Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

27 janvier 2006 5 27 /01 /janvier /2006 19:11
Aujourd'hui, nous fêtons Saint Thomas d'Aquin, qui par ses actes et ses oeuvres, fut proclamé docteur de l'Eglise par le pape Pie V en 1567.

Né en 1225 au château de Roccasecca, près d'Aquino, dans une noble famille Napolitaine, Thomas est élevé à l'Abbaye bénédictine du Mont Cassin, en Italie. Toutefois, à 19 ans, il choisit de rejoindre l'ordre des Frères Prêcheurs, les Dominicains, et ce, malgré la forte opposition de sa famille.
Pour parfaire ses connaissances, il est envoyé à Paris, qui était alors très renommé en ce qui concerne la philosophie. Certains de ses professeurs sont très tournés vers une théorie qui veut que chaque Homme peut, par sa raison et son intelligence, chercher Dieu.
Frappé par ces idéaux, Thomas entreprends, quelques années plus tards, de rédiger des documents portants su la connaissane de Dieu ainsi que sur bien d'autres thèmes. Oeuvre consédérable, car Thomas n'aura lui-même pas le temps de a terminer; la mort le prendra bien avant la fin.
Parmi ses rédactions, l'on peut citer la Somme de théologie, la Somme contre les gentils, les questions disputées sur l'âme, et la puissance de Dieu, ainsi que des commentaires aussi diverses que l'éthique sur les tromperies, ou le traité de l'âme.
Saint Thomas d'Aquin meurt en 1274, alors qu'il se rendait à Lyon, où devait se tenir un concile.


Voici un extrait de la Somme Contre les gentils, Livre I, chapitre 3.

" Il existe plusieurs manières de découvrir la vérité. Comme le dit excellemment le
Philosophe, cité par Boèce : c'est la marque d'un homme cultivé d'exiger seulement, en
chaque matière, la rigueur que comporte la nature du sujet. Il faut donc commencer par
montrer de quelle manière on peut découvrir la vérité proposée.
Les vérités que nous professons sur Dieu revêtent une double modalité. Il y a en effet, sur
Dieu, des vérités qui dépassent totalement les capacités de l'humaine raison : que Dieu, par
exemple, soit trine et un. Il y a, par contre, des vérités auxquelles peut atteindre la raison
naturelle : que Dieu, par exemple, existe, qu'il soit un, etc. Ces vérités, même les
philosophes les ont prouvées par voie démonstrative, guidés qu'ils étaient par la lumière de
la raison naturelle.

[...]

Or les objets  sensibles ne peuvent amener notre intelligence à voir en eux ce qu'est la substance divine,
car il y a décalage entre les effets et la puissance de la cause. Les objets sensibles conduisent
pourtant notre intelligence à une certaine connaissance de Dieu, jusqu'à connaître de Dieu
qu'il existe, jusqu'à connaître aussi tout ce que l'on doit attribuer au premier principe. Il y a
donc en Dieu des vérités intelligibles qui sont accessibles à la raison humaine ; d'autres qui
dépassent totalement les forces de l'humaine raison.
Il est facile de faire la même constatation en partant des degrés des intelligences. De deux
êtres dont l'un a d'une chose une connaissance intellectuelle plus aiguë que l'autre, celui
dont l'intelligence est plus haute connaît beaucoup de choses que l'autre est incapable de
saisir. C'est le cas évident du paysan, qui ne peut saisir d'aucune manière les subtiles
considérations de la philosophie. Or l'intelligence de l'ange l'emporte sur l'intelligence de
l'homme bien plus que l'intelligence du plus profond philosophe sur l'intelligence du plus
rustre des ignorants, car cette dernière distance se situe à l'intérieur des limites de l'espèce
humaine, limites que dépasse l'intelligence angélique. La connaissance que l'ange a de Dieu
l'emporte d'autant sur la connaissance qu'en peut avoir l'homme qu'elle part d'un effet plus
noble, dans la mesure où la substance même de l'ange, qui par une connaissance naturelle
conduit celui-ci jusqu'à la connaissance de Dieu, l'emporte en dignité sur les choses
sensibles et sur l'âme elle-même qui fait monter l'intelligence de l'homme jusqu'à la
connaissance de Dieu. Mais combien plus l'intelligence de Dieu l'emporte sur l'intelligence
de l'ange que celle-ci sur l'intelligence de l'homme! "

Pour aller plus loin concernant Saint Thomas d'Aquin, voici quelques liens de qualités qui devraient vous combler!

www.thomas-d-aquin.com        docteurangelique.free.fr        Bibliothèque du Cerf

www.jesusmarie.com      Dominicains (province de Toulouse)      Dominicains (province de France)

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Saints
commenter cet article

commentaires

PL 29/01/2006 10:02

et n'oublions pas que Saint Thomas est le saint patron des étudiants. Parmi l'immense oeuvre de ce saint je vous invite à lire la prière de l'étudiant : http://www.iparoles.net/article.php3?id_article=22

something to be 28/01/2006 13:31

l'enfer de feu expliqué aux novices , ici http://something.to.be.over-blog.com/article-1715054.html vous allez adorer