau pour le faire périr. Mais, si vous pouvez quelque chose, venez à notre aide par pitié pour nous. "
23 Jésus lui dit : " Si vous pouvez ! Tout est possible à celui qui croit. "
24 Aussitôt le père de l'enfant s'écria : " Je crois ! Venez au secours de mon manque de foi ! "
25 Jésus, voyant accourir une foule, commanda avec force à l'esprit impur, lui disant : " Esprit muet et sourd, je te le commande, sors de lui et ne rentre plus en lui. "
26 Et ayant poussé un grand cri et l'ayant jeté à terre avec violence, il sortit; et il devint comme mort, si bien que beaucoup disaient : " Il est mort. "

27 Mais Jésus, l'ayant pris par la main, le fit lever, et il se tint debout.

28 Lorsqu'il fut entré dans la maison, ses disciples lui demandèrent en particulier : " Pourquoi n'avons-nous pu le chasser? "
29 Il leur dit : " Ce genre ne peut être chassé que par la prière [et le jeûne]. "

30 Etant partis de là, ils cheminèrent à travers la Galilée, et il ne voulait pas qu'on le sût,

31 car il donnait cet enseignement à ses disciples : " Le fils de l'homme va être livré entre les mains des hommes, et ils le mettront à mort, et mis à mort, il ressuscitera après trois jours. "
32 Mais ils ne comprenaient point cette parole, et ils craignaient de l'interroger.

33 Ils arrivèrent à Capharnaüm. Lors qu'il fut dans la maison, il leur demanda : " De quoi discutiez-vous en chemin? "
34 Mais ils gardèrent le silence, car en chemin ils avaient discuté entre eux qui était le plus grand.
35 Alors ils s'assit, appela les Douze et leur dit: "Si quelqu'un veut être le premier, il sera le dernier de tous, et le serviteur de tous."
36 Puis, prenant un enfant, il le plaça au milieu d'eux; et après l'avoir embrassé, il leur dit:
37 "Celui qui reçoit en mon nom un de ces enfants me reçoit; et celui qui me reçoit, ce n'est pas moi qu'il reçoit, mais celui qui m'a envoyé. "

38 Jean lui dit : " Maître, nous avons vu quelqu'un qui ne nous suit pas, qui chassait les démons en votre nom, et nous voulions l'en empêcher, parce qu'il ne nous suit pas. "
39 Mais Jésus dit : " Ne l'en empêchez pas, car il n'est personne qui fasse miracle en mon nom, qui puisse bientôt après parler mal de moi.
40 Qui n'est pas contre nous est pour nous.
41 Celui en effet qui vous donnera à boire un verre d'eau en mon nom, parce que vous êtes au Christ, je vous le dis, en vérité, il ne perdra pas sa récompense.
42 Et celui qui scandalisera un de ces petits qui croient (en moi), il serait mieux pour lui qu'on lui attache autour du cou une meule à âne et qu'on le jette dans la mer.

43 Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la : mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que de t'en aller, ayant deux mains, dans la géhenne, dans le feu inextinguible.

[44]
45 Et si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le : mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d'être jeté, ayant deux pieds, dans la géhenne.

[46]
47 Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le : mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu, que d'être jeté, ayant deux yeux, dans la géhenne,
48 là où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point.
49 Car chacun doit être salé par le feu.
50 Le sel est bon; mais si le sel devient dessalé, avec quoi l'assaisonnerez-vous? Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix entre vous. "

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Chapitre 10


1 Etant parti de là, il vint dans le territoire de la Judée, et au delà du Jourdain; et des foules s'assemblèrent de nouveau près de lui, et, suivant sa coutume, il recommençait à les enseigner.
2 Des Pharisiens, l'ayant abordé, lui demandèrent s'il est permis à un mari de répudier sa femme. C'était pour le mettre à l'épreuve.
3 Il leur répondit : " Que vous a ordonné Moïse?"
4 Ils dirent : " Moise a permis de dresser un acte de divorce et de répudier. "

5 Jésus leur dit : " C'est à cause de votre dureté de cœur qu'il a écrit pour vous cette loi.
6 Mais, au commencement de la création, Dieu les fit mâle et femelle.
7 A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme,
8 et les deux ne seront qu'une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair.
9 Que l'homme donc ne sépara pas ce que Dieu a uni ! "

10 De retour à la maison, ses disciples l'interrogeaient encore sur ce sujet,
11 et il leur dit : " Celui qui répudie sa femme et en épouse une autre, commet l'adultère. à l'égard de la première.
12 Et si celle qui a répudié son mari en épouse un autre, elle commet l'adultère. "

13 On lui amenait de petits enfants pour qu'il les touchât. Or les disciples les gourmandèrent.
14 Jésus, à cette vue, fut indigné et leur dit : " Laissez les petits enfants venir à moi, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.
15 Je vous le dis, en vérité, qui ne recevra pas comme un petit enfant le royaume de Dieu, n'y entrera point. "
16 Puis il les embrassa, et les bénit en leur imposant les mains.

17 Comme il se mettait en route, quelqu'un accourut, et fléchissant le genou devant lui, lui demanda: " Bon Maître, que dois-je faire pour entrer en possession de la vie éternelle? "
18 Jésus lui dit : " Pourquoi m'appelles-tu bon? Nul n'est bon que Dieu seul.
19 Tu connais les commandements : Ne tue pas, ne commets pas l'adultère, ne dérobe pas, ne porte pas de faux témoignage, ne fais pas de tort, honore ton père et ta mère. "
20 Il lui répondit : " Maître, j'ai observé tous ces (commandements) dès ma jeunesse. "
21 Jésus, ayant fixé son regard sur lui, l'aima et lui dit : " Il te manque une chose : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel; puis viens, et suis-moi, ayant pris la croix. "
22 Mais lui, assombri à cette parole, s'en alla attristé, car il avait de grands biens.

23 Et Jésus, jetant ses regards tout autour, dit à ses disciples : " Combien difficilement ceux qui ont les richesses entreront dans le royaume de Dieu ! "

24 Comme les disciples étaient étonnés de ses paroles, Jésus reprit : " Mes enfants, qu'il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d'entrer dans le royaume de Dieu !
25 Il est plus aisé pour un chameau de passer par le trou d'une aiguille, que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. "
26 Et ils étaient encore plus étonnés, et ils se disaient les uns aux autres : " Et qui peut être sauvé? "
27 Jésus, les yeux fixés sur eux, dit : " Aux hommes impossible ! mais non à Dieu, car tout est possible à Dieu. "

28 Pierre se prit à lui dire : " Voici que nous avons tout quitté pour vous suivre. "
29 Jésus répondit : " Je vous le dis en vérité, nul n'aura quitté maison, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, ou enfants, ou champs, à cause de moi et à cause de l'Evangile,
30 qui ne reçoive le centuple maintenant, en ce temps-ci : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et champs, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.
31 Et beaucoup de premiers seront derniers, et beaucoup de derniers premiers. "

32 Or, ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus marchait devant eux, et ils étaient saisis de stupeur, et ceux qui le suivaient avaient peur. Et, prenant de nouveau les Douze auprès de lui, il se mit à leur dire ce qui devait lui arriver :
33 " Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux Gentils;
34 on le bafouera, on crachera sur lui, on le flagellera et on le fera mourir, et, trois jours après, il ressuscitera. "

35 Jacques et Jean, les fils de  "Zébédée, s'approchèrent de lui et lui dirent : " Maître, nous voudrions que vous fassiez pour nous ce que vous allons vous demander.
36 — Que voulez-vous, leur dit-il, que je fasse pour vous? "
37 Ils lui dirent : " Accordez-nous de siéger, l'un à votre droite, l'autre à votre gauche, dans votre gloire. "
38 Jésus leur dit : " Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que, moi, je vais boire, ou être baptisés du baptême dont, moi, je vais être baptisé? "
39 Ils lui dirent : " Nous le pouvons. " Et Jésus leur dit : " Le calice que je vais boire, vous le boirez, et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé;
40 mais quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder; c'est pour ceux pour qui cela a été préparé. "

41 Ayant entendu cela, les dix autres se mirent à s'indigner contre Jacques et Jean.
42 Jésus les appela et leur dit : " Vous savez que ceux qui passent pour chefs des nations leur commandent en maîtres, et que les grands exercent empire sur elles
43 Il n'en doit pas être ainsi parmi vous; au contraire, celui qui, parmi vous, voudra devenir grand, se fera votre serviteur;
44 et celui qui, parmi vous, voudra être premier, se fera esclave de tous.

45 Car le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. "

46 Ils arrivèrent à Jéricho. Comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, aveugle mendiant, était assis sur le bord du chemin.
47 Ayant entendu dire que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : " Fils de David, Jésus, ayez pitié de moi ! "
48 Et beaucoup le gourmandaient pour le faire taire; mais lui criait beaucoup plus fort : " Fils de David, ayez pitié de moi ! "
49 Alors Jésus s'arrêta et dit : " Appelez-le. " Et on appelle l'aveugle et on lui dit : " Aie confiance, lève-toi ! Il t'appelle. "
50 Il rejeta son manteau et bondissant vint vers Jésus.
51 Prenant la parole, Jésus lui dit : " Que veux-tu que je te fasse? " L'aveugle lu dit : " Rabbouni, que je voie ! "
52 Jésus lui dit : " Va, ta foi t'a sauvé. " Et aussitôt il recouvra la vue, et il le suivant sur le chemin.

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Chapitre 11


1 Comme ils approchaient de Jérusalem, vers Betphagé et Béthanie, près du mont des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,
2 leur disant : " Allez au village qui est en face vous; aussitôt que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est encore assis : détachez-le et amenez-le.
3 Et si quelqu'un vous dit : Que faites-vous là? " dites : " Le Seigneur en a besoin, mais bientôt, il le renverra ici. "

4 Ils s'en allèrent et trouvèrent un ânon attaché à une porte, au dehors, au carrefour, et ils le détachèrent.
5 Quelques-uns de ceux qui se tenaient là leur dirent : " Que faites-vous de détacher l'ânon? "
6 Mais eux dirent comme Jésus avait dit, et on les laissa (faire).
7 Et ils amènent l'ânon à Jésus, et ils mettent par-dessus leurs manteaux; et Jésus s'assit sur lui.
8 Un grand nombre étendirent leurs manteaux sur le chemin; d'autres, des branchages, qu'ils avaient coupés dans les champs.
9 Et ceux qui allaient devant et ceux qui suivaient criaient : " Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
10 Béni soit le règne de notre père David ! Hosanna au plus haut des cieux ! "
11 Et il entra à Jérusalem, dans le temple; et, après avoir jeté un regard circulaire sur tout, comme déjà l'heure était avancée, il sortit et s'en alla à Béthanie avec les Douze.

12 Le lendemain, après qu'ils furent sortis de Béthanie, il eut faim.
13 Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il s'en approcha (pour voir) s'il y trouverait quelque chose; et s'en étant approché, il n'y trouva que des feuilles, car ce n'était pas le temps des figues.
14 Prenant la parole, il lui dit : " Que jamais plus personne ne mange du fruit de toi ! " Et ses disciples entendaient.

15 Ils arrivèrent à Jérusalem. Et étant entré dans le temple, il se mit à chasser ceux qui vendaient et achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs, et les sièges de ceux qui vendaient des colombes,
16 et il ne souffrait pas que personne transportât aucun objet à travers le temple.
17 Et il enseignait, en disant : " N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. "
18 Ce qu'ayant entendu, les grands prêtres et les scribes cherchaient comment le faire périr, car ils le craignaient, parce que toute la foule était saisie d'admiration pour son enseignement.

19 Quand le soir fut venu, il sortit de la ville.

20 Or, en repassant de grand matin, ils virent le figuier desséché depuis les racines.
21 Et Pierre, se ressouvenant, lui dit : " Rabbi, vois ! Le figuier que vous avez maudit est desséché. "
22 Jésus leur répondit : " Ayez foi en Dieu.
23 Je vous le dis, en vérité, celui qui dira à cette montagne : " Ote-toi de là, et jette-toi dans la mer ! " s'il n'hésite pas en son cœur, mais croit que ce qu'il dit arrive, ce sera (fait) pour lui.
24 C'est pourquoi, je vous le dis, tout ce que vous demandez dans la prière, croyez que vous l'obtenez, et ce sera (fait) pour vous.
25 Lorsque vous vous tenez debout pour prier, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne vos offenses.

[26]

27 Ils viennent de nouveau à Jérusalem. Comme il circulait dans le temple, les grands prêtres, les scribes et les anciens viennent vers lui,
28 et lui disent : " Par quel pouvoir faites-vous cela, ou qui vous a donné ce pouvoir pour faire cela?"
29 Jésus leur dit : " Je vous demanderai une seule chose; répondez-moi et je vous dirai par quel pouvoir je fais cela.
30 Le baptême de Jean, était-il du ciel ou des hommes? Répondez-moi. "
31 Mais ils faisaient en eux-mêmes cette réflexion : " Si nous disons : " Du ciel, " il dira : " Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui. "
32 Mais allons-nous dire : " Des hommes "? Ils craignaient le peuple, car tous tenaient que Jean avait réellement été prophète.
33 Ils répondirent à Jésus : " Nous ne savons pas. " Et Jésus leur dit [en réplique] : " Moi non plus, je ne vous dis pas par quel pouvoir je fais cela. "

Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Chapitre 12


1 Et il se mit à leur parler en paraboles. " Un homme planta une vigne; il l'entoura d'une clôture , y creusa un pressoir et y bâtit une tour; puis il l'afferma à des vignerons et partit en voyage.
2 En temps (voulu), il envoya un serviteur aux vignerons pour recevoir des vignerons (sa part) des fruits de la vigne.
3 Mais s'étant saisis de lui, ils le battirent et le renvoyèrent les mains vides.
4 Il leur envoya de nouveau un autre serviteur : celui-là ils le frappèrent à la tête et le chargèrent d'outrages.
5 Il en envoya un autre : celui-là, ils le tuèrent; puis beaucoup d'autres qui furent les uns battus, les autres tués par eux.
6 Il avait encore quelqu'un, un fils bien-aimé : il l'envoya vers eux le dernier, disant : " Ils auront égard à mon fils. "
7 Mais ces vignerons se dirent entre eux : " Voici l'héritier; venez, tuons-le, et l'héritage sera à nous "
8 Et ils se saisirent de lui, le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.
9 Que fera le maître de la vigne? Il viendra, il fera périr les vignerons et donnera la vigne à d'autres.
10 N'avez-vous pas lu cette Ecriture : La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue tête d'angle;
11 c'est par le Seigneur qu'elle l'est devenue, et c'est une merveille à nos yeux " ?
12 Et ils cherchaient à se saisir de lui, mais ils craignirent la foule; ils avaient compris, en effet, qu'il avait dit la parabole à leur adresse. Et le laissant, ils s'en allèrent.

13 Et ils lui envoient quelques-uns des Pharisiens et des Hérodiens pour le surprendre en parole.
14 Etant venus, ils lui disent : " Maître, nous savons que vous êtes sincère et n'avez souci de personne; car vous ne regardez pas au visage des hommes, mais vous enseignez la voie de Dieu en (toute) vérité. Est-il permis, ou non, de payer le tribut à César? Devons-nous payer ou ne pas payer?"
15 Mais lui, connaissant leur hypocrisie, leur dit : " Pourquoi me tendez-vous un piège? Apportez-moi un denier, que je le voie. "
16 Ils l'apportèrent, et il leur dit : " De qui cette image et l'inscription? — De César, " lui dirent-ils.
17 Alors Jésus leur dit : " Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. " Et ils étaient dans l'admiration à son endroit.

18 Des Sadducéens, qui nient la résurrection, vinrent vers lui et lui posèrent cette question :
19 " Maître, Moïse nous a prescrit, si le frère de quelqu'un meurt, laissant une femme, sans enfants, que son frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.
20 Il y avait sept frères. Le premier prit femme et mourut sans laisser de postérité.
21 Le second la prit et mourut aussi sans laisser de postérité. Le troisième pareillement.
22 Et les sept ne laissèrent pas de postérité. Après eux tous mourut aussi la femme.
23 A la résurrection, lorsqu'ils ressusciteront, duquel d'entre eux sera-t-elle femme? Car les sept l'ont eue pour femme. "
24 Jésus leur dit : " N'êtes-vous pas dans l'erreur pour cette raison que vous ne comprenez ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu?
25 Car, lorsqu'on sera ressuscité des morts, on n'épousera pas et on ne sera pas épousé, mais on sera comme des anges dans les cieux.
26 Quant aux morts, qu'ils ressuscitent, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au passage du Buisson, comme quoi Dieu lui dit : Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob?
27 Il n'est pas Dieu de morts, mais de vivants. Vous êtes donc grandement dans l'erreur. "

28 Et s'approcha un des scribes, qui avait entendu leur discussion; voyant qu'il leur avait bien répondu, il lui demanda : " Quel est le premier de tous les commandements? "
29 Jésus répondit : " Le premier, c'est : Ecoute Israël : le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est un.
30 Et tu aimeras donc le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit, et de toute ta force.
31 Le second est celui-ci : Tu aimeras ton proche comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. "
32 Le scribe lui dit : " Bien, Maître, vous avez dit avec vérité qu'Il est un et qu'il n'en est point d'autre qu lui;
33 et que l'aimer de tout son cœur, de toute son intelligence et de toute sa force, et aimer le proche comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et sacrifices. "
34 Et Jésus, voyant qu'il avait répondu judicieusement, lui dit : " Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. " Et personne n'osait plus lui poser de questions.

35 Jésus, enseignant dans le temple, prit la parole et dit : " Comment les scribes peuvent-ils dire que le Christ est fils de David?
36 David lui-même parle ainsi par l'Esprit-Saint : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds.
37 David lui-même l'appelle " Seigneur. " comment alors est-il son fils? " Et la foule, nombreuse, prenait plaisir à l'entendre.

38 Il leur disait dans son enseignement : " Gardez-vous des scribes qui aiment à se promener en robes longues, à (recevoir) les saluts sur les places publiques,
39 les premiers sièges dans les synagogues et les premières places dans les repas,
40 qui dévorent les maisons des veuves et affectent de prier longuement : ces gens-là subiront une condamnation plus forte. "

41 S'étant assis en face du Trésor, il considérait comment la foule mettait de la monnaie dans le Trésor, et beaucoup de riches en mettaient beaucoup.
42 Vint une pauvre veuve qui mit deux petites pièces, soit un quart d'as.
43 Il appela ses disciples et leur dit : " Je vous le dis, en vérité, cette pauvre veuve a mis plus que tous ceux qui ont mis dans le Trésor.
44 Car tous, c'est de leur superflu qu'ils ont mis; mais elle, c'est de son indigence qu'elle a mis tout ce qu'elle avait, tous ses moyens de subsistance. "


Chapitres suivants
Chapitres précédents

Retour index

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans La Bible
commenter cet article

commentaires