Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce mois-ci

mois de marie 2

Recherche

A LIRE - A VOIR

Parutions

Decouvrir

15 février 2006 3 15 /02 /février /2006 18:10
> Saint Benoît (480 - 547)

    Saint Benoît est né à Nursie (près du Mont Cassin en Italie actuelle) vers 480. Il est à l'origine de la création de "l'ordre bénédictin" et du monachisme occidental.
    La règle bénédictine, règle de vie pour des milliers de moines et moniales, est ce que l'on retiendra en premier de Saint Benoît, même si son influence sur le christianisme, d'une manière générale, fut considérable. Cette règle peu se simplifier en deux mots: "Ora et Labora" ("prie et travaille"): Saint Benoît nous invite à trouver un équilibre entre la prière et le travail, tout en s'efforçant de rester actif. Avoir une hygiène de vie bien équilbrée, voilà une démarche de foi que tout un chacun peu prétendre acquérir, avec pour but ultime de trouver (ou plutôt d'observer) Dieu dans nos vies.

> La médaille

    Elle se base, en premier lieu, sur la confiance en la Sainte Croix qu'avait Saint Benoît. En effet, celui-ci l'invoquait fréquemment pour lutter contre ses tentations, parfois inattendues, ainsi que contre toutes ses mauvaises intentions et la présence du démon.
    Dès lors, Saint Benoît est représenté une croix à la main, surtout depuis que Saint Léon IX, pape de 1049 à 1054, né à Dabo en Lorraine, fut miraculeusement guéri dans sa jeunesse, lors de l'apparition d'un vieillard portant une croix en main. Saint Léon reconnut en lui Saint Benoît.
    Avec l'approbation papale accordée le 12 mars 1742 aux bénédictins, par le pape Benoît XIV, ce sacramental est efficace, si celui-ci est utilisé avec un "grand esprit de piété".
    Cette médaille, véritable sacramental donc, est un "outil de la foi", qui doit "se porter avec foi", et se "vivre avec foi". Elle est là pour nous rappeler quotidiennement notre attachement au Christ Sauveur, et aussi pour nous aider à lutter, par la prière et les invocations aux Saints (notemment Saint Benoît), aux divers tentations de notre monde.

> La symbolique de la médaille

   L'on trouve sur la médaille, différentes inscriptions, portant chacune un sens bien précis.

De part et d'autre de la croix:

C S P B : Crux Sancti Patris Benedicti : Croix du saint Père Benoît.

Sur la croix:

C S S M L : Crux Sacra Sit Mihi Lux : La croix doit être ma lumière.
N D S M D : Non Draco Sit Mihi Dux : Le dragon ne doit pas être mon guide.

Sur le contour de la croix:

V R S N S M V : Vade Retro Satana, Numquam Suade mihi Vana : Arrière Satan, ne me tente jamais par la vanité.
S M Q L I V B : Sunt Mala Quae Libas, Ipse Venenum Bibas : Ce que tu offres, ce n'est que du mal, ravale ton poison.

Sur le haut de la médaille, l'on trouve le mot PAX  (qui remplace IHS, le monogramme du nom Jésus), et qui signifie PAIX .

    Il ne faut attacher à la médaille AUCUNE valeur superstitieuse. Son porteur se doit plutôt de conformer sa vie aux Evangiles et aux enseignements de Saint Benoît.



Sources:               Wikipedia
                             Abbaye de Saint Benoît (Suisse)

Pour les images:
Cliquez ici

Partager cet article

commentaires

Marion 30/12/2013 22:42

Bonjour, je viens de recevoir de mes grands parents très âgés une médaille mais je ne sais quel Saint elle représente. En cherchant, elle correspond à l'image en haut à droite de votre blog, pourriez-vous me dire de quel Saint il s'agit et ce qu'il signifie. Merci beaucoup

jean 11/06/2013 22:37

j'aime la croix de saint Benoit .elle me met en securité

BAYLE 12/06/2013 12:19

il est écrit "Mon peuple consulte son bois, Et c'est son bâton qui lui parle; Car l'esprit de prostitution égare, Et ils se prostituent loin de leur Dieu." Osée 4:12
Je vois que même Jean dit "j'aime la croix de st Benois, elle me met en sécurité". VOus voyez bien que vous ne mettez pas votre foi dans le Seigneur, mais dans une matière organique. Jésus n'a-t-il pas dit que Dieu est un Esprit, et qu'il cherche des adorateurs EN ESPRIT ET EN VERITE ? Il dit cela à une femme qui, comme son peuple, attachait une grande importance au puits de Jacob. La matière a été sacralisé, mais Jésus l'en détourne pour la donnée au Dieu vivant.
Le peuple d'Israël fit un veau d'or POUR ADORER L'ETERNEL et pourtant Dieu a qualifié cela d'IDOLÂTRIE.
C'était l'ancien testament me direz-vous. Mais voici ce que dit le nouveau testament :
"C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie." 1Corinthiens 10:14

Fuyez vous l'idolâtrie ? Non ! Vous l'encouragez et la pratiquez... Pourquoi la bible nous commande de fuir ce péché ? Parce que derrière ce péché se trouve des démons de séductions extrêmement puissant et dévastateur. C'est pourquoi l'apôtre Paul déclare :
"Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu'une idole est quelque chose ? Nullement.
20
Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.
21
Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.
22
Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Sommes-nous plus forts que lui ?"

EN définitive, je vous témoigne que j'étais profondément ancré de ce genre de pratique, étant même dans un monastère mariale, me préparant pour devenir moine. Mais le St Esprit m'a convaincu de péché concernant l'idolâtrie, et j'ai embrasé la liberté glorieuse des enfants de Dieu en abandonnant ce péché d'abomination.
VOici une puissante exhortation des écritures à votre égard :
"Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." Apoc.21:8
Vous a-t-ont prêché sur ce passage des écritures dans vos messes ? Certainement pas ! Car la messe elle même est plongé dans le péché d'idolâtrie, quand le prêtre fait ses formules sur un autel qui renferme des ossements d'un cadavre et l'on invoque des morts... Ces choses n'ont pas été enseigné ni par Christ, ni par les apôtres...
Je ne doute pas de votre sincérité et de votre désir d'honorer le Dieu vivant. Mais l'on vous a trompé. Retournez aux écritures, comme les juifs de Bérée "Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact."Actes17:11
Bien à vous

Evg.Rémy Louis BAYLE 20/02/2006 23:14

Bonjours Olivier.N' y a t il pas une sorte de contradiction entre le fait de dire aux gens de ne pas attacher de valeur superstisieuse à la médaille et en même temps de la présenter comme un outil de foi ?
amicalement et protestant votre
Rémy

Olivier 20/02/2006 23:52

Cher ami "protestant",Effectivement, je n'attache aucune valeur superstitieuse à cette médaille. Simplement, lorsque je n'hésite pas à la qualifier "d'outil de foi", j'essaye de dire par là, que cette médaille doit nous rappeler au quotidien, que ce n'est que par la prière que notre vie prend sens. Il en est encore davantage pour la lutte contre les tentations et autres mauvaises intentions du malin. Cette médaille doit se porter avec foi pour ce qu'elle représente (la confiance en la Sainte Croix), et rien d'autre.Présenter la médaille comme un outil de foi (ou très exactement comme un outil pour aider à vivre sa foi) est de très loin différent de toute valeur superstitieuse.CordialementOlivier

Bartalin 16/02/2006 12:52

Merci pour ce post sur la médaille de Saint Benoit. C'est une très belle dévotion. Et saint Benoit est un saint pour notre temps!
in Christo
bartalin