Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Découvrir

Découvrez Chapelet.net, un site entièrement dédié à Marie et aux grâces du Rosaire.

 

Parutions

Decouvrir

12 janvier 2006 4 12 /01 /janvier /2006 17:43
Le Christ a-t-il jamais existé? Voici la question que l'on se pose dans le tribunal de Viterbe, en Italie.

Le 27 janvier prochain, Don Enrico Righi, curé, comparaîtra devant la justice, pour diffamation. En effet, l'un de ses anciens camarade de séminaire, devenu athée, a décidé de porter plainte contre lui, au motif que, dans l'un de ses bulletins paroissiaux, le curé y affirma la véracité historique de la figure du Christ. Selon cet "ancien ami", l'existence du Christ ne peut être véridique; par conséquent, toute personne parlant ne serait-ce de l'existence de Jésus, se voit être reconnu coupable de tromperie.... Luigi Ciascoli ("l'ancien ami") estime également que tous les prêtres sont coupables, en affirmant que cette tromperie apporterait aux ministres de l'Eglise catholique un revenu confortable. C'est bien connu, les prêtres, en France tout du moins, roulent sur l'or... (dans bien des régions françaises et du monde, le salaire mensuel d'un prêtre n'excède pas 650 euros par mois).

Ce type de procès nous montre une nouvelle fois l'intolérance de bien des gens. Tout comme la pratique religieuse dans son extrême peut être dangereuse, l'athéisme militant n'en est pas moins inquiétante. "Les croyants sont intolérants", nous accusent-on, nous croyants (catholiques, mais pas seulement). Ce genre d'initiative se fait de plus en plus fréquent, malheureusement.

L'on a cette impression, actuellement, que les chrétiens sont de plus en plus pris à parti (surtout s'ils sont catholiques...). Serait-ce la résurgence d'une nouvelle forme d'intolérance à l'encontre des chrétiens? D'une nouvelle forme de persécution? Paradoxalement, ces mouvements anti-catholiques, ayants pour but de rabaisser la foi chrétienne, produit tout, sauf ce qui est espéré... N'est-ce pas justement ce genre de pratique sournoise qui nous renforce, nous, chrétiens? Qui nous rappelle quotidiennement la valeur de notre foi dans notre vie?

En attendant, laissons la justice italienne trancher sur ce débat...



Source: Courrier international

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Miky 13/04/2006 12:20

Salut,
Il est vrai que cette accusation peut paraître un peu forte de café (et que la question de l'existence réelle de Jésus devrait plutôt être l'affaire des historiens, archéologues, scientifiques, que des magistrats), néanmoins, je pense qu'il faut distinguer deux fois deux choses :
Tout d'abord au sujet de Jésus :
- Le problème de son existence historique, qui effectivement n'est pas prouvé hors de tout doute raisonnable (cf. par ex. : http://www.zetetique.ldh.org/jesus.html pour un point de vue mythiste sur la question), et ne saurait donc être affirmée au même titre que l'existence, par ex. de Napoléon Ier.
- Jésus en tant qu'article de Foi, modèle de vertu à suivre, etc. qui me paraît relativement indépendant de la question de son historicité. Après tout, on peut bien se retrouver dans le personnage de Sherlock Holmes, même si ce dernier n'est que purement fictionnel. Tout un courant théologique ne s'embarasse d'ailleurs pas de fonder sa Foi sur la réalité supposée des doctrines et dogmes de l'Eglise (cf. par ex. le réseau Sea of Faith : http://en.wikipedia.org/wiki/Sea_of_Faith )
En suite, au sujet du Christiannisme :
- L'antichristiannisme primaire, qui s'attaque directement aux personnes chrétiennes, ce qui est évidemment pas très fair play.
- L'antichristiannisme matûre, qui s'attaque aux idées, aux pratiques, aux dogmes et doctrines, à l'institution, etc. ce qui me paraît tout à fait acceptable, car on n'a bien le droit de ne pas être d'accord avec le christiannisme et de l'exprimer et de dire pourquoi.
Reste à voir où se situe Luigi Ciascoli là-dedans.
Cordialement,
Miky

xavier Cormary 21/01/2006 16:18

Le salaire mensuel du prêtre (sauf en Alsace Lorraine ou ça doit être un peu plus ?) est quand même plus proche de 900 ou 1000 €, avec des avantages comme le logement, ils roulent pas sur l'or, c'est vrai , mais on vity tout à fait convenablement comparé à bien des personnes qui ont du mal à bouler la fin de mois. ce n'est pas le cas des prêtres, en tous les cas, je parle pour moi et ceux que je connais
XC

Olivier 22/01/2006 02:44

Là dessus, je suis d'accord. Toutefois, dans certaines régions (très peu, c'est vrai!), les prêtres ne gagnent pas plus que 700 à 800 euros par mois; je le confirme... pour malheureusement l'avoir déjà vu. Mais  c'est vrai que les prêtres en général vivent convenablement, sans toutefois rouler sur l'or.En Alsace Moselle, le salaire est effectivement plus élevé...! Salaire de départ: 1 000 euros, ou quelque chose comme cela!

Mickaël 13/01/2006 11:39

C'est le sentiment que j'ai: que l'antichristianisme désormais ne cherche plus à se cacher, mais à s'afficher au grand jour.  La culture du mépris qui sévit en Europe commence à porter ses fruits :(